Share

Saint Martin, île paradisiaque en devenir

Saint-Martin

Saint Martin, île paradisiaque en devenir. On parle souvent de Las Vegas. Saint Marteen n’a rien à lui envier. Si vous aimez parier en ligne, alors nul doute que betFIRST Casino sera fait pour vous.  Si vous aimez jouer, alors il vous faudra aller à Saint-Martin. J’ai eu l’occasion lors d’un séjour à Saint Martin dans le cadre d’un reportage pour un magazine masculin de luxe, j’avais été très étonnée de découvrir autant de casinos. Dans les alentours de Saint Marteen, le côté hollandais de l’île n’avait vraiment rien à voir avec le côté français. Différence assumée…

Saint Martin, île paradisiaque en devenir

Saint Martin île paradisiaque en devenir Saint Martin île paradisiaque en devenir

Lorsqu’on arrive à Saint Marteen, vous serez très certainement frappée par le nombre hallucinant de casinos qui trônent un peu partout. Au total, une quinzaine d’entre eux ont pignon sur rue. Que ce soit près de l’aéroport côté plage ou à Saint Marteen même, les casinos font légion. D’ailleurs, la ville hollandaise a, par ailleurs, une réputation de fêtarde. Sur cette île,  c’est l’attractivité. Marigot, côté français, est aussi calme que St Marteen est bruyante. Côté hollandais, les hôtels ont germé à vitesse grand V, les bars, discothèques et casinos n’étant pas en reste pour autant.

Une île à sensations

Mais c’est à Maho qu’il vous faudra aller. Ici, les casinos et les boites à striptease sont en surnombre. Il faut dire aussi que Maho est ultra fréquentée. La faute ? A sa proximité de l’aéroport. Y voir les gros avions attérir, c’est quelque chose. Car c’est le cas de le dire, les avions rasent la plage, le vent tourbillonnant et soulevant le sable de la plage… Sans oublier le bruit qui résonne à l’arrivée de ces oiseaux de fer dans un décor de rêve avec son eau turquoise scintillante. Bref, c’est à voir !

Si vous vous promenez sur l’île, de plages en plages, vous changerez forcément à un moment donné de pays.  A moins que vous préfériez la route circulaire, pas toujours en très bon état. De quoi vous faire perdre vos repères tant on peut changer de pays aussi rapidement car il n’y a pas de frontière réelle, ni même de douane. A peine un panneau qui vous indique, vous êtes d’un côté ou de l’autre. Puis viennent les différences. Les habitations, plus chics côté hollandais ! Les magasins de marques et les bijouteries s’affichant sans vergogne dans Saint Marteen. Il faut dire aussi que les 30% de détaxe attirent les investisseurs.

N’oubliez pas pour autant le centre de l’île

Encore un endroit superbe sur la partie française avec La Loterie Farm. Avec sa piscine aménagée en pleine réserve naturelle, j’aime autant vous dire que le coin est paradisiaque. Bref, grimpez jusqu’en haut du Pic Paradis. Vous pourrez y admirer une vue magnifique.

Le centre ville hollandais de Philipsburg est vivant, dynamique alors que le côté français n’a que le marché où quelques habitants passent. Il faut dire que l’accueil sur place peut vous donner une sensation glaciale. Et ce, même sous les tropiques ! Les mamas du marché sont aussi agréables qu’un bout de bois. Pas un mot d’échangé, pas un sourire… Rien. Bref, tout pour faire fuir les touristes.

Côté français/hollandais

C’est dommage parce que le côté français à mon goût est vraiment plus beau. Que ce soit la plage d’Orient Bay ou ailleurs, la côte est splendide, les plages de sable blanc magnifiques. Mais bon, si vous allez à Saint Martin pour les vacances, vous irez forcément à Saint Maarten pour faire la fête. Côté hollandais, les bateaux de croisière trônent tels des trophées. Plus de 400 paquebots ont été accueillis cette année à Saint Marteen. D’ailleurs, j’avais eu la possibilité d’arriver à Saint Martin via l’un d’entre eux après une croisière dans les Caraïbes. Côté français, pas de construction, pas de bâtiment démoniaque. Juste quelques restaurants à Saint Martin qui attirent toujours autant les touristes américains en quête de French Touch.

Forcément cette vie nocturne agitée côté Saint Marteen avec son lot de dollars provoque des remous. Le taux d’homicide volontaire a augmenté ces dernières années, il est de 5% à st martin contre 0.3% en métropole et 22% de vols à mains armée contre 1% en France. Pourtant aussi bizarre que cela puisse paraitre je n’ai jamais été inquiétée à Saint Martin. Marigot reste fidèle à ses maisons créoles, avec son marché sur le port, et espère de grands développements un jour.

Ravagée par Irma

L’ouragan Irma a récemment frappé le petit diamant des Caraïbes…. Aujourd’hui, la ville panse ses plaies et tente de se reconstruire de son mieux. Même si le souvenir des photos et des témoignages qui ont suivis ont touché tous les Français. Des projets de réhabilitation sont en cours comme notamment la construction d’un quai pour paquebots de luxe et grands yachts à Marigot. De quoi voir les choses de manière positive.

 


Rédigé par Christel Caulet

le 06 décembre 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment