Share

Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal

Sénégal

Jet-lag-trips fait le point sur les excursions à faire autour de Saly au Sénégal. On vous dit tout sur les balades à faire, les découvertes les plus enthousiasmantes, les paysages les plus fabuleux à ne pas rater… Bref le point en image sur les meilleures excursions au Sénégal. Voyage au Sénégal : Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal

Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal

Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal

Quand on part dans un pays comme le Sénégal et que c’est le premier contact avec l’Afrique, les sens sont en émois. Entre la peur de se faire arnaquer proprement et l’envie de ne pas perdre son temps et son argent, il vaut mieux privilégier certains points géographiques autour de Saly au Sénégal et de la petite côte autour de Saly. Jet-lag-trips vous dit tout des excursions à faire autour de Saly au Sénégal à l’occasion de son installation à Saly au club Marmara et vous propose une petite vidéo tremblante du Sénégal.

Le Safari dans la réserve de Bandia 

Dans un site immense, on part en safari dans la réserve de Bandia. On gravite dans un immense van pour découvrir la faune et la flore locale.

Le plus : Les animaux en liberté, c’est agréable à voir et on s’amuse de ce jeu à leur courir après pour immortaliser leur présence en photo.

Le moins : Il faut avoir quand même un peu de chance ! C’est un peu la roue de la fortune quand on croise certaines espèces. Pour notre part, nous n’avons pas croisé le chemin des rhinocéros. Pas grave car on a eu notre revanche avec les zèbres et une famille de girafes.

L’arrivée des pêcheurs à Mbour en pirogue :

Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal : Sincèrement c’est plus du folklore qu’autre chose de prendre une pirogue ! Pas la peine de se prendre la tête pour y aller. Prenez un guide local (comptez entre 5€ à 10€ par personne) et nous n’avons absolument pas été déçus ! C’est absolument fascinant : Les lumières, le monde, les couleurs… Nous avons certes eu un peu de chance. Notre guide connaissait parfaitement son sujet et le lieu et nous a amené même à un marché local pour acheter du beurre de karité que je voulais absolument ramené. Nous n’avons donc pas du tout été gêné par les mendiants. Personne n’est venu nous importuner contrairement à Saly où les locaux vous sautent littéralement dessus sans être agressifs ! Cela reste vraiment l’une de mes expériences les plus réussie au Sénégal.

Le plus : Le cadre avec la plage pleine de monde, on y découvre les 3 zones du lieu : la construction des pirogues, le retour de la pêche et sa vente et enfin le coin des coquillages. On a particulièrement aimé l’ambiance qui s’en dégage. Attention : cependant à demander les autorisations pour photographier librement (notre guide négociait pour nous) car certaines négociantes en poissons peuvent se mettre en colère.

Le moins : On peut dire les odeurs qui contrastent avec nos niveaux d’hygiène européens mais on voyage aussi pour ça. Mais bon, c’est du 100% local. Un marché aux poissons qui ne sentirait pas le poisson, on dirait qu’il y aurait arnaque.

Le marché aux épices de Mbour :

Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal : Après l’arrivée des pirogues (qui débarquent en permanence), on vous encourage vivement à partir à la découverte du marché aux épices et des grands boulevards à Mbour. On y apprécie les parfums, les tarifs pratiqués (pour une fois, on ne vous arnaque pas) et l’ambiance très africaine qui y règne. Ça négocie en permanence, les mamas qui travaillent sans relâche et les gamins qui jouent avec trois fois rien dans les ruelles.

Le plus : L’ambiance et le souk.

Le moins : A coté du marché aux épices, se cache des ateliers de couture où des enfants travaillent. Sur place,  beaucoup de touristes s’achètent du wax pour se faire faire sur mesure des tenues locales (comptez autour de 15€ la tenue). En revanche, c’est malheureusement ces gosses entre 8 et 15 ans qui travaillent derrière les vieilles machines à coudre.

