Share

New-York dans tous les sens

New-York

New-York dans tous les sens ! Par où commencer tant il y a une multitude de choses à voir et à faire à New-York ? New-York dans tous les sens. Cette ville est avant tout un condensé d’énergie. Vous en prenez plein les yeux, chaque building captant votre regard pour vous offrir quelque chose d’encore plus surprenant à voir. Inlassablement… Voyage aux Etats-Unis.

New-York dans tous les sens !

Nous sommes arrivés samedi en fin d’après-midi. Malgré le décalage horaire (6 heures , après s’être débarrassé de nos valises dans un hôtel confortable de l’East Side nous ne pouvons résister à l’irrésistible envie d’aller goûter notre premier hamburger près de la cinquième avenue chez celui qui est considéré aux États-Unis comme le roi du Burger, du moins à Manhattan.  Le lieu ressemble plus à un de ces décors de séries américaines qu’à un restaurant de burgers mais il en faut plus pour nous éloigner. Nous succombons au plaisir d’un cheeseburger et de frites. Les parts sont plus que généreuses et c’est ce que l’on va le plus apprendre ici. Évitez de  commander en doublon parce que en général une part fera très bien l’affaire pour deux. Résultat : on se retrouve avec des frites en surnombre que nous avalons avant de filer cavaler sur la légendaire 5e avenue. Retour à l’hôtel pour une première nuit à New York.

Voyager à New-York dans tous les sens ! 04

Harlem et ses chants gospel

En ce dimanche, difficile de résister aux chants gospel et l’essence même de Harlem. Cette journée qui s’annonce interminable -réveil à 4heures de matin – nous décidons de profiter de ce réveil à l’aube pour profiter du quartier. Oubliez les clichés sur un quartier malfamé ou un repère à SDF ! Harlem, est plutôt classe surtout le dimanche quand les femmes noires s’habillent élégamment  de petits chapeaux, de tailleurs pour aller à la messe. Après avoir cavalé dans le quartier, avoir remonté Malcom Street et ses immeubles hausmaniens, nous entrons dans une église. Évidemment il y a plus de touristes que de locaux. Déçus, nous tentons en vain de trouver une autre église. Tampis, nous retournons dans notre premier test pour assister au show. Car oui, il y a bien quelque chose de spectaculaire dans cette messe. Une chorale s’installe, un batteur entre en scène, et même un pianiste s’installe avant de donner leur première note au sacré bon dieu. On en oublierait presque le pasteur qui prône un discours de partage et d’amour à l’eau de rose ponctué de « Hey man !  » à tout va, encourageant à frapper dans les mains et à nous libérer. De quoi ? On n’a toujours pas compris… Le mystère demeure entier.

La Bible dans une église de Harlem à New York

La Bible dans une église de Harlem à New York

Sur ces bonnes paroles, nous quittons Harlem pour nous diriger vers Central Park prendre une bulle d’oxygène. Un temps sublime nous offre un moment de détente total. Une pause appréciable pour nos pieds avant d’enchainer avec le Rockfeller center et ses 69 étages. Du haut de ce gratte-ciel, le spectacle est magique. Vue aérienne splendide sur toute la ville et sur l’Empire State Building. Un moment fabuleux  avant de redescendre sur terre et d’enchainer avec Ellis Island. Nous cafouillons un peu niveau métro avec des lignes qui sont fermées le week-end mais parvenons finalement à prendre le ferry dans la nuit noire. Nous nous éloignons de Manhattan sous une myriade de lumières qui s’éparpillent devant nous. Au fil de l’eau, nous découvrons la statue de la liberté. Un aller retour rapide d’Ellis Island avant de reprendre le métro vers notre hôtel.

Vue sur Central Park à New York

Vue sur Central Park à New York

New-York dans tous les sens !

