Aveyron : Hugo Matha, le talent à l’état brut

Interview

Aveyron : Hugo Matha, le talent à l’état brut. Lorsque Jet-lag-trips l’avait rencontré, Hugo Matha lui avait promis un grand show. Et il a tenu parole ! C’est le moins que l’on pouvait dire après ce défilé de mode incroyable qui s’est tenu vendredi dernier dans les Haras de Rodez, la capitale de Aveyron. Jet-lag-trips, votre blog voyage, avait fait le déplacement pour le coup

Rencontre avec Hugo Matha, le talent à l’état brut Rencontre avec Hugo Matha, le talent à l’état brut

Hugo Matha sac

Pour entrer dans ce défilé, ce fut la cohue. De nombreuses personnes étaient invitées dont M. Jean-Claude Luche, président du conseil général du département où s’est tenu ce show d’envergure. Quelques notes d’une fanfare et c’est parti. Les premières tenues sont celles de la collection Dylowe, une marque dont le créateur aveyronnais Hugo Matha a dessiné et effectué son premier stage à l’occasion de son BTS design de mode qu’il effectuait. La marque a su déceler le talent de ce garçon attachant qui poursuit aujourd’hui encore sa collaboration avec la marque. Une première collection à tout juste 21 ans témoigne d’une volonté rare dans ce secteur concurrentiel et d’une signature d’un grand. Car assurément, Hugo Matha propose une signature auréolée d’une vision avant-gardiste de la mode. On ne fait pas de vêtement classique, on fait du Hugo Matha, en quelques sortes.

Un styliste au style affirmé

Quelques jours avant la présentation de son défilé de mode, en grande pompe, on a rencontré le jeune homme dans une arrière boutique ruthénoise. Avec humilité et passion pour la mode, il nous a exposé ses envies et sa réelle vision de ce qu’il veut faire plus tard. « Je veux aller bien évidemment à Paris pour travailler dans la mode. Après avec qui ? Je n’en sais rien encore. C’est difficile on vient juste de sortir d’école. Alors on va profiter des vacances pour se reposer et ensuite, j’essaierai de faire ce que je veux.  » Même s’il rêve déjà de fashion weeks et autres fashion shows, il n’empêche qu’il a su imposer son style avec ténacité.

Coup de génie d’un œil nouveau

Puis débute le défilé des créations d’Hugo Matha, en personne. Une collection automne hiver pleine de sensations qui symbolise une femme Amazone revisitée. Des allures de cuir, de fourrure, pleines de styles et d’audaces, l’ultra court est de mise et d’une sensualité extrême. Les volumes sont magnifiés, les formes insolites sont le signe distinctif d’une création Hugo Matha.  On apprécie Hugo Matha, le talent à l’état brut car incontestablement, le garçon en a sous le pied. Il possède une vision précise de ce qu’il veut faire et la manière dont il guide sa carrière de styliste créateur est bel et bien le signe d’une volonté hors norme.

La musique, l’ambiance éclatante dans les haras nationaux, ce haut-lieu symbolique de Rodez ont fait de ce spectacle un show de qualité exceptionnelle. Entouré d’un grand nombre de modélistes de l’association Sous toutes les coutures, le jeune homme du haut de ses 20 ans, a reconnu « avoir été parfois très dur avec son équipe pour être finalement très fier du travail présenté ». On s’est littéralement laissée prendre au jeu par ce talentueux créateur, on a voyagé avec une sincérité désarmante dans les méandres de son talent… Hugo Matha pourrait très vite devenir une marque de luxe. Avec une première collection synonyme de réussite et de passeport pour l’inaccessible.

 

Pour en savoir plus

  • Consultez nos sites préférés pour faire les soldes et jetez un coup d’oeil à nos articles mode
Notez ce produit
snipet-image

Aveyron : Hugo Matha, le talent à l'état brut

par

Hugo Matha

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par juliette Rigal

le 03 mai 2011

3 commentaires

Un petit mot à ajouter ?