Roadtrip norvège : Organisation d’un voyage

Organiser road-trip Norvège : Quand on part pour un road-trip pour la nation de la Norvège, il faut savoir faire des choix entre les températures, les fjords et les distances. Le terrain n’est pas hostile mais peut le devenir si on ne prend pas quelques précautions. Bien évidemment, quand on est sur place, l’envie d’en voir le maximum prend très vite le pas car les paysages y sont grandioses. A découvrir sur notre blog voyage roadtrip comment Organiser road-trip Norvège

Organiser road-trip Norvège
Organiser road-trip Norvège

Partir en road-trip en Norvège

La première chose à prendre à compte, c’est le temps et les conditions climatiques car avec la neige, il se peut que nombre de routes soient inaccessibles. C’est pour cela que l’on vous recommande d’y aller plutôt à partir du mois de mai et durant l’été qu’en plein hiver. D’abord, n’allez pas croire que la géographie des lieux ressemble davantage à une vaste étendue sans relief. Loin de là, c’est hyper escarpé, les virages faisant légion par ici, on prend donc très vite de l’altitude aussi vite qu’on se retrouve au bord de l’océan, éloignées des grandes villes. Se rapprocher du cercle polaire implique des impératifs qu’il vous faudra prendre en compte.

Blog norvège voyage

es glaciers et les routes enneigés peuvent être présentes au grand nord. Un périple à couper le souffle et hors des sentiers battus par définition pour aller admirer le soleil de minuit ou des aurores boréales. Un roadtrip majestueux au cœur de l’Europe du Nord… Dépaysement garanti pour ce voyage en Norvège, un voyage sur mesure où la nature sauvage se ressent. Apercevoir des phoques ou des baleines sera impressionnant. Notre road trip en Norvège a été un voyage intense fait de découvertes fantastiques. Nous avons été époustouflés par la beauté que nous avons rencontrée en cours de route. En Norvège, lacs, fjords et montagnes façonnent le paysage. Il vous faudra les traverser, les longer, les contourner… et puis les routes s’étendent sur des centaines de kilomètres, et les longues distances vous rappellent leur grandeur. Des maisons colorées comme à Bergen bordent la mer.

Norvege famille roadtrip

Ce bout du monde pourtant gagne à être connus tant ses paysages grandioses parsèmeront votre séjour en Norvège. Habiter une cabane bois et dormir sous une nuit polaire vous offriront un spectacle grandiose dans ces pays nordiques ou aller voir des baleines au large des côtes ! Nous avons choisi d’explorer le sud du pays lors de ce road trip en Norvège. Dure décision, car la Norvège est vaste et regorge de trésors à découvrir. Nous rêvons de visiter les îles Lofoten. Des glaciers ont été découverts à nouveau en arpentant la Laponie. Mais au final nous avons gardé le sud du pays et ses magnifiques randonnées. Preikestolen, Trolltunga, Buarbreen… des noms aux consonances étranges. C’est comme sortir d’un conte de fées pour enfants avec ces petites maisons colorées de toute beauté.

Nous avons ensuite choisi de rejoindre Tonsberg, à environ 100km au sud d’Oslo, pour continuer à explorer la côte sud de la Norvège. Le long de la côte jusqu’à Stavanger, on découvre de magnifiques paysages côtiers, escarpés et, surtout, préservés du tourisme de masse. Après avoir découvert Stavanger, nous avons poursuivi notre road trip en Norvège en explorant le Lysefjord. Un vrai coup de cœur. La route vers Lysebotn, petit village au fond du fjord, est incroyable. Comme une randonnée qui permet d’apprivoiser l’incroyable Cap Presbytérien. Dirigez-vous vers le nord, où vous attendent les dents acérées du glacier Buarbreen. Puis vint le clou du spectacle : Trolltunga et son incroyable langue, suspendue au-dessus du vide. Après ces sublimes découvertes, nous avons poursuivi notre roadtrip de la Norvège à Bergen avant de retourner à Oslo pour finir le périple.

