Share

Passage à Chiloé

Chili Itinéraire

Il y a quelque chose de lancinant quand on se fixe une destination éloignée à atteindre. Les jours passent et le désir augmente.  On continue la route pour atteindre enfin après deux jours de routes intenses le parc de las Torres del Paine. On entre réellement dans la Patagonie même si on sait qu’il nous reste encore beaucoup de routes à parcourir pour ce road-trip au Chili. Encore. Avec un joli Passage à Chiloé, notamment.

Passage à Chiloé

église- chiloé Passage à Chiloé

Ce soir on rejoint déjà Puerto Montt. Pas le temps de trainer en ville d’ailleurs, la ville n’a pas grand intérêt. On embarque alors sur un bateau grec qui nous attend pour cette nuit. On quitte déjà Puerto Montt. Le but : Arriver le lendemain matin à Chaiten. A bord, c’est le bazar avec un charme si chilien. Entre les enfants qui jouent, les adultes qui chantent et qui parlent fort, on a très peu dormi. Sincèrement, on est crevé. Mais peu importe on est à Chaiten. Face à nous, l’île de Chiloé.

Passage à Chiloé Passage à Chiloé

Le temps de changer de ferry et nous voilà en direction de Chiloé, la deuxième île du Chili.  Là bas, on s’installe à Castro (la capitale) avant de partir en excursion à la pointe de l’île : à Punta de Lapa. On en profite pour aller visiter le parc National de Chiloé, situé à l’ouest de Castro. Son accès est facile. Les routes sont absolument incroyables, la nature jouant de ses plus beaux atouts, si bien que cela vous donne envie de vous arrêter à chaque virage pour faire une photo. Sa particularité : ses églises de bois colorés qui valent le détour et qui agrémentent le paysage. Pas moins de 70 églises sont présentes sur cette terre de l’extrême. D’ailleurs, 16 d’entre elles sont classées à l’UNESCO. Cela pousse à explorer l’île qui revêt un charme certain.

arrivée à Chiloé Passage à Chiloé

Les routes sont belles, entourées de champs et de forêts, un peu plus on se croirait en Irlande tellement que c’est vert. Évidemment, le décor pousse à l’exploration. On arrive à Quellon, située à l’extrême sud de Chiloé. Cette petite cité n’a pas grand intérêt aux premiers abords même si le parc Tantauco vaut le détour. C’est le parc le plus réputé sur l’île. Si vous avez le temps, je vous recommande d’aller explorer de petites îles comme Laitec, où le temps semble s’être arrêté. Mais nous n’avons pas prévu ces détours-là.

 église - Chiloé Une église à Chiloé

Dans les fjords au Chili

Il nous faut déjà quitter les fjords chiliens pour rejoindre la terre ferme avec Naviera Austral, une compagnie de bateaux. Direction :  Puerto Chacabuco.  30h de ferry depuis Quellón en vue. On se demande déjà si ce sera aussi bruyant que notre premier transfert pour aller à Chiloé. Mais peu importe finalement. Le décor y est grandiose, si bien qu’on ne voit pas le temps passer, au milieu des fjords. On voit même une baleine et plusieurs dauphins. Mais pas le temps d’attrapper l’appareil photo que déjà les animaux ont disparu de notre vue. Dommage !

fjords chilien - passage à Chiloé Au coeur des fjords au Chili

On arrive le matin vers 7h du mat’. Le temps de trouver un endroit pour prendre un petit-déjeuner et déjà  Coyhaique car très sincèrement il n’y a pas grand chose à voir à Puerto Chacabuco. Mais c’est loin ! Comptez une bonne heure de routes.

Sincèrement rien de très excitant ici aussi si ce n’est le « Camino Piedra del Indio ». Une jolie rando à faire qui vous mène en haut d’une colline où vous avez une vue fantastique. On profite du décor et on retourne vers notre hôtel pour essayer de récupérer un petit peu. On se la joue tranquillement pour cette soirée.

Le lendemain, on reprend la route  vers Puerto Río Tranquilo, un village tranquille rempli de paysages féériques comme ces fameuses Cathédrales de marbre (Catedrales de marbol). C’est  à voir indiscutablement. Car vos sensations seront décuplées. Pour aller dans les Cathédrales de Marbol, on embarque sur une petite barque sur le lac General Carrera. C’est calme, paisible. Hyper agréable. Grosso modo, le lac a façonné la roche avec des formes arrondies et des couleurs sublimes. Sincèrement, vous ne regretterez pas cet endroit. Les photos sont grandioses. Un conseil : Allez-y tôt le matin car les lumières y sont superbes avec les premiers rayons du soleil.

Les catedrales de Marbol-road-trip au Chili Découvrez les catedrales de Marbol

A découvrir le glacier Exploradores

Ensuite l’autre chose à voir impérativement, c’est le Glacier Exploradores. Le décor est absolument magique. Prévoyez la journée dans cet endroit car vous avez la possibilité de faire une randonnée de 7 heures !  On est passé par la compagnie « Huente-Có » qui nous  a donné rendez-vous un poil plus tôt. Histoire d’éviter les touristes qui eux viennent à des heures plus classiques. On part donc dans le brouillard. Mais ne vous inquiétez pas, le brouillard se lève très vite. On avance avec un équipement qui nous a été loué pour l’occasion. Un conseil : Allez-y car dans 80 ans, ce glacier n’existera plus..

Les catedrales de Marbol - Chili Les catedrales de Marbol au Chili

Infos pratiques !

  • Pour dormir à Chiloé : Nous avons adoré le Chiloe Hotel de la Isla ! Des chambres spacieuses, propres, bénéficiant toutes d’une vue à couper le souffle. Mais le gros plus c’est le spa qui est très agréable. Le petit déjeuner, lui, est varié et copieux. Le seul gros défaut de cet hôtel à mon goût c’est le bruit. Et croyez moi, les Chiliens sont tout sauf discrets.  Comptez 144€ la nuit, quand même !
  • Pour dormir à Coyhaique : On avait envie de se faire plaisir. Par conséquent on avait prévu un hôtel un peu cher (174€ la nuit). C’est donc à l’hôtel Dreams De La Patagonia que nous étions hébergé pour se reposer réellement. Et très sincèrement, il mérite sa réputation. Les lits sont confortables et la douche aussi. Les chambres sont assez grandes et il y a une très belle vue. Côté petit déjeuner, rien de vraiment grandiose. Mais on repart de là en pleine forme.
  • Pour dormir à Puerto Rio Tranquilo : On opte pour l’Hostal El Puesto qui offre un endroit absolument génial. Gros point fort : on parle français ici. Ici, c’est cocooning, on vous dorlote du début à la fin de votre séjour. Vous êtes installés dans une immense forêt. Notre chambre était bien équipée, tout comme la salle de bains. Le petit déjeuner est correct. On est triste de quitter cet endroit tellement c’était très sympa.
  • Un petit conseil : Levez-vous tôt le matin, aux aurores pour admirer le lever de soleil sur le Lac General Carrera, l’instant est absolument magique !
  • Soyez prévoyant car il n’y a pas de distributeurs de billets à Puerto Río Tranquilo. Donc prenez du cash à l’avance.
  • Pour le glacier : C’est pas donné mais c’est à faire ! 450000 pesos chilenos, vous pouvez négocier les tarifs, surtout si vous payez cash. Pour ce prix vous aurez 1 guide pour 7 personnes, la navette pour se rendre jusqu’au glacier aller-retour, l’entrée dans le parc, les crampons, le casque, le casse-croute du midi, les guêtres pour la neige et les gants. Comptez entre 6 et 7h de marche (dont 3 à 4h sur le glacier).
Notez ce produit
snipet-image

Passage à Chiloé

par

Jet-lag-trips.com

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 2 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 13 mars 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

1 Comment

Leave a comment