Le temps n’étant pas terrible, nous décidons de nous retrancher vers un musée pour une journée culturelle. Ce sera le Moma qui aura nos faveurs.Dans ce superbe building, des œuvres incroyables sont accumulées. C’est toujours aussi palpitant de découvrir des tableaux de maitres en taille réelle.  Nous découvrons les Picasso, Matisse, Monet, Dali, Wharol et bien d’autres avec une étonnante innocence et dévalons les 6 étages avec passion. Nous n’avons pas vu passer la journée. Il est alors temps de filer à Times Square sous la pluie pour prendre notre dose de lumière ! Ce sera au delà de ce qu’on avait pu un instant imaginé. Une avalanche de spots lumineux s’abat sur  nous, nous poussant à avancer toujours un peu plus dans ce concentré de lumière et de sons tout genre.

Le lendemain, au petit déjeuner, nous hésitons encore sur notre parcours de la journée. Finalement, bien nous en a pris de ne pas faire de plan sur la comète parce que sans nous en rendre compte nous allons traverses la ville d’ouest en est. Pour notre plus grand plaisir !

C’est donc Tribecca qui aura nos faveurs au départ. Les immeubles aux structures métalliques si caractéristiques de New-York rivalisent chacun à leur tour pour mieux attirer notre regard. On est littéralement absorbés et avançons d’un pas déterminé dans le quartier, admirant ces fenêtres si particulières.

De Tribecca à Manhattan

De Tribecca, nous voilà déjà dans Soho ! Les paysages changent. D’immeubles géants aux charmantes maisons colorées, nous avançons. Une petite pause gustative pour reprendre des forces dans un cupcake-shop de renom, une référence à Sex and the City avant de grimper sur la High Line où le spectacle est là aussi étourdissant. Cette ancienne ligne ferroviaire a été réaménagée en jardin aérien, dans un décor spectaculaire.

D’un côté, vue fabuleuse sur la mer, de l’autre côté, vue sur les buildings de West Village. De quoi en perdre tous ces repères.

Il est alors temps de reprendre le contrôle de nos sens pour redescendre vers le Mémorial du World Trade Center, la séquence émotion de la journée. Ce lieu incontournable pour toute personne qui a vécu les célèbres événements tragiques du 11 septembre 2001. Devant deux bassins où de l’eau tombe, l’heure est désormais au recueillement avec les noms de près de 3000 victimes inscrites à jamais dans l’horreur de l’histoire. Forcément, on se repasse en mémoire les images télévisuelles de ces tours jumelles qui se sont effondrées à tout jamais en miettes. On imagine un instant l’ampleur de la catastrophe sur place avec la poussière et les buildings autour…

Après avoir retracé ces scénarios catastrophes qu’ont vécu ces gens, nous filons par Wall Street vers le Brooklynn Bridge. Une ballade sur un autre symbole américain. Ce pont suspendu nous mène dans un des quartiers que nous allons adoré. Ici, les rastas afros se marient aux blonds vénitiens avec un naturel désarment. Un quartier réputé désormais qui a été remanié avec tout un coin fabuleux à faire en balade : le DUMBO Parc. Nous avançons et à chaque recoin découvrons des vues sublimes avant de gagner les  Brooklynn Heights puis de revenir sur nos pas pour gagner le Manhattan Bridge que nous traversons. Sensation de vertige déconcertant lorsque le pont se met à trembler à chaque passage de métro, c’est à dire toutes les 2 minutes. Mais franchement, cela vaut le coup parce que le spectacle est incroyable. Les tours de Manhattan s’illuminent sous nos yeux alors que la nuit tombe.

Une fois le pont traversé, nous pénétrons dans Chinatown. Là, ce sera le regret de cette journée. Les magasins étant fermés, juste quelques restaurants restent ouverts, l’agitation si caractéristique de ce quartier n’y est plus. Un contraste saisissant entre le jour et la nuit. Nous regagnons notre hôtel à New-York, épuisés par cette journée mais ravis d’en avoir autant vu  dans la ville qui ne dort jamais !

Une recommandation particulière pour profiter pleinement des différents lieux de la ville : Un must à lire : 300 raisons d’aimer New-York

Notez ce lieu
snipet-image

La bonne adresse

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 1 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 15 octobre 2014

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

6 Comments

Leave a comment