Grimper pour découvrir des vues extraordinaires

Grimper pour découvrir des vues extraordinaires

Road trip sud norvege

A l’occasion de notre premier road-trip en Norvège, les fjords de l’Ouest étaient à l’honneur. Le point de départ fut Stavanger, plus proche des sites de Kjerag et de Preikestolen.  Notre parcours nous a emmenés de Stavanger à Ålesund, le tout en une semaine bien pleine. Au total quelques 2000 kilomètres ont été parcourus en passant dans des tunnels incroyables et sur plusieurs ferrys. Ce pays cultive son goût prononcé pour la Nature en passant de de paysages de forêts avec des collines verdoyantes à de hautes montagnes escarpées bordant des fjords aux eaux émeraude. A la fois domestique et parfois sauvage, la Norvège procure aux amateurs de grands espaces une variétés de plaisirs sans limite.

Croiser des mers de glace
Croiser des mers de glace

Fjords de l ouest de la norvège

D’abord, vérifiez à l’avance la durée de votre parcours entre les différentes étapes que vous dessinez car il se peut que certains endroits parmi les plus beaux fjords de Norvège soient plus difficiles d’accès que d’autres. Parfois, on est arrivés sur des routes qui étaient fermées. Cela peut chambouler votre planning si vous ne préparez pas assez bien votre voyage. Si vous aimez la route comme nous et que vous n’avez pas peur de parcourir de longues distances, conduire en Norvège ne vous posera pas de difficultés particulières ! Les routes sont exceptionnellement bien entretenues et permettent de découvrir de superbes paysages. C’est vraiment agréable de conduire là-bas. Attention aux radars tout de même ! Ils sont nombreux sur les routes norvégiennes et si vous êtes flashé, les factures peuvent être très, très élevées.

En ferry
En ferry

Carte norvege roadtrip

Autre point : Si vous optez pour un ferry, prévoyez beaucoup plus de temps que prévu initialement le vendredi soir. Car les Norvégiens sont amateurs de balades et n’hésitent pas à s’éloigner des centres urbains le week-end. Résultat : On s’est retrouvé pris dans un bouchon immense bloqués pour relier Bergen à Stravanger pendant 3 bonnes heures avant de pouvoir embarquer sur le ferry. Un peu râlant quand même ! Il n’y a pas d’autoroutes en Norvège, sauf autour des grandes villes. Il s’agit la plupart du temps de routes à double sens sans terre-plein, avec une limitation de vitesse à 80 ou 90 km/h. Par conséquent, il faut souvent un temps considérable pour prévoir de parcourir des distances qui ne paraissent pas longues sur le papier.

Les ferrys ultra pratiques
Les ferrys ultra pratiques

Itinéraire norvege 3 semaines

Organiser un road-trip en Norvège
Organiser un road-trip en Norvège

Budget road trip norvege

On ne va pas vous mentir, la vie en Norvège n’est pas donnée. Tout vous parait ultra cher. Et ça l’est ! Le premier pôle de dépenses : Les hôtels forcément qu’on a sagement évités préférant les hytters, des cabanes plus ou moins bien équipées, et le paquebot P&O cruises qu’on a rejoint pour quelques jours. Le prix de l’hébergement en hôtel est généralement compris entre 100 et 150 euros la nuit, voire plus. La monnaie pour la Norvège est la couronne norvégienne.

Paysage incroyable
Paysage incroyable

Autotour norvege

Pour  ce qui concerne l’alimentation, on vous conseille d’éviter les restaurants à moins que vous ayez les moyens car pour un plat principal il vous faudra compter 25 à 30€ en moyenne. Sinon, il faut opter pour des sandwiches pour faire des économies. Oubliez également l’alcool et les sodas qui sont hors de prix. 5€ en moyenne pour un coca light, ça vous fait mal au ventre quand même. Le seul produit qu’on a trouvé abordable, c’est la soupe qui reste accessible.

Sur la route

Sur la route en Norvège
Sur la route en Norvège

Roadtrip cote ouest norvege

Attention, fjords obligent, vous emprunterez plusieurs ferrys lors de votre parcours. Chaque traversée est payante – on règle à bord ou avant d’embarquer. Comptez généralement environ 10-12 euros, selon la distance en mer à parcourir. C’est extrêmement rapide pour embarquer et débarquer, le sens inné pour l’organisation des Norvégiens expliquant cela très certainement.

