Paradise Island, l’île paradisiaque

Vous savez pour ceux qui croient que la vie de blogueur voyage n’est qu’une vie de pacha douce et tranquille, laissez-moi vous prouver le contraire même si on n’est pas à plaindre non plus. Je crois bien ne jamais vous avoir parlé de Paradise Island aux Bahamas, la faute à un planning qui à l’époque de mon retour de ce voyage était un brin surchargé. A l’époque, j’enchainais les séjours à l’étranger et notamment avec l’Afrique du Sud. Bref, tout ça pour vous dire, qu’heureusement en jetant un coup d’oeil à mes photos l’autre jour, je ne rêve que de plages paradisiaques en ce moment. J’ai donc retrouvé des images de Paradise Island, une île privée où j’avais été. Je vais donc plonger dans mes souvenirs…

Découvrir Paradise Island, l’île paradisiaque

D’abord Paradise Island est une île privée. Ce qui signifie qu’il vous faudra y aller lors d’une excursion journalière qui vous permettra de vous faire une idée précise de ce que c’est. Lorsqu’on arrive à l’embarcadère à Nassau, l’ambiance est bucolique, douce en ce matin. Bien sûr, je n’ai alors aucune idée de là où je vais si ce n’est son titre d’île qui – avouez-le- a tout pour vendre du rêve. Vue sur la mer depuis une plage de sable blanc dans l’océan Atlantique avec un lagon et de belles plages où vous pourrez pratiquer des sports nautiques, ce sera le spot balnéaire par excellence. Deux petits bungalows servent de cuisine dans ce parc aquatique où l’évasion et la relaxation seront l’enjeu de ces destinations tropicales. Découvrez les attractions de cette plage de sable fin, idéale pour se prélasser et vivre de grands moments inoubliables d’émotions. Ici, pas de beach resort, ni de piscines, ni de bars lounge, ni de resort spa… De simples lodges sur une île perdue dans l’Océan Atlantique dont un qui sert de bar buffet restaurant pour un instant wellness et de farniente ! Dépaysement obligatoire avec ces fonds marins aux eaux turquoises et cristallines.

Quitter la marina de Nassau

Il est tôt ce matin après nos deux journées de Junkanoo carnaval lorsqu’on arrive donc dans la marina. Les yeux plein de fatigue, nous embarquons alors sur un speed-motor, un bateau qui accélère facilement. Parmi les essentiels à avoir avec vous, la crème solaire indispensable, mon chapeau… Très vite, nous quittons Nasssau même si on en découvre alors les villas sublimes qui longent la côte.

Iguana Island

Au bout d’une heure de trajet, notre bateau s’arrête alors sur une île perdue pour découvrir alors des iguanes qui porte le nom d »‘iguana island ». Et ce n’est pas qu’un pauvre iguane que l’on regarde alors, mais bien des centaines d’iguanes qui se dorent la pilule au soleil alors que nous les observons un peu craintives au départ. Du temps nous a été réservés pour faire un petit plongeon pour se rafraichir lors d’une baignade matinale. Ici, rien d’autres que des iguanes, de l’eau turquoise, quelques rochers émergeant autour de l’îlot. Le décor fait davantage penser à Koh Lanta plutôt qu’au cliché que l’on a des Bahamas. L’archipel « souffre » d’une image de plages bordées d’imposants resorts à l’américaine. La réalité est bien différente : plages désertes ou quasi désertes à l’horizon.

Ship Channel Cay

Nous reprenons alors le bateau pour une demi-heure de route sur l’océan. Le soleil tape méchamment. Mais c’est appréciable. C’est donc une belle journée qui se profile à l’horizon. Nous arrivons enfin à Paradise Island. Nous nous sommes en fait dirigés vers une île privée appelée Ship Channel Cay. C’est là que se déroulent le reste des activités. C’est une visite super organisée où les activités se déroulent les unes après les autres avec un bar ouvert disponible tout le temps que vous y êtes.

Baignade avec Porcs

Alors qu’on fait un tour de l’île rapidement pour prendre connaissance des lieux, on découvre alors des cochons nageurs. Ces porcs ne sont pas sauvages et ne se promènent pas sur l’île. Ils sont bien entretenus et nourris.

Requin à l’horizon

Quelques minutes plus tard, alors qu’un cours de cuisine est improvisé sur la plage, le cuisinier jette à l’eau un gros hameçon avec un morceau de viande. Il ne faut pas attendre longtemps pour voir tous les requins s’en approcher. Ils savaient tous que c’était l’heure du repas ! De quoi nous mettre en appétit alors que le chef du jour termine le déjeuner et une salade de conque traditionnelle directement les pieds dans l’eau.

Nager avec les raies manta

L’après-midi est réservé aux baignades et au snorkeling. Très vite des raies manta nous rejoignent pour nager. C’est le moment magique de la journée. Il n’y a guère d’endroits à l’abri du soleil pour les gens qui comme moi, craignent le soleil. Je quitte donc la plage pour m’engouffrer dans l’épaisse végétation pour me mettre à l’abri du soleil. Sous les palmiers et les cocotiers, j’apprécie ce moment.

Infos pratiques Paradise Island

La fin de journée approche, on ramasse nos affaires et repartons en bateau vers Nassau.

Tarif excursion : 75€

Pour plus de renseignements : https://www.powerboatadventures.com

Découvrir les visuels de Paradise Island

Paradise Island
Paradise Island
Marina Nassau
Marina Nassau
Chaise bar marina Nassau
Chaises-longues bar marina Nassau pour se prélasser
Partir en bateau
Partir en bateau
 Villas de rêve
Villas de rêve
Côte à Nassau
Côte à Nassau
Iguana Island
Iguana Island
Découvrir Iguana Island
Découvrir Iguana Island
Donner à manger aux iguanes
Donner à manger aux iguanes
Les iguanes mangent
Les iguanes mangent
Reprendre le bateau
Reprendre le bateau
Découvrir Ship Channel Cay
Découvrir Ship Channel Cay
Depuis la jetée
Depuis la jetée
Découvrir les raies manta
Découvrir les raies manta
Découvrir les rares endroits d'ombre de l'île
Découvrir les rares endroits d’ombre de l’île
Poisson et raie
Poisson et raie
Donner à manger aux requins
Donner à manger aux requins
Lancée de viande
Lancée de viande
Découvrir un carbet
Découvrir un carbet
Repas
Repas
Plage et farniente
Plage et farniente
Cours de cuisine
Cours de cuisine
Quitter Paradise Island
Quitter Paradise Island

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag, le magazine, est disponible !

popup magazine