Canopy by Hilton Paris Trocadéro

Canopy by Hilton Paris Trocadéro : Après quatre années de travail acharné, la marque Hilton a implanté le premier Canopy dans le 16e arrondissement de la capitale française. Décryptage.

Séjourner dans un hôtel Hilton à Paris

Hilton, la marque américaine bénéficie d’une gloire portée en son nom et véhiculé par ses films et les chansons. La célèbre marque d’hotels resorts s’offre une nouvelle marque, Canopy, pour redynamiser sa clientèle et attirer la clientèle convoitée de la génération millénaire. Ouvert au Trocadéro en mai 2021, ce restaurant parisien est le premier restaurant du genre en France et le 30e au monde. Fini l’hégémonie américaine, Hilton Canopy préfère désormais les mouillages locaux. Un hôtel luxueux par certains aspects qui offre un séjour agréable même s’il n’est pas pleinement un hôtel de luxe. La sérénité et la tranquillité marquent néanmoins l’arrivée dans cet immense bâtiment. Idéalement situé dans la ville lumière, proche d’une station de métro, à deux pas des musées d’Art Moderne, Galliera, Yves Saint-Laurent, l’hotel boutique offre donc un lieu de passage qui attirera la clientèle business en semaine et la clientèle familiale en week-end.

Les designers se sont plongés dans la mémoire de Paris, pas dans la mémoire de la marque, et se sont servi du « Made in France » en collaboration avec Jean Philippe Nuel, l’un des meilleurs architectes d’intérieur de France. L’esprit nouveau injecté par Le Corbusier, Charlotte Perriand et François Mallet-Stevens entre 1920 et 1930 s’inspire de la décoration. L’établissement, qui compte 123 chambres décorées s’inspirant de l’histoire du Trocadéro pour sa décoration intérieure qui rappelle aussi bien son passé industriel que l’art déco et les années 30. Le bâtiment est une ancienne centrale électrique construite en 1932, rappelant un paquebot blanc.

Une chambre spacieuse

La chambre double confortable et spacieuse s’ouvre sur la longue verrière du premier étage avec de belles vues. Les yeux dessinés sur l’immense porte vitrée mènent au centre du conteneur, donnant le ton à l’architecture contemporaine lumineuse très réussie. Un style raffiné semble être emparé des lieux. Sans être un hôtel particulier, cet hôtel de charme prestigieux offre là un resort de luxe avec un grand salon romantique. Un concierge vous assistera à chaque instant si vous souhaitez découvrir le centre historique de la capitale de France.

Une décoration cosy et raffinée

Aux commandes du navire, le décorateur Jean-Philippe Nuel s’est impliqué dans la réalisation de cet extraordinaire chantier. Un raffinement bluffant s’empare de cet hôtel. L’hôtellerie française lui est particulièrement reconnaissante d’avoir remis à neuf l’Hôtel Dieu Intercontinental de Lyon.  » Je me suis inspiré de l’environnement local. J’ai voulu raconter une histoire sur le Paris des années 20 et 30.  » L’architecte qui sait jouer du volume et de la couleur nous a confié, nous avons mis le pied dans son univers. Nos compagnons de voyage ont été Le Corbusier, Mallet-Stevens et d’autres personnes dont les identités sont devenues intéressantes.

Lobby lumineux

Le hall est éclairé par une verrière, comme le pont d’un navire qui s’étend longuement. Afin de briser la monotonie et de créer un sentiment d’intimité, Nuel l’a agrémenté d’espaces, de bars et de salons. Les étagères sont remplies de vases et de formes iconiques des années 30. Bien sûr, la Seine est présente également. Grâce à une vue imprenable. L’ensemble dans cet hôtel parisien est dense, mais jamais confus. Un grand hôtel intimiste par conséquent qui s’offre un bar lounge.

Chambres et suites

Dans ce boutique hôtel, les chambres équipées sont toutes différentes, mais suivent le même choix de matériaux, principalement le bois et le béton. Tout le monde a un lit avec un baldaquin dessus, un baldaquin en bois, la forme ronde rappelle le capot d’un carrosse. Cette verrière moderne brise le volume de la chambre. Les murs sont taillés dans des dalles de béton d’origine retravaillées, qui sont très belles. Les rangements d’objets et les armoires creuses sont pris en charge, et leurs formes géométriques très particulières rappellent les années 1920-1930. Le sol est recouvert de parquet doré lisse et recouvert de tapis colorés.

Détente sans espace wellness

Dans cet hôtel paris, on retrouve parmi les équipements standards de l’hôtellerie : un minibar, un coffre-fort et un écran plat de télévision, un accès wifi extrêmement simple, un plateau thé/café, une salle de bain privative et attenante avec douche et lavabo, et un éclairage tamisé pour la nuit. Donc pas de baignoire dans la chambre double que nous avions. Ni de coin-salon. En revanche, le lit est équipé d’un lit Canopy Signature doté de la technologie Serta Cool Balance. Un système pour faciliter la détente et la relaxation.

Tous ces relents parisiens créés pendant les deux guerres mondiales donnent à cette pièce une identité distincte et vraie. En revanche, l’absence de bouteille d’eau se fait ressentir par la présence de bières. Difficile de comprendre le but de cette initiative. Mais globalement, les services sont très réduits et c’est un peu le point faible de cet établissement puisque l’hôtel-boutique ne dispose pas de spa, il n’a seulement qu’une petite salle de fitness. Ce Hilton hôtel Paris offrira donc un lieu pour une escapade parisienne dans ce majestueux bâtiment. Un hôtel qui vous offrira une expérience unique dans Paris.

Restaurant pour passer à table

Le restaurant The New Spirit de l’hôtel accueillant est animé par le chef de 32 ans Robin Kubarek, qui a étudié dans tous les hôtels Hilton du monde… Le goût vient d’ailleurs, mais pas de si loin… En fait, l’effort a été mis sur le plus près possible pour ce qui concerne les produits collectés. « Nous aimons les produits d saison des maraîchers du marché francilien, et nous accordons la priorité à nos fournisseurs », explique Thibaut Lavernhe, responsable food and drink. La table a pour ambition de devenir « un adepte de l’alimentation raisonnée et au service d’une consommation responsable ».

Repas et buffet sur mesure

De plus, viandes, poissons et fruits de mer sont issus de pêcheries raisonnées et les légumes des fermes labellisées d’Île-de-France. L’espace de restauration est une extension du lobby, juste à côté du bar qui se confond avec celui-ci. Sur le toit de l’hôtel, la vue panoramique sur la Tour Eiffel sera un lieu de bluff. Sous le grand parasol, assis sur un canapé confortable ou assis sur une table haute, le chef sert de somptueux cocktails avec des bandes sonores originales dans une ambiance festive. Le voyageur gourmet réjouira ses papilles même s’il ne sera pas pleinement comblé par cette brasserie.

Le prix le plus bas annoncé est de 299 euros et le prix le plus élevé est de 1 000 euros, nous sommes le prix moyen d’un hôtel quatre étoiles à Paris. Cette verrière d’Hilton est un petit secret. Elle n’est pas dans une rue très passante, mais cela vaut la peine de s’y arrêter. C’est une belle surprise pour ce retour.

Découvrir des visuels

Bar lounge
Bar lounge
Petit déjeuner familial
Petit déjeuner familial
Entrée du restaurant
Entrée du restaurant
Salle de restaurant
Salle de restaurant
Salon
Salon
Chambre double en duplex
Chambre double en duplex
Vue imprenable sur la Tour Eiffel
Vue imprenable sur la Tour Eiffel
Décoration raffinée
Décoration raffinée
Lit équipé dans la chambre double
Lit équipé dans la chambre double
Couloir Canopy by Hilton Trocadéro
Couloir Canopy by Hilton Trocadéro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

La dernière édition de Jet-Lag, le magazine, est disponible !

popup magazine