las vegas los angeles et son stock de paradoxes

Las Vegas et son stock de paradoxes. C’est non sans un immense plaisir que nous quittons Vegas. Sincèrement cette ville vous met sur le carreau, cette pompe à énergie vous assomme par ces bruits, ses éclairages flamboyants si bien que nous n’avons qu’une hâte : Quitter Las Vegas même si nous avons apprécier ce séjour super aux États-Unis. Un paradoxe en soi !

Visiter Las Vegas et son stock de paradoxes

Imaginez un instant le Luxor, un hôtel pharaonique et totalement démentiel par sa taille et son architecture. La démesure la plus totale. Plongez dans l’Égypte ancienne avec rien de moins que deux immenses statues pharaoniques ­ le mot est bien choisi­. Bienvenue à Las Vegas aux États-Unis. Une escale qui s’impose lorsqu’on réalise un roadtrip itinérant vers la Californie. Un genre de ruée vers l’or au milieu des cow-boys et des hommes d’affaire venus se divertir. Impossible de ne pas passer voir la cité des lumières et du bruit, véritable paradoxe planté à perte de vue en plein désert aride, Las Vegas.

Blog los angeles las vegas

Et c’est très sincèrement à couper le souffle. Un voyage dans l’Ouest américain, hors des sentiers battus. Vous auriez tort de ne pas y aller car les  resort hôtels coutent vraiment rien du tout pour des prestations de luxe parfois ! Ici, vous passerez des gondoles de Venise sur les canaux aux montagnes russes sans oublier le Stratosphère, une roue immense qui vous propose une vue panoramique sur la ville. Bien sur, ajoutez-y quelques machines à sous, des hôtels casinos, de la bouffe à volonté, quelques shots de vodka pour avoir une  vision globale de cet endroit. Ah et bien sur, des dollars !

Temps de conduite : 4h12 de route, essentiellement de l’autoroute pour rejoindre los angeles depuis las vegas. Il vous faudra suivre San Bernardino I-10E pour gagner l’ontario en respectant la vitesse. La distance semble immense pourtant elle se fait très facilement pour rejoindre La cité des Anges. C’est un superbe coin de nature. Prenez des réserves d’eau car on ne sait jamais ce qu’il pourrait arriver et comme vous serez en plein désert, il vaut mieux avoir de l’eau. Il y a quelques travaux à mi-chemin sur la route. Vous pouvez si vous n’aimez pas conduire, opter pour un billet d’avion direct. La distance entre Las Vegas et Los Angeles peut sembler immense. Le temps de conduite calculé ne tient pas compte des arrêts intermédiaires et des embouteillages. Et il se pourrait que vous rencontriez des embouteillages à votre arrivée à Los Angeles sur l’autoroute.

Une ville incroyable

A l’intérieur, un décor scénographié vous met dans l’ambiance. Totalement dingo ! Avec ces salles de jeu, ses bars lounge, ses complexes hôteliers gigantesques, ses nightclubs, ses limousines, ses tables de poker où des filles légèrement habillées attisent le joueur pour le faire rester plus longtemps à la table avec des poses suggestives le long d’un immense bar. Vous l’aurez compris, ici, le but, c’est vous faire sortir vos dollars pour vous mener au péché. D’ailleurs, Vegas se surnomme la ville du pêché ! Mais il y a aussi le Bellagio, l’hôtel du Mandarin Oriental Las Vegas dans un tout autre genre. Bref un hôtel méga luxe à Las Vegas à découvrir ! On évolue du petit Paris à Venise en passant par un New-York reconstitué. La folie de cet environnement peut littéralement vous happer.

