Partager

Biarritz l’irrésistible

Biarritz

Évidemment lorsqu’on a eu l’occasion de partir pour l’océan Atlantique, on avait le choix niveau destination. Pourtant on n’a pas hésité longtemps et opté pour Biarritz car cette ville cultive ses charmes. Découverte le temps d’un week-end de Biarritz l’irrésistible. Ça vous tente ?

Biarritz l’irrésistible Biarritz l’irrésistible

Biarritz l’irrésistible

Jour 1 : Nous arrivons à l’hôtel 5 étoile Le Miramar. Tout y est somptueux. Notre suite de luxe donne sur la mer. Un bref aperçu du lieu et je file immédiatement sur la plage. Découverte des premières rues du centre-ville et de ses enseignes. Aux premiers abords, on a l’impression de se retrouver dans une ville où les vitrines ne se regardent uniquement. Je m’installe en terrasse d’une petite brasserie, la nourriture n’est pas extraordinaire mais pour le prix, j’en ai pour mon argent, comme dirait mon grand-père. Le service lui est correct. Je rentre à mon hôtel à Biarritz car le programme de demain s’annonce musclé. Une pause rapide au spa à Biarritz et me voilà à nouveau dans ma suite à écouter le grondement des vagues de Biarritz l’irrésistible.

Jour 2 : Je débute par le cœur du centre-ville avec un parcours ponctué de rues et de places aux points de vue fabuleux. Ça y est, je suis en week-end. La belle bleue scintille sous le soleil, les premiers surfeurs ont déjà pris d’assaut les vagues. Normal : Biarritz est la capitale européenne du surf. Direction : les Halles où le marché aux poissons bat son plein. L’offre et la gentillesse des pêcheurs me charment même si les odeurs me poussent à fuir le lieu. Juste à côté, le marché m’accueille. Des parfums d’épices me réveillent gentiment.

Reprendre ses esprits de voyageuse

Midi sonne, il est temps d’aller grignoter un morceau au Restaurant de L’Océan. La vue y est tout simplement magique. Le service, rapide et efficace. Si les spécialités du Pays Basque apparaissent sur la carte discrètement, elles me font saliver d’envie. Je craque.

L’après-midi, je fonce à la Chapelle impériale, le lieu est réputé pour son charme roman-byzantin et hispano-mauresque. Je poursuis avec une  ballade vers la mer à travers un dédale de ruelles escarpées au cœur d’une végétation absolument agréable. J’arrive enfin au Musée de la Mer de Biarritz l’irrésistible dont la visite vaut le coup, selon plusieurs conseils. Je m’acquitte des 8€ de mon entrée et pénètre pour visiter cet aquarium.

Culture et plaisir de la mer

Le Musée de la Mer de Biarritz se modernise et double sa surface d’exposition dès juin. Il vous emmène le long du Gulf Stream, depuis le Golfe de Gascogne jusqu’à la mer des Caraïbes puis l’océan Pacifique pour découvrir un magnifique spectacle vivant avec une cinquantaine d’aquariums et plusieurs milliers d’espèces.

A la sortie de ma visite, j’enchaine vers un autre point de vue exceptionnel : le Rocher de la Vierge. Jolie ballade qui m’amène à rencontrer des touristes. La plupart est toulousaine car la ville rose représente une manne pour le tourisme en étant seulement à 3 heures de route de Biarritz l’irrésistible pour ceux qui respectent les vitesses.

Soirée basque à Biarritz

La soirée s’annonce basque lors de ce voyage à Biarritz. Je suis invitée par une amie confrère à manger à la Table Basque. Excellente réputation de ce lieu convivial et familial. En moins de deux, le restaurant est plein. Les tarifs sont accessibles et les plats copieux.

Retour à mon palace où je contemple avec bonheur le phare qui brille à l’horizon. Ne pas vouloir le quitter et admirer la vue paisiblement dans le noir de la nuit est reposant.

Reprendre les visites à Biarritz

Jour 3 : La matinée est consacrée à la visite du Musée d’art asiatique qui « vaut le détour », selon l’office de tourisme.  Cette collection privée très didactique se laisse découvrir… 0n me donne un livre de 30 pages à consulter. J’oublie les pages et le temps, contemple les œuvres et finis totalement zen ma visite. Ce lieu est réputé pour être un des 5 plus beaux musées européens d’art oriental.

Aujourd’hui, c’est journée flânerie. Je m’étonne des noms très princiers et royaux des rues de la ville. L’estomac rempli, je fais le tour des boutiques très haut de gamme et m’étonne de n’entendre parler que russe autour de moi. Auraient-ils aussi pris d’assaut cette zone basque ?

Je fonce explorer un dernier lieu : le phare.

Après les 248 marches que je grimpe à vive allure, je suis récompensée par une vue absolument exceptionnelle sur toute le côte. Il est temps de revenir à l’hôtel pour boucler mes bagages car malheureusement mon week-end s’achève. Mais une chose est sûre : je reviendrai dans la région de Biarritz l’irrésistible.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Mais cette fois, pas d’hôtel 5 étoiles, juste un camping 4 étoiles à Bidart à même pas 7 minutes de la triomphante Biarritz. Autre budget, autre ambiance.

Front de mer et vue paradisiaque à Biarritz

Je suis en front de mer aussi, je n’ai pas le luxe mais j’aime autant… Je profite pour revenir à Biarritz en soirée pour prendre un verre en terrasse pour une pause apéro bien méritée, près du vieux port.Rencontre d’un élu du conseil municipal qui me vante sa cité. Plus de 300 manifestations sont organisées chaque année dans la ville.

Le phare de Biarritz l'irrésistible Le phare de Biarritz l’irrésistible

La plage de Biarritz l’irrésistible La plage de Biarritz l’irrésistible

Au marché de Biarritz l'irrésistible Au marché de Biarritz l’irrésistible

Au marché à Biarritz Au marché à Biarritz

Une ancienne villa bourgeoise à Biarritz Une ancienne villa bourgeoise à Biarritz

La fougue de l'océan à Biarritz l'irrésistible La fougue de l’océan à Biarritz l’irrésistible

Balade dans Biarritz l'irrésistible Balade dans Biarritz l’irrésistible

3 Surfeurs à Biarritz l'irréistible 3 Surfeurs à Biarritz l’irréistible

Les surfeurs se donnent en spectacle à Biarritz Les surfeurs se donnent en spectacle à Biarritz

Certains maîtrisent mieux que d'autres à Biarritz l'irrésistible Certains maîtrisent mieux que d’autres à Biarritz l’irrésistible

Droits photos : Patrick Caulet

 

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

64200

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 23 mai 2011

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

9 commentaires

Un petit mot à ajouter ?