Share

48 heures à Anvers

Belgique

48 heures à Anvers. La découverte d’Anvers dans le cadre de l’ouverture de son marché de Noël ne manquait pas de panache. Car incontestablement la capitale mondiale du diamant a bon nombre d’atouts pour vous faire aimer la ville. Décryptage pour découvrir cette jolie ville de Flandre qui flirte avec la mer du nord.

48 heures à Anvers

J’avoue que lorsqu’on est parti pour Anvers, je n’avais pas vraiment prévu grand chose. Je savais juste que le marché de Noël ouvrait ses portes pour un gros mois et c’était tout. Forcément quand on arrive sur place pour se balader, le premier ressenti immédiat est le côté frisquet de la ville côté température. Il est bon de rappeler que j’étais en Thaïlande un mois avant et au Mexique quelques jours encore. Donc ce n’est pas la même météo Anvers. En revanche, la ville a une armada de lieux à  visiter. Décollage tôt le matin pour arriver à la capitale belge Bruxelles d’où on prend un train qui nous mène à Anvers. Une demie-heure plus tard, on arrive enfin pour faire un voyage ! Prête à découvrir les attractions touristiques de la ville.

48h à Anvers 48h à Anvers

On débute notre périple en faisant le tour de la ville. On découvre au fil de notre visite de très beaux endroits du cœur historique de la ville. Premier constat qui se pose : Cette ville est à taille humaine, les zones piétonnes du centre-ville proche de la magnifique cathédrale dont on aperçoit même pas le sommet tellement le climat Anvers est mauvais, ce qui est un point positif.. Passage rapide et furtif chez un chocolatier à la réputation mondiale, puis direction le Momu, le musée de la mode où une exposition sur Olivier Theyksens se tient actuellement. J’avoue très sincèrement avoir été subjuguée par la mise en scène des œuvres. En revanche pour ce qui concerne l’exposition permanente, je n’ai rien compris !

 

Passage dans le Tunnel d’Anvers

Après ce regard rapide sur le style d’un des plus influents créateurs de Belgique, on enchaine avec un passage éclair au Tunnel d’Anvers. Et là, j’aime autant vous le dire, c’est vraiment ce que je retiendrai de cette ville, un goût profond pour la mise en scène. Car pour se glisser dans ce tunnel, il faut véritablement s’engouffrer via un escalator pas de toute jeunesse qui vous glisse en douceur vers le tunnel. Sensations garanties ! Surtout que ce tunnel construit au début du siècle dernier affiche des dimensions colossales. Imaginez un peu ! 572 mètres de long, 4.5 m de diamètre… Mais au delà de ces chiffres, j’ai vraiment apprécié le côté ultra propre de cet endroit. C’est quand même à couper le souffle de voir ce monstre sous-marin !

Dans le Tunnel d'Anvers Dans le Tunnel d’Anvers

L’après-midi débute avec une visite d’un lieu incontournable : La cathédrale ultra lumineuse qui date de 1521. A l’intérieur, s’il ne faut pas passer à côté des tableaux de Rubens, j’ai pour ma part préféré le côté paisible de cet endroit. Dommage encore une fois qu’on n’est pas pu, la faute à un brouillard de dingue, apercevoir son clocher à 123 mètres de haut. C’est même la plus grande construction gothique de la ville. Interdiction donc de construire des gratte-ciels ici.

Dans la cathédrale d'Anvers Dans la cathédrale d’Anvers

Jardin botanique

On poursuit avec la visite de parc botanique de la ville belge. L’endroit est plutôt agréable, une bulle d’oxygène, même si le temps nous frigorie. De plus la saison n’est pas la meilleure pour admirer les signes de la nature dans la ville. Dommage ! Heureusement, nous ne sommes qu’à quelques mètres de notre hôtel Les Nuits où une bonne tasse de café chaud nous réchauffe déjà. Vraiment appréciable ! Direction la chambre pour se préparer pour notre soirée.

Après cet intermède délicieux, nous voilà bravant le froid pour filer dans la ville sur le marché de Noël. Les stands accumulent de cadeaux originaux mais c’est résolument près d’un stand de frites qu’on a envie de s’arrêter. Après quelques emplettes, on file faire quelques photos des illuminations de Noël alors qu’on contourne la patinoire centrale où déjà quelques enfants s’amusent dessus. Le centre-ville est vraiment hyper agréable, entre les petits bars pour boire un bolleke – comprenez une bière locale ! – pour prendre l’apéro.