Las vegas vers los angeles

D’ailleurs, beaucoup de gens y succombent.  Certains joueurs y passent leur vie devant ces machines infernales. La capitale du gaming  vous attire avec ses Meilleurs prix, ses suites Équipées, ses Grands hôtels, ses Jeux de casino. Difficile alors de passer à côté des Fontaines du bellagio, des Spas, des Cocktails servis dans des Bars Lounge avec vue panoramique, ses Suites, son Palace Resort hotel, du Planet hollywood, de l’Excalibur, du Caesars Palace, du Cosmopolitan, du New york new york, le Palazzo…  Les Néons crépitent dans les galeries commerciales qui vous attirent pour faire du Shopping. Entre Piscine extérieure du Luxury resort et les espaces wellness rutilants si vous souhaitez un instant de relaxation. Les Elvis vous alpaguent même dans les Meilleurs hôtels où on vous servira des Burgers.

Circuit las vegas

La nuit, Vegas change complètement, mais même sans soleil, il fait encore chaud. Faites confiance à Jet-lag pour vous raconter son odyssée sur le strip. Il faut toujours voir le bon côté des choses, et cela permet de s’habiller légèrement d’une robe décalée ou d’une chemise hawaïenne. A Sin City, tout est plus abordable qu’ailleurs. Vous rencontrerez des léopards, des princesses en tulle et Elvis à la pelle. Les nonnes aux seins nus et les aides sataniques satisferont vos besoins de fessée. Ou, vous irez dans ce restaurant insolite, où vous vous promènerez en chemise d’hôpital avec une infirmière à vos côtés. Las Vegas est une ville brute et sans équivoque où les hommes affichent leurs vices sans gêne. C’est extrêmement dérangeant, à la fois péjoratif et fascinant. Mais quel pied de parcourir le Strip…

Trajet los angeles las vegas

C’est long très long, épuisant même mais à chaque instant vous regarderez ces hôtels flamboyants en vous demandant comment diable ils ont eu l’idée de les construire. Si vous pensez faire une pause visuelle après avoir parcouru le casino de votre hôtel, détrompez-vous. A l’extérieur, le décollement de rétine est garanti ! Ces styles se mélangent et s’affrontent dans une bataille infinie. Des montagnes russes traversent les tours de New York, et la Statue de la Liberté semble triompher des hôtels géants avec des lasers colorés. Plus loin, Paris est au coude-à-coude avec l’Egypte antique, tandis que les fontaines du Bellagio rivalisent avec les gondoles de Venise. Partout, de grands panneaux publicitaires illuminent les rues, présentant le dernier portrait d’une marque de mode. Une obligation : S’arrêter pour contempler le spectacle des fontaines d’eau. A moins que vous préfériez faire de la gondole en allant faire votre shopping… Chaque détour offre un spectacle de dingue !

Faites vos jeux, misez et regardez

Tout est étudié de près pour vous faire acheter et jouer dans la ville qui ne dort jamais. Démoniaque en quelque sorte ! Dans la ville de Las Vegas, les psychiatres ont étudié les meilleurs moyens pour vous faire dépenser vos sous. En l’occurrence, à part acheter et parier son argent, il n’y a pas grand chose à y faire concrètement. Les centres commerciaux vous engouffrent dans une spirale déraisonnable. Si le premier jour, on fonce, tête baissée, dans ce délirium, on vous avoue que le lendemain, on a été plus prudent. Car ce n’est pas un immense centre commercial comme à la française mais de véritables avenues de plusieurs kilomètres garnis de grands magasins et de boutiques. A l’intérieur, même un faux ciel bleu a été reconstitué à grand jeu d’éclairage, histoire de vous perdre vos repères temporels et spatiaux. De plus, c’est hyper grand. Donc on s’y épuise l’air de rien. Les kilomètres s’accumulent sans trop s’en rendre compte. On termine les pieds en compote si vous voyez ce qu’on veut dire.

Une ville où le dollar règne en maître

Finalement, nous avons été sages en ne jouant que deux dollars à des machines pour le symbole. Mais franchement, cela n’est pas notre fort, les jeux de hasard. Et puis, il y a ce bruit omniprésent et la fumée des cigarettes car oui, ici, on vous demande votre carte d’identité à chaque achat mais pour autant, vous avez le droit de déranger votre voisin avec l’odeur épaisse d’une Gitane. Bref pas vraiment génial. Sans vous parler de l’Amérique si puritaine que nous n’avons même pas vue pour l’instant quelques secondes.