Conseil roadtrip norvege

Pour ce qui concerne les péages sur la route, il arrive que vous passiez sur des routes avec des tronçons payants. Sur votre véhicule, vous avez un petit boîtier automatique, votre loueur vous les facturera quand vous rendrez la voiture.

Norvège roadtrip km

Pour l’essence, même si la Norvège est productrice de pétrole, l’or noir vaut un bras ici. Ne vous fiez pas aux feuilles de route pour estimer votre temps de trajet. À première vue, vous pourriez estimer que les deux endroits ne sont pas trop éloignés. Mais vous ne verrez peut-être pas les montagnes, le lac ou le fjord qui les séparent, vous devrez contourner un sentier et rester bloqué derrière un camion indépassable… Bien sûr, des ferries ou des tunnels peuvent parfois vous sortir du chemin Un obstacle naturel à votre progression. N’oubliez pas qu’ils sont généralement très chers. Enfin, n’oubliez pas que la Norvège est un pays montagneux. En hiver ou par mauvais temps, il faut faire attention à ne pas se laisser intimider par la neige, la pluie ou le brouillard qui peuvent vous tromper. Il existe également des spécificités en termes de péages. En fait non, car il s’agit d’un système de lecture de plaques d’immatriculation. Ils apparaissent surtout sur les grands axes routiers, parfois sur certains tronçons mais pas sur d’autres. La traversée de grands ponts (ce qui peut faire gagner un temps précieux) entraîne généralement également un péage. Ainsi, lorsque vous utilisez ce type de section, vous serez facturé plus tard car la société de location de voitures est liée à la réservation.

Location de voiture en Norvège

Compte tenu du coût de la vie en Norvège, la location de voiture peut représenter un poste de dépenses important lors de votre voyage. Pour être sûr de trouver les meilleurs prix auprès des loueurs locaux et internationaux, nous vous conseillons d’utiliser le comparateur. Comme toujours, nous avons utilisé le comparateur Carigami pour réserver notre voiture pour ce road trip entre la Suède et la Norvège. Le fait que nous ayons commencé notre séjour en Suède nous a permis de bénéficier de prix de location de voiture plus attractifs car le coût de la vie y est moins élevé qu’en Norvège. Quoi qu’il en soit, Carigami vous permettra de comparer les prix de centaines de sociétés de location de voitures pour trouver la meilleure option de location de voiture. Un autre avantage est que la réservation via Carigami vous permet d’annuler gratuitement jusqu’à 24 heures avant d’utiliser le véhicule. Vraiment sûr, juste au cas où ! Quelque soit le type de véhicule que vous prendrez, sachez que vous allez parcourir beaucoup de kms. Par conséquent, difficile d’estimer les délais pour parcourir les distances. Nous avons eu une volvo  break qui était grandiose car elle avait les fauteuils chauffants, ce qui est un vrai plus appréciable en Norvège. Mon conjoint travaillant chez Airbus a bénéficié de tarifs privilégiés lors de la location du véhicules.

Un conseil : Pour évaluer les distances et pour une traversée en ferry, faite un petit check avec Google maps. Cela vous permettra de vous caler pour les horaires.

Éviter les frais bancaires en Norvège

L’un des frais que vous pouvez facilement éviter en Norvège est l’exonération des frais bancaires et des frais de change. En fait, bien qu’elle soit en Europe, la Norvège ne fait pas partie de la zone euro. Ici, vous payez en NOK. En avril 2020, un NOK valait 0,089 EUR. Nous ne pouvons que vous recommander de vous équiper d’une carte bancaire qui vous permettra de changer gratuitement des EUR en NOK. Depuis plusieurs années nous utilisons la carte Revolut pour tous nos déplacements à l’étranger. L’ouverture d’un compte Revolut, en plus d’être entièrement gratuite, vous permet de convertir vos EUR dans n’importe quelle devise directement depuis l’application mobile et de payer gratuitement dans n’importe quel pays. C’est un très bon programme pour les voyageurs dont nous ne pouvons pas nous passer et qui nous a permis d’économiser beaucoup d’argent !

