Share

#EnFranceAussi : Rendez-vous à l’Avent

France

#EnFranceAussi : Rendez-vous à l’Avent. J’avoue j’adore le froid. Et n’allez pas croire que je n’aime que les basses températures comme lors de ce test de cryothérapie où j’ai cru mourir congeler… Bref, ce n’est pas parce que les températures baissent qu’il faut s’arrêter de sortir.

#EnFranceAussi : Rendez-vous à l’Avent

#EnFranceAussi : Rendez-vous à l'Avent #EnFranceAussi : Rendez-vous à l’Avent

N’allez pas croire pour autant que je suis une amoureuse des fêtes de fin d’année. J’avoue la magie de Noël ne déferle absolument pas sur moi, totalement imperméable à ces repas qui durent des plombes, cet acharnement mercantile qui te fait pleurer le 31 du mois de décembre quand tu fais les comptes, sans vous parler des robes bling-bling et des maquillages du même niveau. Et puis, j’aime autant vous le dire que je reçois tellement de mails débiles au plus haut point que non, décidément Noël ne passera pas par moi ! Bref, sincèrement on dirait bien que je suis fâchée avec Noël…

Sauf que manque de bol, le thème mensuel de #EnFranceAussi est pour ce mois de décembre l’Avent… Forcément Mon grand Est baigne dans la féerie même de Noël. Mais comment faire quand on habite le sud de la France et qu’on ne célèbre pas vraiment l’Avent ?

Marché de Noël

D’abord, je vous rassure, nous avons à Toulouse le fameux Marché de Noël ! Pas très catholique pour un sous,  mais rassurez-vous ! On a droit à une ribambelle de chalets en bois qui vous vendent à des prix de dingue ce que vous auriez du acheter une misère. Mais bon, il faut bien rembourser les frais d’installation sur la place du Capitole. Bref, je ne vous mentirai pas la dernière année où j’y suis allée doit remonter aux années 2011 tellement que je trouve que ce rendez-vous n’a pas  trouvé la bonne dimension. Si bien que je ne sais même plus quel goût a le vin chaud !

Moi, Noël Sceptique ?

Alors je me suis demandée de quoi j’allais vous parler pour ne pas apparaître comme une « Noël sceptique ». J’ai donc du réfléchir un peu et tenté de retrouver mes esprits. Au départ, je voulais vous parler des concours de décoration des maisons avec les guirlandes lumineuses. Mais j’avoue que je suis aussi fan du principe que du Marché de Noël Toulousain. Bref, très peu pour moi.

Crèche de Noël à Rodez

Ensuite, j’ai fait un saut dans le temps pour me souvenir de la fabuleuse crèche de Noël qu’il y avait à côté de la place Foch à Rodez. Cette crèche était un ravissement pour les yeux, les oreilles et nécessitait une longue préparation pour l’exposer. Mais elle était magique. D’un coup, tout s’illuminait, la musique se mettait en place et les santons bougeaient. J’en garde un souvenir brut et vif quand je me souviens de cet instant où ma mère m’y emmenait. C’était féerique. Malheureusement, pour des raisons de places et d’argent et sans doute de relents politiques, cette fabuleuse crèche a disparu au profit d’un marché de sapins de Noël aussi ridicule que le mouvement d’un bilboquet.

Le marché de Noël de Strasbourg

Parlez de Noël sans évoquer le marché de Noël de Strasbourg serait un crime de lèse majesté.  Car force est de constater que les Strasbourgeois sont probablement à la pointe dans ce secteur. J’ai eu la chance d’en couvrir un pour France 3 quand j’ai débuté ma carrière. Et au delà de l’aspect symbolique pur et dur, c’est l’attachement qu’ont les habitants pour ce rendez-vous !  Je me souviens alors des « Gewurtz » avalés et dégustés avec mon conjoint de l’époque sur la grande place ou près de la magnifique cathédrale.

Bref, la généralisation mercantile de ce rendez-vous commercial désormais un peu partout et même à Anvers où j’étais ce week-end ne m’attire absolument pas et j’avoue avoir beaucoup de mal à me plonger dans l’univers de cette fête. Et si je vous dis que chez moi, il n’y a même plus le sapin de Noël, vous allez bien finir par me croire… Le seul rendez-vous que l’on a gardé c’est bien celui de se mettre à table avec un repas de prince. Mais bon, on se retrouve très généralement avec la famille qu’on n’a pas vu depuis au moins 8 mois et à qui on n’a pas grand chose à dire.

A lire obligatoirement :

http://www.lecoindesvoyageurs.fr/enfranceaussi-c-est-noel-en-bas-de-chez-moi.html

https://voyagerenphotos.com/2015/12/enfranceaussi-le-marche-de-noel-de-colmar/

A retrouver :

Les meilleurs fromages sont aveyronnais Les meilleurs fromages sont aveyronnais

#EnFranceaussi Virée nocturne - Toulouse - cirque Infernal #EnFranceaussi Virée nocturne

La curiosité la mieux gardée de St Emilion La curiosité la mieux gardée de St Emilion

Layoule vers le chemin des souvenirs Layoule vers le chemin des souvenirs

A 15 kms de chez moi, il y a... l'aéroport de Toulouse Blagnac. A 15 kms de chez moi, il y a… l’aéroport de Toulouse Blagnac


Rédigé par Christel Caulet

le 04 décembre 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

3 Comments

  • […] similairesLe Cantal, ce fromage que l’on…#EnFranceAussi : Rendez-vous à l’AventLayoule vers le chemin des souvenirs au…Une fondue savoyarde pour se réchaufferLes Grands […]

  • […] (basé sur 1 avis) Articles similaires#EnFranceAussi : Rendez-vous à l’AventLe fromage, une histoire d’#enFranceaussiAveyron : Le Musée Soulages à RodezA 15 kms de chez […]

  • […] cet intermède délicieux, nous voilà bravant le froid pour filer dans la ville sur le marché de Noël. Les stands accumulent de cadeaux originaux mais c’est résolument près d’un stand de […]

Leave a comment