Las Vegas  : l’alcool au bord de la rue

En ville, l’alcool est omniprésent. Pourtant pareil, on vous demandera à chaque fois votre passeport. Et l’âge ne compte pour rien là dedans. On a vu deux Américains à la retraite être obligés de montrer leur ID pour boire une ridicule bière. Les jeunes que nous croisons sur le Strip sont pour la plupart éméchés mais cachent avec une hypocrisie du système leur bouteille d’alcool dans des sacs en plastiques. Dur paradoxe aux Etats-Unis dans le pays des libertés…

Los angeles to las vegas

Nous croisons également beaucoup de mariées vêtues de leur robe blanche, l’anneau à la main, qui viennent pour un enterrement de jeune fille ou un mariage insolite à Las Vegas. Pourtant paradoxalement, peu de promotion n’est faite pour vous encourager à passer la bague au doigt. Au final, Vegas, c’est l’exubérance américaine au vrai sens du terme. C’est la luxure dans une démesure totale et enivrante au milieu de gratte-ciels démentiels. Sans oublier de vous parler des shows gigantesques. Certes, on sait tous que Céline Dion se produit sur scène à Las Vegas, mais vous trouverez de quoi vous divertir sans trop de difficulté à Las Vegas. Profitez des shows incroyables du Cirque du Soleil. C’est magique, beau, féerique… Et ça change de ces Grands hôtels !

Las Vegas aéroport

L’aéroport international de Las Vegas est une énorme machine qui ne vous épargnera pas l’intérêt de la ville pour le casino. Les compagnies aériennes sont nombreuses à desservir la ville de Las Vegas. C’est là, très certainement que vous allez louer votre véhicule pour démarrer votre roadtrip itinérant à travers les paysages de l’ouest américain. Si vous êtes sans véhicule, rassurez vous il existe une navette qui vous emmènera au centre-ville sur le Strip de Las Vegas.

Vol Las Vegas Los Angeles

Pensez à télécharger à l’avance un gps sur votre smartphone, car entre les pick-ups, les limousines, il est parfois difficile de se frayer un chemin. Nous reprenons alors la route vers Zion Canyon, vers  notre parc préféré, Buchskin Gultch, Lake Powelll pour se ressourcer, Antelope Canyon, Monument Valley, Grand Canyon, le walk of fame à Los Angeles, autour de Griffith Parc, la zone de Venice Beach, le beau quartier de Santa Monica, Malibu Beach, accéder à Mulholland drive… La région de la Californie nous permettra de sillonner l’ouest américain

Road 66 los angeles

Rejoindre la route 66 est relativement car des panneaux signalétiques mentionneront la route 66. Prenez les bons embrachements et vous vous retrouverez facilement sur la route 66.

Las Vegas roadtrip

Ce sera le début de notre roadtrip sur la route 66. Vous serez au coeur du Nevada. Rien ne lui ressemble. C’est donc un lieu unique qui offre un visage inattendu.

Transport los angeles las vegas

Plusieurs options sont possibles :

  • le train
  • l’avion
  • la voiture ou la moto
  • le bus

Voyage las vegas los angeles

Vous trouverez peut être le paysage parfois lancinant mais dites-vous que vous avez la chance d’y être et de pouvoir parcourir ces grands espaces. A l’échelle de l’Amérique, un road trip entre Los Angeles et Las Vegas est un bond en avant. Si vous le faites en une seule fois, cela peut se faire en un peu plus de 4 heures. Néanmoins, si vous n’êtes pas pressé, il y a quelques arrêts intéressants en cours de route, car I 15 est bordé de lieux éclectiques intéressants.

Los angeles las vegas voiture

On récupère notre petite voiture de location pour entamer notre roadtrip à Las Vegas. Le but : rejoindre Los Angeles. Si aux premiers abords, cela peut faire beaucoup de routes, sachez que nous avons tout prévu. Des pauses régulières, des découvertes captivantes, des musiques adaptées pour notre voyage.. A bord, du coca, du café et de quoi nous substanter… Que la route commence…

Los angeles grand canyon las vegas

Après avoir tenté les machines à sous au Bellagio à Las Vegas, nous avons marché sur la route du Grand Canyon. Las Vegas est à 450 kilomètres de l’entrée sud du Grand Canyon. D’autant plus qu’une partie du trajet peut se faire par l’une des fabuleuses routes du pays : la Route 66. Certainement la route la plus connue au monde. Nous parcourrons près de 200 kilomètres sur cette route fabuleuse. Bouclez votre ceinture et suivez-nous sur la Route 66 entre Las Vegas et le Grand Canyon, un road trip classique dans l’Ouest américain…

Los angeles death valley las vegas

C’était une question de choix entre Grand Canyon et Death Valley. On a opté pour Grand Canyon… Sans aucun regret parce que le parc offre son pesant d’or , c’est tout simplement splendide. En revanche, on a inscrit Death Valley pour notre prochain roadtrip aux USA.

Route 66 las vegas

Même si Las Vegas n’est pas directement sur la Route 66, profitez au maximum du trajet depuis Los Angeles sur cette route mythique, vous permettant de profiter de panoramas inoubliables lors de votre trajet entre les deux villes. Appareil photo obligatoire !

Distance los angeles las vegas

Le trajet le plus court entre Los Angeles et Las Vegas est de 426,17 kilomètres. Le temps de trajet sera supérieur à 4 heures

Comment aller à los angeles ?

Vous aurez plusieurs options :

  • en bus
  • en voiture
  • en train
  • en avion : La possibilité de prendre un vol vers los angeles vous fera gagner beaucoup de temps. En revanche, vous raterez l’occasion de contempler des paysages grandioses, d’en prendre plein les yeux, d’avoir le souffle coupé. C’est vraiment une question de temps ! si vous êtes courts niveau vacances, prenez l’avion… Pour un vol aller retour Los Angeles-Las Vegas, comptez autour des 80€.

Est-ce que la route 66 passe par las vegas ?

Officiellement, elle ne passe pas par Las Vegas. En revanche, elle est toute proche, vous pourrez facilement la prendre après un tronçon d’autoroute. Même si Las Vegas n’est pas directement sur la Route 66, effectuez l’essentiel du trajet depuis Los Angeles sur cette route mythique, vous permettant de profiter de panoramas inoubliables lors de votre trajet entre les deux villes.

Où s’arrêter entre los angeles et las vegas ?

Vous pourrez en profiter en vous arrêtant à :

  • Monument Valley
  • Grand Canyon
  • Antelope Canyon…
  • Yosemite Canyon

Où s’arrêter entre los angeles et san francisco ?

  • Impossible de passer à côté du Yosemite parc.
  • Monterey ou Carmel
  • Point Lobos
  • Big Sur (Julia Pfeiffer Burns State Park notamment)
  • Piedras Blancas
  • Morro Bay ou San Luis Obispo ou Santa Maria.

Que voir entre las vegas et los angeles ?

  • La Ville fantôme de calico : Calico Ghost Town est une ancienne ville minière qui a culminé lors de la poursuite de l’argent (les métaux, bien sûr). L’événement était si important que plus de 500 mines ont été extraites ! Lorsque l’argent a perdu de sa valeur au milieu des années 1890 et l’Après-guerre, Calico s’est vidé sa population. Aujourd’hui, il n’y a pas beaucoup d’habitants ici, mais le sentiment de « fantôme » a été effacé par le grand nombre de touristes. Cette ville abandonnée vous fait voyager dans le temps, mais elle vaut quand même le détour. Cela peut vous donner un bon repos pendant votre voyage.
  • La vallée de la mort : C’est l’attraction touristique à ne pas rater.
  • Seven magic mountains : Voici notre premier arrêt recommandé sur le chemin de Los Angeles à Las Vegas. On parie que vous l’avez vu des dizaines de fois sur les réseaux sociaux. Sept oeuvres magiques – Objets de la culture- sont exposées dans le désert du Nevada à l’entrée de Las Vegas. Initialement exposé pendant 2 ans (de 2016 à 2018), le travail d’Ugo Rondinone a connu un tel succès que l’artiste a tenté de négocier les colonnes colorées du désert pour rester en place de manière plus ou moins permanente.
  • Elmer’s bottle tree ranch : Insolite, incroyable, excitant, fou, beau, les adjectifs ne manquent pas pour décrire ce lieu totalement inattendu, au milieu de nulle part. Le propriétaire Elmer a une collection de vieilles bouteilles en verre et tout un tas de belles vieilles choses (des trucs rétro pour ceux qui n’aiment pas les vieilles choses). Dans ce ranch, il y a une forêt de vieux arbres décorés de vieilles bouteilles. Le rendu est unique et la balade inoubliable. Nous aimons beaucoup cet arrêt !
  • le Désert de mojave :
  • faire un Détour par alien jerky
  • San bernardino ‘s forest parc pour une pause verdure.
  • Santa Monica
  • Antique shop : C’est un peu la grotte d’Ali Baba avec ces objets vintages à gogo… Les antiquaires se trouvent partout sur les routes américaines, vous y trouverez un grand nombre de magasins thématiques. C’est loin de tout, et je me demande qui va déterrer leur trésor caché. Quoi qu’il en soit, cet endroit vaut le détour.
  • Jenny Rose sign : Ce panneau est apparu sur la couverture d’un des albums de Sheryl Crow et est devenu célèbre pour cela. Le restaurant d’origine n’existe plus, mais le logo demeure. Si vous allez à la ville fantôme de Calico, c’est sur la route.
  • Peggy sue’s 50’s diner : Manger de la glace. Ce restaurant des années 50 offre un décor atypique et une ambiance rarement vue aujourd’hui. Les Bruce Brothers, Elvis Presley et toutes les American Idols vous attendent dans ce restaurant atypique. Côté bouffe, c’est toujours américain, ambiance, Amérique des années 60, sans trop de surprises : burgers, tacos, sandwichs…accompagné de boissons rafraîchissantes mais ce n’est pas cher, et vu le volume, on peut s’en contenter. Après avoir mangé, rendez-vous dans leur boutique 5 dime, colorée et savoureuse… C’est une véritable institution à ne pas rater !

Que faire à los angeles ?

Si vous vous demandez quoi faire à Los Angeles, il existe de nombreuses options. Voici quelques suggestions: Grand Central Market, Art Deco Tours, Griffith Observatory et Hollywood Museum. Si vous n’avez pas le temps de les visiter tous, considérez quelques favoris, comme le Hollywood Museum, le Bradbury Building et le Hollywood Walk of Fame. Pour une liste complète des activités, consultez notre article que faire à Los Angeles.

Visites artistiques

Los Angeles a une richesse de trésors artistiques qui méritent d’être explorés lors d’une visite guidée ou en prenant une rampe architecturale. Union Station est l’un de ces monuments, avec une tour de style pyramide étanche et un bar appelé Traxx. L’hôtel de ville, achevé en 1928, est un autre point de départ remarquable. L’intérieur est un mélange fascinant d’art et d’architecture. Si vous cherchez un souvenir unique, vous pouvez acheter des articles vintage Los Angeles dans les magasins et les boutiques de la tournée.

Musée hollywoodien

Le Hollywood Museum de Los Angeles est l’endroit idéal pour le cinéma pour passer la journée. Le musée présente des souvenirs de télévision et de film américains. Le bâtiment lui-même a été conçu par Simeon Charles Lee et est un point de repère dans la région d’Hollywood. Vous pouvez également regarder des films classiques dans le théâtre des musées. Le musée est situé dans le bâtiment historique Max Factor sur Highland Avenue. Cela vaut la peine de visiter et a quelque chose à offrir pour chaque cinéphile.