Les formalités administratives en Norvège

Comme nous l’avons vu dans chaque article, le visa est indispensable. Savoir préparer son voyage en Norvège nécessite de connaître les documents administratifs nécessaires. Bien que ce pays ne fasse pas partie de l’Union européenne (UE), il appartient à l’espace Schengen. Par conséquent, les ressortissants de tous les États membres de l’UE peuvent entrer sur le territoire et y circuler en présentant une carte d’identité ou un passeport, tant que les documents sont valides. Ceci s’applique aux séjours de visiteurs d’une durée maximale de trois mois. Les ressortissants d’autres pays doivent présenter un visa. Par conséquent, ils doivent contacter l’ambassade de Norvège près de leur pays. Un autre point important quand on se demande comment préparer son voyage en Norvège concerne les vaccins. L’anti-covid est nécessaire pour ce type de voyages. Par ailleurs, s’il y a bien un lieu où il faut penser à prendre sa carte vitale, c’est bien la Norvège. Sinon les soins sont payants… Et cela peut vite monter…. D’où l’intérêt d’avoir l’assurance maladie.

Quand partir en Norvège ?

La Norvège est un pays qui se visite toute l’année. En été, vous pourrez profiter de magnifiques randonnées en montagne, tandis que l’hiver est parfait pour découvrir des paysages intemporels recouverts de neige, ainsi que des sports d’hiver tant appréciés des Norvégiens. Pour ce road trip dans le sud de la Norvège, nous vous conseillons plutôt le printemps ou l’été. En effet, en hiver vous ne pourrez pas faire le trekking de Trolltunga et Preikestolen, les principales étapes de ce road trip.

Météo en Norvège

Le temps en Norvège est très instable ! En été, il fait beau et chaud, et tout d’un coup, c’est du vent et de la pluie, et la température chute ! Lors de notre road trip en Norvège, nous avons profité d’un temps fantastique et de températures dépassant souvent les 30°C ! Mais parfois, le temps est soudainement nuageux, le brouillard et la pluie arrivent, seulement une dizaine de degrés ! En hiver, les températures peuvent être très froides dans les zones côtières, souvent proches de 0°C, tandis qu’en montagne, les températures peuvent descendre jusqu’à -40°C !

Que mettre dans la valise pour un roadtrip en Norvège ?

En road-trip en Norvège, apportez des vêtements chauds même si vous partez en été ! Chaussures de randonnée imperméables, pantalons de randonnée et polaire seront vos meilleurs compagnons lors de ce voyage. N’oubliez pas les indispensables vêtements de pluie et coupe-vent lorsque la température baisse et que la pluie arrive ! Ensuite, pensez aussi au maillot de bain, que vous serez ravies d’avoir si vous vous improvisez une baignade dans un lac de montagne ! En hiver, prévoyez des vêtements très chauds pour pouvoir randonner dans la neige sans être torturée par le froid !

Itinéraire

Puis j’ai inclus d’autres passages pour créer une boucle dans cette partie de la Norvège en détail. Surtout Aurlandsfjord et Hardangerfjord. Voici le road trip que j’ai fait :

Itinéraire en Norvège 10 jours

Jour 1 : Kjerag et Preikestolen sur la première partie du voyage

Arrivée au deuxième aéroport d’Oslo Airport à midi. La voiture de location a été délivrée et je me suis dirigée tout droit vers l’ouest pour m’approcher de Kjerag Rock. J’ai passé la nuit près d’Evje.Je précise tout de suite que j’aurais pu faire autrement, car il y a des aéroports à Stavanger et à Bergen dans l’ouest du pays. Stavanger est déjà plus proche des sites de Kjerag et Preikestolen. et Bergen de Trolltunga.

Je vous recommande de rechercher des options pour atterrir ou partir de ces aéroports. Je conseille de passer par un site de comparaison de vols (comme Ulysse, je l’utilise beaucoup et je le recommande). Il vous permet de trouver des vols qui correspondent à votre itinéraire, vos dates et votre budget. Dans mon cas, cela a fonctionné avec Air France/KLM.