Le lac rose :

Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal : Qui n’est pas vraiment rose mais bon, c’est un peu l’attrape-touriste si on regarde le décor quand on débarque sur place ! Cet immense lac dit rose n’a pas la couleur de son nom en raison de pluies intenses, c’est l’excuse que nous donnera notre guide. Nous sommes un peu sceptiques car pas une goutte d’eau n’est tombée quand on était à Saly au Sénégal.

Le plus : La baignade dans le lac rose de Saly qui s’avère être une des excursions à faire autour de Saly. Avec un taux de salinité jusqu’à 10 fois supérieur à celui d’une mer classique (80-300g/l de sel), le corps est comme en apesanteur. On flotte sans rien faire. Tout est prévu sur place pour vous faciliter la baignade avec un coin douche et un espace bar très sympa. Moment amusant donc ! On rencontre également ces femmes qui portent toute la journée le sel extrait dans les bassines (40 à 45kg par bassine). J’ai testé et c’est affreusement lourd. On a alors l’impression de ne plus avoir de cou tant la lourdeur et la pression qu’exerce la masse sur la tête vous ratatine la tête dans les épaules.

Le moins : Le sol du lac est tellement chaud qu’on l’imagine radioactif. Quand on sort du lac, pas d’autre choix que de se faire arroser d’eau normale pour se rincer. Là encore, on vous tend une coupelle pour y mettre un billet. C’est un peu le problème à l’occasion de ces excursions à faire autour de Saly, les locaux prennent trop facilement le touriste pour un pigeon et tente constamment de lui vendre les mêmes objets (statuettes, bracelet, collier…) et le discours est toujours le même ! Tout se monnaye en Afrique ! Surtout le service 🙂

Les dunes du désert :

Fantastique paysage et divertissement à l »état pur avec un rallye à bord du van dans les dunes de sables. On a alors vraiment l’impression d’être ailleurs. C’est quand même quelques choses de voir ces immenses plages avec du sable blancs sans aucune construction.

Le plus : Le dépaysement incontestablement qui en fait l’une des excursions à faire autour de Saly au Sénégal.

Le moins : Le confort très sommaire dans le van. Il n’est pas rare de tomber en panne à la suite de cette excursion. Ne pas recommander aux gens fragiles du dos !

 Le delta de Saloum :

Notre excursion préféré ! Départ tôt le matin pour aller découvrir des villages de tribus locales : les Séreres et les Peuhls. Nous décidons en partant d’acheter des kilos de riz et des stylos pour une école.

Le plus : Quand nous arrivons dans l’école perdue en pleine brousse, nous sommes scotchés par ces enfants qui connaissent par cœur leur cahier et leur livre. Ils chantent et sourient à tout va. Ils nous transmettent une énergie incroyable et nous laissent une impression de surmotivation à apprendre. Ces gamins savent parfaitement de la chance qu’ils ont d’aller à l’école. Aussi ils apprennent avec une réelle envie.  Saisissant !

Le moins : Le confort ! Pas de climatisation pour ces enfants, très peu de règles, de rapporteurs ou d’équerre pour travailler. Les cahiers, on n’en parlera même pas ! Ça fait mal au cœur de voir qu’ils ont si peu de choses alors qu’il ont une telle volonté d’apprendre !

Nous quittons l’école pour aller dans un village Sérère où une vieille femme nous reçoit et nous montre comme battre le mil et visitons leur cabane. Confort ultra succinct ! Puis direction la mangrove à bord d’une pirogue. Sur le papier, la balade parle d’une découverte des oiseaux locaux. Concrètement nous ne les verrons que de très loin. La mangrove est superbe mais le soleil tape fort à ce moment là. Retour à la case où on se pose pour un repas rapide avant de partir à la découverte d’une tribu peuhl. Là aussi, l’accueil est charmant, surtout quand vous arrivez avec 25 kilos de riz. Même confort succinct pour le chef de la tribu qui est âgé.

