Share

Road-trip Norvège, vers Rondal

Norvège Road trip

Ce matin, j’ai cru mourir en me réveillant. Des courbatures ont envahi mon corps en masse. Une horreur. La faute au Preikestolen, sans aucun doute où mon corps qui manque d’entrainement a été mis à rude épreuve. Malgré tout, pas question de s’apitoyer sur son sort… On reprend notre Road-trip Norvège, vers Rondal…

Road-trip Norvège, vers Rondal Road-trip Norvège, vers Rondal

Road-trip Norvège, vers Rondal

On profite du fait que j’ai les jambes en coton pour s’avancer dans les fjords avec détermination avec notre Volvo sur laquelle je découvre une option carrément géniale : le dos chauffant. Et j’aime autant vous dire que quand vous êtes rompues de courbatures, c’est vraiment ultra appréciable.

Road-trip Norvège, vers Rondal Road-trip Norvège, vers Rondal

On reprend la route donc vers Roldal vers le Hardanger, un haut plateau de la Norvège. Les paysages se font de plus en plus sauvages. Le plus impressionnant incontestablement, c’est les chutes d’eau que l’on perçoit sur les façades montagneuses. Avec la fonte des glaces, c’est absolument sublime. On découvre également étonnés de nombreux arbres fruitiers dans les champs. En fait, la zone est peuplée de cerisiers.

S'arrêter en bord de plage S’arrêter en bord de plage

Tunnels dans un décor fabuleux

La route s’agrémente de nombreux tunnels en enfilades que l’on prend les uns après les autres en perdant un peu nos repères très sincèrement. On en découvre même un où il y a des rond-points à l’intérieur. En fait, on emprunte la route 13 qui longe de très beaux fjords. On décide finalement de faire une pause à Sand pour reprendre nos forces et respirer un peu l’air du pays.

Longer les fjords le long de la mer Longer les fjords le long de la mer

En arrivant à Sand, dans les eaux émeraudes du fjord, on aperçoit des bassins d’élevage de saumon. On arrive en fin de journée à Roldal, une jolie station de ski. Le temps d’y faire le tour et de trouver un hytter où dormir. Celui du camping fera l’affaire où l’accueil familial est très appréciable.

A l'intérieur de notre hytter du jour... A l’intérieur de notre hytter du jour…

Installation dans un Hytter

 A l'extérieur de notre camping A l’extérieur de notre camping

Le temps de s’installer, on allume même le chauffage d’appoint car les températures se sont refroidies aujourd’hui. Le lieu est succinct mais contient l’essentiel pour y passer une agréable nuit. Je savoure l’instant. Il est pourtant tard quand je me rends compte qu’ici la nuit ne vient jamais. Je regarde ma montre qui affiche déjà un 23h et non, toujours de la lumière ! C’est vraiment impressionnant. Le lendemain matin, un centre commercial à proximité nous facilite la tache pour notre petit déjeuner. On goûte alors aux spécialités norvégiennes : Le fameux « cinnamon roll », appellés ici le « Kanelboller ». Ça cale même si ce n’est quand même pas exceptionnel, reconnaissons-le !

A Rondal, seule l'église vaut le coup A Rondal, seule l’église vaut le coup

Mais il est déjà temps de partir pour Odda et Tyssedal.

Ici c'est le calme le plus total Ici c’est le calme le plus total

 


Rédigé par Christel Caulet

le 08 juin 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment