Faire un tour du monde : St Pierre et Miquelon

France

Faire un tour du monde : St Pierre et Miquelon. Sincèrement, avant de rejoindre St Pierre et Miquelon, on m’avait prévenu. Mes futurs collègues n’avaient pas hésité à m’annoncer la couleur : « Amène tout Zola et Balzac parce que l’hiver, ici, à part lire, il n’y a rien d’autres à faire !

Tour du monde - St Pierre et Miquelon Faire un tour du monde : St Pierre et Miquelon

Tour du monde : St Pierre et Miquelon

Après avoir eu l’extrême chance de travailler en Guyane, puis en Nouvelle Calédonie et à la Réunion, St Pierre et Miquelon s’inscrivait sur ma feuille de route de ce tour du monde professionnel en Outremer. Sincèrement à mon escale rapide à Montréal, quand je suis arrivée au Canada, mon réflexe a été immédiat : Courir les boutiques pour changer ma garde-robe car ma valise n’était pas vraiment approprié. J’arrivais en plein hiver et il ne faisait vraiment pas chaud ! Le compteur affichait -18°C. Le choc fut brutal, je pouvais faire brûler mes maillots de bain et mes tuniques pour me réchauffer. Je n’avais guère de solutions. Bref, je me souviens encore de ces premières minutes : J’étais effondrée. Pourquoi avais-je  décidé de quitter les plages sublimes de la Guadeloupe pour venir sur la banquise en Atlantique Nord. J’étais déjà en train de m’envoler pour St Pierre et Miquelon pour un Tour du Monde et je n’avais plus le choix. Il me fallait aller à St Pierre au pays du froid, dans le grand Nord… Avec un peu la sensation d’aller en Antarctique comme j’avais eu la chance de faire… Mais pas dans le même hémisphère cette fois, dans cette station de la France Outre Mer.

Voyage à St Pierre et Miquelon

A mon arrivée dans la petite ville  de Saint Pierre du territoire français, même si l’accueil était charmant, j’avais le moral dans les bottes. Neuves, certes… Mais cela ne suffisait même pas à me faire rire. Les premiers jours furent terribles. Il y a eu une tempête de neige terrible. Sans oublier ce climat océanique avec ce vent glacial qui vous gèle les veines. Résultat : Impossible de sortir la voiture de mon garage tellement il y avait de la neige. Je n’étais pas encore habituée… Ma vie changeait de tout au tout et ce n’était vraiment pas facile psychologiquement. J’avais laissé mes potes guadeloupéens sur les plages idylliques pour venir  affronter les éléments et la neige peut être terrible. Je ne pouvais même pas dormir tellement les pingouins faisaient du bruit. Une horreur, je vous jure ! Je sais qu’en Europe on a une image adorable du petit pingouin mais quand ils sont nombreux, ils vivent en colonie, ils piaillent toute la journée. Un enfer… Bref, il fallait se réadapter à ce nouvel environnement.

Pingouins - tour du monde - St Pierre et Miquelon Apprendre à vivre avec les Pingouins

Visiter St Pierre et Miquelon

Puis j’ai commencé ma mission et je me suis obligée à sortir. La neige a aussi arrêté de tomber, le soleil pointait le bout de son nez et j’ai pu sortir de chez moi ! Alléluia ! J’ai donc entamé mes premiers sujets  avec la pêche à la baleine épisode 1, avant d’enchainer sur l’épisode 2, l’épisode 3, l’épisode 4, etc… Je crois que je pourrai écrire une encyclopédie sur la pêche en bateau. Et les phoques ? Je ne vous en parle même pas ! Ces bestioles ont peur dès que vous avancez vers elles. Bref, je ne me rendais vraiment pas compte de la chance que j’avais de me retrouver face à une telle faune et flore.  D’un point de vue démographique, ce territoire d’outre mer est peu habité par définition.

cimetière - Tour du monde - St Pierre et Miquelon Décor au cimetière qui fait face à l’océan

Mon quotidien s’est plus ou moins bien adapté à ce rude climat et j’attendais déjà le printemps avec impatience. Car là, pour le coup, la petite île change de visages. Le décor se révèle plus hospitalier et agréable. Progressivement j’ai pris mes marques et mes repères, n’hésitant pas quand même de temps en temps à filer à Montréal pour me changer les idées et retrouver des amis de la fac. Car quoiqu’on en dise, l’éloignement de vos proches se fait ressentir à un moment donné. Le décalage horaire n’aidait pas non plus à appeler ma famille…

Découvrir les visuels

maison - tour du monde - St Pierre et Miquelon Une maison colorée traditionnelle de St Pierre et Miquelon.

Vue - St Pierre et Miquelon - tour du monde Vue sur St Pierre et Miquelon

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

97500

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 7 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 18 mars 2016

7 commentaires

  • […] paniquer. Pourtant, je ne suis pas du genre à être frileuse, après des séjours prolongés à Saint-Pierre-et-Miquelon, j’ai appris à contrôler la sensation de froid. J’ai également grandi en Aveyron, […]

  • […] cela me rappelle des aventures, des histoires vécus du côté de St Pierre et Miquelon où la nature est si belle. Échoué près du Canada, ce département d’outre-mer vous file […]

  • […] à trop galérer avec la neige. Il faut préciser que je sais conduire sur la neige. Grâce à une expérience professionnelle à St Pierre et Miquelon, j’ai eu la chance de découvrir et de m’initier au déblayage quotidien de la neige […]

  • […] et pour être totalement franche, je n’en ai vu que l’aéroport lorsque je filais à Saint Pierre et Miquelon. Il se pourrait même que j’y aille très prochainement tellement Montréal parait attirante. […]

  • […] et pour être totalement franche, je n’en ai vu que l’aéroport lorsque je filais à Saint Pierre et Miquelon. Il se pourrait même que j’y aille très prochainement tellement Montréal parait attirante. […]

  • […] Car, en Islande, terre en mouvement, volcans, océans et glaciers s’attirent et s’affrontent avec une énergie destructrice. Évidemment tout le monde se souvient de l’éruption volcanique du fameux volcan Eyjafjöll qui avait affolé le ciel européen en le couvrant de cendres en avril 2010 et avait entrainé l’annulation de quelques 100 000 vols, avec plus de huit millions de passagers bloqués. Destination touristique par excellence pour tous les amoureux de nature, l’Islande captive, affole et vous propose un voyage aventure, voyage d’exception naturellement. Une expérience de voyage grandiose avec des vues imprenables sur des glaciers, de beaux sites hors des sentiers battus, véritablement à couper le souffle ! Un voyage découverte effectué fin septembre, soit disant la meilleure période pour pouvoir bénéficier de conditions climatiques favorables à l’exploration de cette terre d’aventure désertique par moment dans un cadre majestueux de pleine nature. Un beau voyage par définition près du cercle polaire arctique qui vous permettra de découvrir des sites naturels d’exception. Dépaysement garanti donc lors d’un séjour en Islande même s’il y fait un froid qui vous glace les veines ! Un peu comme lors d’un voyage en Antarctique où on avait été ou à Saint Pierre et Miquelon […]

  • […] dur. Rien à voir par conséquent avec le vent glacial que j’ai connu en Antarctique ou à St Pierre et Miquelon ou encore en Islande ou au […]

Un petit mot à ajouter ?