L’île aux coquillages :

Il faut avoir le cœur accroché car si le cadre est somptueux, l’île aux coquillages s’avère très décevante. Déjà, le guide que vous avez déjà payé vous confie à un autre guide auquel vous devrez donner quelques francs cfa. L’île s’avère être sale, très très sale, vous marchez entre les cochons, les enfants et les coquillages. Dommage car on sent qu’il y aurait du potentiel pour ce lieu unique où tout s’achète. C’est sur cette île que Daniel Balavoine avait apporté son aide en ouvrant un centre médical sur place.

Le plus : Depuis le cimetière où musulmans et chrétiens reposent ensemble et en paix, une vue dominante splendide sur ce cadre absolument fabuleux !

Le moins : La saleté sur place, c’est dégueulasse au vrai sens du terme ! Boue, odeur nauséabonde, cochons, rien n’est aménagé pour les touristes !

 L’île de Gorée :

Les excursions à faire autour de Saly au Sénégal. Le lieu est faussement empreint d’histoire ! Une histoire d’esclavagisme manipulée et tronquée puisque le lieu est devenu pour soulager les consciences. Selon notre guide local, c’est un lieu symbole de la mémoire de la traite négrière en Afrique aujourd’hui car il n’était pas plus ou moins le lieu de la traite négrière. Là aussi les locaux vous accueillent à grand coup de colliers et de statuettes toutes identiques et probablement made in China !

Le plus : L’aspect historique. C’est l’un des rares endroits au Sénégal où l’histoire est mise en avant.

Le moins : Le harcèlement pour les touristes ! Toute la misère du monde vous tombe dessus au vrai sens du terme 🙂

 Dakar :

La capitale a du mal à séduire car peu d’édifices historiques sont présents. On a du mal à y retrouver l’empreinte africaine qui pourtant est mise en avant avec des événements culturels comme le festival Dak’art.

Le plus : Empreinte française encore présente et le réseau routier pour s’y rendre qui reste d’excellente qualité.

Le moins : Les bouchons dans le centre-ville comme en périphérie. On se met alors obligatoirement à l’heure sénégalaise !

Vous partez bientôt à Saly Sénégal ? Vous cherchez quoi à visiter ?

Voyage au Sénégal : Être médecin dans la brousse Voyage au Sénégal : Être médecin dans la brousse

club Marmara à Saly au Sénégal Farniente au club Marmara à Saly au Sénégal

Voyage au Sénégal : Une expédition en safari Voyage au Sénégal : Une expédition en safari

Voyage au Sénégal avec une petite vidéo Voyage au Sénégal avec une petite vidéo

Journée de la femme : Bamya, Malienne Journée de la femme : Bamya, Malienne

 

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 14 décembre 2013

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

5 Comments

  • […] ! Direction : un Sénégal avec une expédition safari, tout en lumière et plein de musiques ! Le Sénégal avec une petite […]

  • […] Bamya est Malienne même si elle s’en cache. Elle ne veut pas que cela se sache même si au fond, tout le monde le sait ici, au Sénégal, au Lac Rose. « Il n’y a que des illégaux qui peuvent accepter de faire un tel travail », explique Adrien, un Sénégalais. Sa peau noire ébène brille sous les reflets roses du lac, l’une des plus belles excursions à faire au Sénégal autour de Saly. […]

  • […]  de cause s’avèrent être une aubaine pour les locaux. Heureusement il existe plein d’excursions à faire au Sénégal. Que ce soit le Lac Rose, à voir incontestablement ou un safari dans la Réserve de Bandia… […]

  • […] safari dans la réserve de Bandia fait partie des meilleures excursions à faire au Sénégal. Incontestablement avec le lac […]

  • […] Cette station balnéaire sénégalaise offre tous les atouts que l’on puisse imaginer pour des vacances tranquilles et tropicales en Afrique. Une belle plage, des hébergements de vacances superbes à bas prix au bord de la mer, des habitants accueillants et chaleureux, un cadre splendide… Pour découvrir les excursions à faire lors d’un voyage au Sénégal… […]

Leave a comment