Jour 2 : Randonnée vers le rocher de Kjerag

J’ai terminé la route vers Kjerag puis j’ai marché. Puis je me dirigeais vers l’ouest et ai passé la nuit à Byrkjedal. En fait, le mont Kherag est entouré par le sud. Une autre option consiste à prendre le ferry qui relie Lysebotn à Forsand sous le rocher de Kjerag.  L’hôtel dans lequel j’ai séjourné était agréable, c’était une petite maison indépendante. Il y a aussi un restaurant où vous pourrez déguster des plats norvégiens typiques. Alors je le partage : Byrkjedalstunet (sur réservation). J’ai opté pour la solution hôtelière, mais du fait de sa proximité avec Kjerag il y a aussi des appartements en location dans le quartier (comme celui-ci à Sirdal).

Jour 3 : Direction Preikestolen.

Il y a une courte traversée en ferry entre Lauvvik et Oanes. Après la randonnée, je reprends la route vers la petite ville de Tau, qui n’est qu’à quelques minutes de route.

Jour 4 : Les deux ruisseaux qui composent les chutes de Ratfossen

La route vers Eidjford est d’environ 250 km. J’ai passé une journée sur la route. J’ai pris beaucoup de photos en cours de route et le paysage est magnifique, notamment autour des cascades Odda et Ratfossen ! A noter que cet itinéraire est entrecoupé de 2 traversées en ferry, qui rallongent également le temps de trajet. Le départ du trek Trolltunga est en route, près de la ville d’Odda.

Jour 5 : Paysages sur les routes norvégiennes : montagnes, lacs et maisons colorées !

Je consacre la journée aux fjords environnants. Je suis allé dans les fjords du nord : Aurland et Naeroy, surtout la vue de Stegastein, une plate-forme qui s’avance dans le vide.  Pour cela j’ai fait une boucle, plus précisément sur la colline 7 entre Eidjford et Hagafoss et la colline 50 entre Hagafoss et Aurland. Ces routes, dont certaines sont en altitude, m’ont permis de découvrir des paysages enneigés encore plus merveilleux. Un autre itinéraire routier, mais cela m’a permis d’avoir une belle vue et de faire de belles photos.

Jour 6 : La ville de Norheimsund sur les rives du Hardangerfjord

J’ai découvert la ville d’Eidfjord ce jour-là, notamment le long du fjord à l’est. J’en ai aussi profité pour faire une randonnée à la cascade de Voringsfoss à proximité. Une énorme chute d’eau, mais je n’ai pas trouvé de randonnée particulière car elle ne présentait pas un point de vue sensationnel. Cela mérite le coup d’œil.  Juste une rivière et un peu de forêt en contrebas. J’ai également suivi le Fv7 le long du nord du Hardangerfjord jusqu’au côté de Norheimsund. Norheimsund est une petite ville colorée et les routes qui y mènent sont magnifiques.

Jours 7 et 8 : En début d’après-midi, restitution de la voiture à l’aéroport en direction d’Oslo. Environ 5 heures de route, presque plein est. Après avoir rendu la voiture de location, j’ai pris le train pour le centre d’Oslo. La fin de mon séjour était de visiter la ville d’Oslo jusqu’au lendemain après-midi. Puis retour en France.

repas

Très sincèrement, c’est dans ce type de voyage que je me rends compte que je suis très française. Parce que côté alimentation, c’est vraiment pas le paradis. Que du burger ! Bref, la première semaine, tu es content, au bout de 3 semaines, tu n’en peux plus, la bière est ultra chère, bref, c’est vraiment l’enfer. Les Norvégiens mangent en début de soirée : à partir de 17h et généralement pas plus tard que 19h ! Il est donc nécessaire de s’adapter à ces horaires, surtout si vous comptez fréquenter de petits restaurants.

Comme pour la plupart de mes voyages, j’ai pré-réservé des hôtels sur des sites de réservation. Il vous permet de choisir votre hôtel en fonction de différents critères et d’annuler presque jusqu’à la dernière minute.

Même au mois de mai, je suis toujours surpris de la popularité de la Norvège. Pensez donc à réserver à l’avance car la salle part plus vite. Le prix de l’hébergement en hôtel est généralement compris entre 100 et 150 euros la nuit, voire plus. C’est à savoir.

Parmi mes hôtels préférés lors de mon séjour, je recommande particulièrement Byrkjedalstunet si votre itinéraire se passe bien. Dernier point, un peu comme un restaurant, enregistrement anticipé. Vous le verrez lors de la réservation d’un hôtel ou d’un hébergement, qui se fait généralement avant 19h, parfois même plus tôt. Pour l’anecdote, le premier jour de mon voyage, le directeur de l’hôtel m’a appelé car ils m’attendaient. Quand nous étions encore en route, il était déjà plus de six heures de l’après-midi… Cela ne doit pas être sous-estimé, cela a un grand impact sur l’organisation !

Hôtels Norvège

On ne va pas se mentir, c’est très cher dès que vous souhaitez du bel hôtel. Comme pour la plupart de mes voyages, j’avais pré-réservé quelques hôtels sur des sites de réservation. Il vous permet de choisir votre hôtel en fonction de différents critères et d’annuler presque jusqu’à la dernière minute. Même je suis toujours surprise de la popularité de la Norvège. Pensez donc à réserver à l’avance car les chambres partent vite. Le prix de l’hébergement en hôtel est généralement compris entre 100 et 150 euros la nuit, voire plus. C’est à savoir. Parmi mes hôtels préférés lors de mon séjour, je recommande particulièrement Byrkjedalstunet si votre itinéraire se passe bien.

Dernier point, un peu comme un restaurant, enregistrement anticipé. Vous le verrez lors de la réservation d’un hôtel ou d’un hébergement, qui se fait généralement avant 19h, parfois même plus tôt. Pour l’anecdote, le premier jour de mon voyage, le directeur de l’hôtel m’a appelé car ils m’attendaient. Quand nous étions encore en route, il était déjà plus de six heures de l’après-midi… Cela ne doit pas être sous-estimé, cela a un grand impact sur l’organisation !

En revanche, il existe un grand nombre de possibilités pour trouver des alternatives.

  • N’hésitez pas à aller dans les campings dans chaque ville où vous allez. En général, ils proposent des chambres dans des Hytter Houses, c’est très sympa et en général très bien aménagé. Vous aurez de quoi dormir au chaud. Ce sont des chalets loués par des particuliers ou des campings – certains ont des salles de bain et des toilettes, d’autres non (nous utilisons les installations de santé publique en ce moment).
  • Autre possibilité : les chambres d’hôtes, beaucoup plus accessibles.
  • Autre alternative possible : Le camping sauvage est autorisé mais de grâce, pensez à ramasser vos déchets.

Téléphone Norvège

Comme la Norvège fait partie de l’Union Européenne, vous bénéficiez donc du même forfait qu’en France. Ce qui est quand même vraiment appréciable quand on voyage.

Les randonnées en Norvège

La pire randonnée de ma vie : le Preikestolen. Je crois que j’ai eu droit à tous les éléments possibles (la pluie, la neige, les rayons de soleil), la randonnée est quand même délicate physiquement. Cela grimpe bien et surtout vous n’en voyez jamais la fin. J’ai le souvenir de m’être battue contre moi-même pour arriver au point où la vue est sensée être sublime quand je suis arrivée, la météo s’était gâchée et le temps s’était couvert. Résultat : Je n’ai rien vu car j’avais pris quelques mètres de dénivelé. LE DÉGOÛT ! Ce fut mon plus grand regret… C’est le jour où nous avons eu la pire météo.

Comment organiser un voyage en norvège ?

Il vous faudra un visa, une carte d’identité ou un passeport valide. Un permis international est également obligatoire.

Comment visiter la norvège ?

Il vous faudra faire des choix selon les activités que vous voulez faire. Optez pour une zone définie soit le nord soit le sud car c’est très grand et par conséquent les déplacements peuvent vite être compliqués et longs.

Quand faire un road trip en norvège ?

Nous sommes partis fin du mois de mai début juin pour notre long roadtrip. Très sincèrement, c’était grandiose. Côté météo, on a eu un soleil de dingue sur pratiquement l’ensemble du voyage. Autre élément à prendre en compte dans ces contrées, c’est le niveau de visibilité. 

Quel circuit en norvège ?

Si vous décidez de visiter les fjords vous allez par définition suivre la mer. Le spectacle y est grandiose.si vous préférez le froid, optez alors pour les îles Lofoten. Vous trouverez dans l’article un itinéraire sur 10 jours en Norvège.

Infos pratiques

Paysage où la nature a été généreuse
Paysage où la nature a été généreuse

165310

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine