Share

Un repas à l’A.O.C. à Paris

Paris Restaurant français

Un repas à l’A.O.C. à Paris : Quand on entre à l’A.O.C à Paris, on comprend alors immédiatement rien que par son nom que ce restaurant a opté pour des produits de qualité. D’abord, il y a la surprise. Musique cubano, un serveur qui parle avec un accent russe et une carte qui sent bon l’excellence française. Face à l’Institut du Monde Arabe, on serait tentées  de qualifier ce restaurant de lieu de convergence internationale. Pourtant, pas tant que ça… Découverte de l’A.O.C. à Paris.

Un repas à l’A.O.C. à Paris

Un repas à l'A.O.C. à Paris Un repas à l’A.O.C. à Paris

Sincèrement quand j’arrive à l’A.O.C., je me demande si je ne me suis pas trompée d’endroit même si on m’installe déjà à une table avec une discipline à la russe. La salle est suffisamment grande, les tables suffisamment espacées pour offrir un lieu propice à un moment agréable. L’A.O. C a ouvert il y a tout juste 3 mois dans le 5e arrondissement à Paris. Très vite, l’ambiance se détend. On m’amène la carte et j’en reste longtemps dubitative. Que des plats incarnant à merveille l’excellence des produits français ! Pas un choix démentiel sur la carte mais suffisant pour se faire plaisir. Sylvie et Kathou me rejoignent enfin et nous voilà en train d’étudier les différentes combinaisons possibles pour en goûter un maximum… On nous sert un verre de vin rouge -un St. Emilion- qui a un petit goût de « reviens-y ».

La carte de l'A.O.C à Paris La carte de l’A.O.C à Paris

Trinquons avec un verre de St Emilion super bon Trinquons avec un verre de St Emilion super bon

Le serveur nous sert très rapidement. Mes terrines au foie gras, faites maison, me tentent allègrement et j’en suis très vite très satisfaite même si sur le choix des deux terrines, l’une des deux me paraît bien meilleure que la seconde. Si bien qu’après ce premier plat, j’ai déjà plus faim. Puis vient mon steak tartare. Bien parfumé avec des câpres et copieux, il est accompagné d’une platée de frites faites maison. Les portions sont ultra généreuses. Encore une fois, j’ai du mal à terminer mon plat.

Deux terrines de foie gras faites maison à l'A.O.C à Paris Deux terrines de foie gras faites maison à l’A.O.C à Paris servies sur une planche en bois

Deux terrines de foie gras faites maison à l'A.O.C à Paris Deux terrines de foie gras faites maison à l’A.O.C à Paris

Un steak tartare à l'A.O.C à Paris Un steak tartare à l’A.O.C à Paris

Un steak tartare avec des câpres à l'A.O.C à Paris Un steak tartare avec des câpres à l’A.O.C à Paris

Produits de qualité par excellence

Enfin vient le dessert pour conclure ce repas. C’est un peu la messe qui vient s’écrire, la dernière impression qui vous donne l’impression générale d’un établissement.  Là encore, la carte propose 6 desserts. Je me décide pour un St Marcellin. Quand il m’est servie, je suis loin d’imaginer une seule seconde que ce met sera exceptionnel. A première vue, le St Marcellin me semble bien fait. Mais de là, à l’avoir aussi coulant, c’est comme une surprise. Et sincèrement, je me régale avec ce plat. Goûtu, coulant comme j’aime, ce fromage me rappelle mon enfance… J’ai un rapport très affectif avec le fromage que j’affectionne toujours autant.

Un St. Marcellin excellent à l'A.O.C à Paris Un St. Marcellin excellent à l’A.O.C à Paris

Mais il suffit que la crème anglaise de Sylvie arrive pour que je succombe à ce plat.

Un île flottante à l'A.O.C à Paris Un île flottante à l’A.O.C à Paris

Le temps de partager quelques potins et anecdotes de notre séjour parisien que déjà nous quittons l’A.O.C avec regret.

 

Notez ce restaurant
snipet-image

La bonne adresse

14 Rue des Fossés St Bernard

75005 Paris

à partir de 30€

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 02 octobre 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment