Partager

L’Islande, terre en mouvement

Islande

L’Islande, terre en mouvement, est un pays fascinant par ses reliefs et sa nature généreuse. Même si les températures y sont basses, on s’y adapte sans trop de difficultés comme subjugué par une nature sauvage.

L’Islande, terre en mouvement

A mi-chemin entre le Groenland et l’Europe, ce bout de terre impose des émotions à chaque virage à l’occasion d’un voyage en Islande. Glaciers, volcans et Icebergs se mêlent à ce décor naturel impassible où la nature a repris tous ces droits. Tour à tour agressant, apaisante, relaxante, la mer affronte la terre avec une détermination sans faille et offre des tableaux absolument merveilleux. Ses plages de sable noir incarnent sa colère. Avec ces grandes étendues à perte de vue… Des paysages somptueux qui vous donneront envie de poursuivre l’aventure avec un roadtrip itinérant à travers le pays. Du nord au sud, à chaque fois la même indocilité… Il s’y conjugue une espèce d’entente frileuse entre les éléments où l’homme vient jouer les garde-fous. Un respect immédiat entre les deux, pas d’autre choix possible. Car, en Islande, terre en mouvement, volcans, océans et glaciers s’attirent et s’affrontent avec une énergie destructrice. Évidemment tout le monde se souvient de ce fameux volcan Eyjafjöll qui avait affolé le ciel européen en le couvrant de cendres en avril 2010 et avait entrainé l’annulation de quelques 100 000 vols, avec plus de huit millions de passagers bloqués.

Au Nord de l'Islande Au Nord de l’Islande

Éléments naturels

Son sol joue de ses variations thermiques. Jeune et en mouvement. Comme la population islandaise. A sa manière. La moitié de celle-ci se concentre dans sa capitale Reykjavick. Avec une énergie créatrice propre à leur culture, son style folk moderne, son street-art, les 32000 habitants rivalisent avec les éléments naturels. Avec réussite. L’Islande possède la plus faible densité d’Europe avec 3.01 habitants par kilomètre carré. Sans oublier sa faune et sa flore. Là encore, des photos de voyage impérissables avec les chevaux islandais, les phoques ou encore l’observation des baleines. Des fjords où vous pourrez faire toutes les photos du monde sans être gênées. A moins que vous préfériez affronter les éléments de nuit en quête d’une aurore boréale ou d’attendre le Soleil de Minuit en été. A chaque fois, l’impression de ne rien contrôler s’ajoute au sentiment de liberté le plus total qui vous gagne virage après virage sur cette terre inhospitalière.

Reykjavick

La répartition de la population de l’île islandaise est très inégale. Vous pouvez faire des kilomètres sans croiser nulle âme qui vive dans ce paysage naturel. Autant être sincère, une fois que vous aurez quitté sa capitale Reykjavick, vous croiserez plus de moutons que d’Islandais. Et si vous en croisez un, sachez qu’il sera très certainement aussi sauvage que la terre qui l’entoure. La majorité des villes et villages est située sur la côte du Nord au Sud car les terres intérieures ou les « hautes terres d’Islande » sont constituées principalement de déserts de glace inhabitables. A quelques pas du cercle polaire, on oublie presque les températures extérieures qui frôlent les 0°C sur l’année. Pourtant le caractère frondeur des Islandais pardonne beaucoup de chose.

Rester dans ce silence absolu, juste la caresse du vent qui vient vous rappeler que vous êtes en vie sans perturber la quiétude de ces lieux. L’Islande, terre de feu et de glace en mouvement, peut s’avérer dérangeante. Troublante même, parfois. Avec ses sources d’eau, ses cascades virevoltantes. Ses conditions climatiques la rendent plus compliquées à prévoir. Partir sur la route peut s’avérer hasardeux. A chaque virage, des lumières incroyables rendent ce décor toujours plus lunaire. Aucun des repères habituels n’y sévissent. La nature au grand sens du terme, est à découvrir à l’occasion d’un voyage en Islande. Brute, véritable… Un luxe, assurément.

Découvrez notre article sur l’Islande dans votre magazine voyage

Les geysers en Islande Les geysers en Islande


Rédigé par Christel Caulet

le 16 mai 2017

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

2 commentaires

  • L’Islande à vraiment l’air d’être un pays magnifique qui a énormément à offrir. Tous ces paysages vierges, çà me donne vraiment envie!

  • […] on survole l’Islande avant d’attérir, c’est l’occasion de découvrir l’Islande, terre en mouvement du ciel et sincèrement cela vaut le coup. Vous aurez l’impression d’arriver sur la […]

Un petit mot à ajouter ?