Le 1er festival des lanternes à Gaillac

France Idée voyage

Ce week-end, on était en Chine… Du moins on s’y serait crue ! En fait on était au 1er festival des lanternes à Gaillac. Imaginez un peu le spectacle grandiose que c’était le Festival des Lanternes à Gaillac. Découverte.

Un spectacle grandiose

Patrice Gausserand, maire de Gaillac, jubile de voir autant d’yeux émerveillés venir admirer son premier festival des lanternes que la ville a récemment lancé jusqu’à la fin du mois de janvier dans le Tarn. Dans les allées du jardin Foucaud, à Gaillac, les regards brillent autant qu’il y a de lanternes. Les mots sont toujours les mêmes. « C’est magique » pour Clément, un petit garçon de 5 ans venu assister pour la première fois à ce festival.  A voir ses yeux briller, on comprend que l’émotion suscitée est bien réelle. Près du cours d’eau dans le jardin public qui a été transformé en véritable fable visuelle, le festival des lanternes vous accueille magistralement. Mais attention, soyez prêts à faire la queue dans la ville de Gaillac… Car l’attente est suscitée. La foule est donc au rendez-vous du patrimoine culturel chinois. Si la ville de Gaillac est réputée pour ses domaines viticoles, elle pourrait très bien devenir populaire avec ce festival coloré.

Le 1er festival des lanternes à Gaillac Le 1er festival des lanternes à Gaillac

Pour le maire, c’était une évidence que cela allait marcher. « J’en étais persuadé. J’ai eu de la chance et le privilège d’assister à l’un des 35 festivals de lanternes qu’il y a en République populaire de Chine. J’étais là-bas pour le travail et quand j’ai vu ça, je me suis dit qu’il fallait ramener ça à Gaillac. Alors, je suis content, surtout quand je sais ce qui arrive derrière cet événement. » Un peu plus, à voir ses yeux briller, on pourrait presque le prendre pour Clément. Mais non, il est bien ancré dans son territoire et aime sa ville profondément. « Je trouve qu’on est trop modeste. D’une certaine manière, on peut être content de notre coup. Les gens sont heureux de voir ça, les commerçants sont ravis d’avoir du monde dans leur boutique, les hôteliers d’être plein. Ça fait du bien à tout le monde, finalement !  » A travers ces lampions en papier de riz, c’est tout un pan de l’histoire et de la culture chinoise qui se dévoile. Un bon en avant pour la première puissance mondiale qui offre là un bien précieux avec l’internationalisation de ces spectacles traditionnels. Les lanternes en papier s’illuminent en dessinant des scènes de la vie locale chinoise. Une coutume qui offre donc de véritables tableaux d’un voyage en Chine. Dans ces paysages naturels, un voyage sur mesure est alors proposé vers l’évasion au sens strict du terme. Un voyage aventure hors des sentiers battus ! L’émotion est palpable sur le vieux continent.

Le 1er festival des lanternes à Gaillac

Pourtant, rien n’était gagné au départ. Il y a 6 mois, le maire part en Chine pour négocier un jumelage entre une ville chinoise et Gaillac. Au retour, après avoir vu le festival des lanternes sur la route de la soie, il est convaincu. « C’était compliqué. Parce qu’il ne fallait pas attendre. Il fallait trouver des financements pour monter cette exposition et trouver l’endroit et une multitude d’autres choses. Mais finalement, on est capable de travailler aussi vite et aussi bien que les Chinois ! La preuve !  » Et c’est vrai que c’est féerique. Dans la nuit noire, les lumières scintillent offrant un spectacle incroyable. On passe de l’Asie à l’Afrique avec quelques lanternes célestes…

Grosso modo, chaque ethnie chinoise a son propre festival des lanternes. Certains festivals font la part belle aux lanternes volantes. Mais dans tous les cas, ces lanternes chinoises sont le fruit d’un travail colossal réalisé par des Chinois. C’est un réel événement grandiose sur place avec une culture traditionnelle. La géographie locale est alors prise en compte pour réaliser dans ces beaux villages des prouesses esthétiques.

Pour monter l’exposition, 7 Chinois sont venus à Gaillac pendant 40 jours. Car certaines installations pourraient presque être considérées comme éphémères tant il faut de pièces pour les créer. Le cablage électrique n’était finalement qu’un petit détail à régler. Pour le spectacle, la capacité électrique de Gaillac a été augmentée, passant à 430 000 Khertz. Mais comme dit le maire en souriant, « ce n’était qu’un détail parce qu’à Gaillac, on sait produire l’électricité. »

Un spectacle d’acrobaties chinoises est également présentée dans l’enceinte de ce parc ainsi qu’un marché chinois.

Déjà 50 000 personnes présentes

Au final, tout le monde en prend pour ses yeux ! Les adultes sont scotchés, les enfants s’émerveillent devant ce spectacle inlassablement. Les bénévoles, eux, sont ravis de voir autant de gens apprécier l’exposition. Le maire pense également à les remercier sans oublier leur présence : « Sans eux, cela n’aurait jamais été possible. On est tous ensemble. Avec 50000 personnes venues déjà, je crois bien que le festival des lanternes est le premier festival de la région qu’on le veuille ou pas. Rendez-vous dans quelques mois, on vous prépare une belle surprise à Gaillac. »

Nous, on sera au rendez-vous. On a hâte !

Coût de l’entrée : 23€ l’entrée du parc

Ouverture : de 18h à 23h à Gaillac au Parc Foucaud