Repas rapide au Mercado à Anvers Repas rapide au Mercado à Anvers

Marché de Noël à Anvers

Les romantiques feront un petit tour sur la grande roue. A une hauteur de 50 mètres, la vue sur la ville, l’Escaut et le port est vraiment magnifique.
N’oubliez pas de visiter le marché de Noël à Anvers et d’y boire un verre de vin chaud et d’autres délices anversois. Pour les plus aventureux, une descente en tubing s’impose… sans oublier un peu de patinage sur la Groenplaats, sous l’œil attentif de Rubens. La magie de Noël s’ouvre à vous…

Marché de Noël à Anvers Marché de Noël à Anvers

Puis, dans la foulée, direction le GRAANMARKT 13, un petit restaurant vraiment d’excellence où on vous servira des plats sur le vif. Ici, la cuisine est ouverte, ce qui est toujours pour moi, le signe d’une honnêteté envers le client. Ajoutez-y des plats délicieusement préparés et vous comprendrez mieux pourquoi le restaurant affiche souvent complet ! Pour ce premier voyage à Anvers, je voulais y aller impérativement !

Le Mas, le musée à voir

Après une bonne nuit, on débute la journée avec un vrai petit déjeuner. Et j’aime autant vous dire que c’est vraiment le cas de le dire. Tout y passe : Les confitures succulentes, les œufs brouillés, la charcuterie et les fromages se dégustent sans trop forcer. Mais là où j’adhère totalement à ce petit déjeuner, c’est grâce aux graines disponibles et bien évidemment aux salades de fruits frais qui trônent dans des ramequins. Exquis.

Petit-dejeuner aux Nuits à Anvers Petit-déjeuner aux Nuits à Anvers

Cette matinée est consacrée à la découverte du Mas, un musée qui interroge rien qu’avec sa construction. Les étages s’imbriquent les uns dans les autres, à la recherche d’une expo particulière. On file des diamants d’Anvers vers la représentation de la mort chez les Incas… Finalement, trois heures plus tard, on y est encore ! On grimpe enfin au 8 e étage pour admirer l’une des plus belles vues de la ville depuis le toit du Mas. Le port d’Anvers se laisse entrevoir difficilement. Malheureusement, le temps ne nous a pas gâté.

Le Mas à Anvers Le Mas à Anvers

48heures à Anvers au Mas 48heures à Anvers au Mas

En haut du Mas à Anvers En haut du Mas à Anvers

Dans la Maison de Rubens

Retour en centre-ville via les tramway qui maillent les différents quartiers de la ville. Un passage rapide dans un concept-store gastronomique Local Store pour une pause culinaire puis, on part découvrir la maison de Rubens. Et là, moi, qui ne suis pas fan du tout de style d’art que propose ce peintre, je me retrouve dans sa maison à ouvrir chaque porte avec une intensité rare. J’ai tout simplement adoré ce lieu ! Il permet de découvrir au vrai sens du terme l’histoire de l’artiste, son art et sa fabuleuse épopée dans l’histoire de l’art. Allez-y si vous avez le temps, vous comprendrez mieux ce dont je parle.

Dans la maison de Rubens à Anvers Dans la maison de Rubens à Anvers

On est allé chez Rubens à Anvers On est allé chez Rubens à Anvers

Malheureusement, l’heure avance et notre week-end de folie est sur le point de se terminer. Un dernier passage rapide pour manger une gaufre belge et passage obligatoire dans le quartier de Zurenborg qui s’habille de la grandeur de la Belle Époque.  C’est tout simplement bluffant d’admirer ses façades Art nouveau, ses rues élancées et ses places élégantes. A voir, incontestablement.

Dans le quartier de Zurenborg à Anvers Dans le quartier de Zurenborg à Anvers

A l'aéroport à Bruxelles A l’aéroport à Bruxelles

Pour y aller : Liaisons régulières avec Bruxelles Airlines depuis l’aéroport de Toulouse/Blagnac et de Paris. Puis 1/2 heure de train depuis l’aéroport de Bruxelles vers Anvers. Attention lorsque  vous arrivez à Anvers, deux arrêts sont possibles. Prendre celle d’Anvers centre. Pour plus de renseignements, jetez un coup d’œil au site de l’Office de Tourisme d’Anvers

 

 

 

 


Rédigé par Christel Caulet

le 11 décembre 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 Comments

  • […] après ce week-end glacial à Anvers, j’avais envie de vous parler de soins cocooning par excellence : Le masque Peel Off C10 de […]

  • […] décembre est arrivé avec ses marchés de Noël et surtout Anvers qu’on a eu l’occasion de visiter un week-end […]

Leave a comment