Share

Organiser un road-trip en Norvège

Itinéraire Norvège Road trip

Organiser un road-trip en Norvège : Quand on part pour un road-trip pour la Norvège, il faut savoir faire des choix entre les températures, les fjords et les distances. Le terrain n’est pas hostile mais peut le devenir si on ne prend pas quelques précautions. Bien évidemment, quand on est sur place, l’envie d’en voir le maximum prend très vite le pas car les paysages y sont grandioses.

Organiser un road-trip en Norvège Organiser un road-trip en Norvège

Organiser un road-trip en Norvège

La première chose à prendre à compte, c’est le temps et les conditions climatiques car avec la neige, il se peut que nombre de routes soient inaccessibles. C’est pour cela que l’on vous recommande d’y aller plutôt à partir de mai et durant l’été qu’en plein hiver. D’abord, n’allez pas croire que la géographie des lieux ressemble davantage à une vaste étendue sans relief. Loin de là, c’est hyper escarpé, les virages faisant légion par ici, on prend donc très vite de l’altitude aussi vite qu’on se retrouve au bord de l’océan.

Grimper pour découvrir des vues extraordinaires Grimper pour découvrir des vues extraordinaires

Notre parcours

A l’occasion de notre premier road-trip en Norvège, les fjords de l’Ouest étaient à l’honneur. Notre parcours nous a emmenés de Stavanger à Ålesund, le tout en une semaine bien pleine. Au total quelques 2000 kilomètres ont été parcourus en passant dans des tunnels incroyables et sur plusieurs ferrys. Ce pays cultive son goût prononcé pour la Nature en passant de de paysages de forêts avec des collines verdoyantes à de hautes montagnes escarpées bordant des fjords aux eaux émeraude. A la fois domestique et parfois sauvage, la Norvège procure aux amateurs de grands espaces une variétés de plaisirs sans limite.

Croiser des mers de glace Croiser des mers de glace

D’abord, vérifiez à l’avance la durée de votre parcours entre les différentes étapes que vous dessinez car il se peut que certains endroits soient plus difficiles d’accès que d’autres. Parfois, on est arrivés sur des routes qui étaient fermées. Cela peut chambouler votre planning si vous ne préparez pas assez bien votre voyage.

En ferry En ferry

Autre point : Si vous optez pour un ferry, prévoyez beaucoup plus de temps que prévu initialement le vendredi soir. Car les Norvégiens sont amateurs de balades et n’hésitent pas à s’éloigner des centres urbains le week-end. Résultat : On s’est retrouvé pris dans un bouchon immense bloqués pour relier Bergen à Stravanger pendant 3 bonnes heures avant de pouvoir embarquer sur le ferry. Un peu râlant quand même !

Les ferrys ultra pratiques Les ferrys ultra pratiques

Pour découvrir notre parcours :

Organiser un road-trip en Norvège Organiser un road-trip en Norvège

Le budget

On ne va pas vous mentir, la vie en Norvège n’est pas donnée. Tout vous parait ultra cher. Et ça l’est ! Le premier pôle de dépenses : Les hôtels forcément qu’on a sagement évités préférant les hytters, des cabanes plus ou moins bien équipées, et le paquebot P&O cruises qu’on a rejoint pour quelques jours.

Paysage incroyable Paysage incroyable

Pour  ce qui concerne l’alimentation, on vous conseille d’éviter les restaurants à moins que vous ayez les moyens car pour un plat principal il vous faudra compter 25 à 30€ en moyenne. Sinon, il faut opter pour des sandwiches pour faire des économies. Oubliez également l’alcool et les sodas qui sont hors de prix. 5€ en moyenne pour un coca light, ça vous fait mal au ventre quand même. Le seul produit qu’on a trouvé abordable, c’est la soupe qui reste accessible.

Sur la route

Sur la route en Norvège Sur la route en Norvège

Attention, fjords obligent, vous emprunterez plusieurs ferrys lors de votre parcours. Chaque traversée est payante – on règle à bord ou avant d’embarquer. Comptez généralement environ 10-12 euros, selon la distance en mer à parcourir. C’est extrêmement rapide pour embarquer et débarquer, le sens inné pour l’organisation des Norvégiens expliquant cela très certainement.

Pour ce qui concerne les péages sur la route, il arrive que vous passiez sur des routes avec des tronçons payants. Sur votre véhicule, vous avez un petit boîtier automatique, votre loueur vous les facturera quand vous rendrez la voiture.

Pour l’essence, même si la Norvège est productrice de pétrole, l’or noir vaut un bras ici.

Paysage où la nature a été généreuse Paysage où la nature a été généreuse

 

 

Notez ce produit
snipet-image

Organiser un road-trip en Norvège

par

Jet-lag-trips.com

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 06 juin 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

  • […] l’Europe, un autre voyage certainement tout aussi atypique et si agréable. Que ce soit la Norvège, l’Écosse ou L’Irlande, vous aurez l’occasion de découvrir mieux qu’une […]

  • […] je l’ai trouvé particulièrement agréable quand j’y suis passée pour effectuer un road-trip en Norvège. L’aéroport Schiphol à Amsterdam est le principal aéroport international de tout le pays […]

Leave a comment