Grand marché central

Situé dans le district de Bunker Hill, le marché historique du Grand Central de Los Angeles nourrit les habitants de la ville depuis plus d’un siècle. Les visiteurs peuvent trouver tout, des bagels fraîchement préparés aux sandwichs au poulet frit et tout le reste. Profitez de votre repas sur le marché et visitez un restaurant ethnique pendant que vous y êtes. Vous pouvez également acheter des souvenirs. Ce marché du centre-ville a quelque chose pour tout le monde, vous êtes donc sûr de trouver quelque chose que vous apprécierez.

Observatoire de Griffith

Si vous vous êtes déjà posé des questions sur le monde extérieur, l’Observatoire Griffith à Los Angeles est pour vous. Bien qu’il ne puisse pas confirmer l’existence d’étrangers, il offre certainement une expérience informative et divertissante. L’installation présente des expositions fascinantes comme un sac à dos utilisé par les chasseurs de météorites, le système solaire et la science de la terre. L’exposition principale explique le fonctionnement de l’astronomie et l’impact des Suns sur l’humanité. Il y a même une démonstration de bobine Tesla.

Le Getty Center à Los Angeles est un endroit idéal pour ceux qui aiment l’art et l’architecture. Le bâtiment principal se trouve sur un promontoire et est accessible par tramway depuis le parking. Une fois que vous aurez atteint le sommet de la colline, vous serez accueilli avec une vue imprenable sur la ville. C’est un bon endroit pour passer environ une heure, et il y a des visites d’architecture, de collection et de jardin gratuites disponibles.

Lacma

Si vous cherchez quelque chose d’intéressant à faire à Los Angeles, vous êtes venu au bon endroit. Visitez Lacma, le Musée d’art du comté de Los Angeles. Il est situé dans la zone Miracle Mile sur Wilshire Boulevard, à côté des stands de Tar La Brea. Il est libre d’entrer et a une vaste collection d’œuvres d’artistes du monde entier. Vous pouvez également profiter d’une visite aux fosses de goudron de La Brea à proximité, qui est célèbre pour avoir abri avec une variété d’espèces animales.

Griffith Park à Los Angeles est un grand parc municipal situé dans le quartier de Los Feliz. Il abrite le zoo de Los Angeles, le Musée Autry de l’American West, l’Observatoire Griffith et le panneau Hollywood. Au cours de votre visite, vous voudrez certainement absorber les parcs beaux aménagement paysager. Vous pouvez même prendre un film ou deux ici. Si vous êtes intéressé par la science et la technologie, vous devriez visiter le California Science Center voisin pour voir comment les étoiles sont fabriquées.

Marché des merveille

L’un des concepts les plus innovants pour un service de livraison de nourriture est Wonder Market à Los Angeles. Ce concept innovant s’associe à des chefs comme Jonathan Waxman et Bobby Flay pour offrir des aliments chauds directement aux maisons des clients. Au lieu d’utiliser des camions ou une voiture, Wonder utilise des camionnettes équipées d’appareils de cuisine, qui sont ensuite livrés aux clients par des fourgonnettes Wonders. Chaque camionnette est dédiée à un restaurant spécifique. Les Wonder Vans servent également de panneaux d’affichage pour l’entreprise.

Le Los Angeles Science Center propose plus de 100 expositions, toutes basées sur des phénomènes naturels. Les visiteurs peuvent explorer le monde qui nous entoure, de l’aéronautique des voyages spatiaux vers les biosphères animales et humaines. Le musée possède également des expositions interactives, y compris une démonstration de voitures solaires et de bâtiments résistants aux tremblements de terre. Tout au long des expositions, vous apprendrez la science derrière la science que vous voyez. Voici quelques faits saillants de ce à quoi vous attendre lorsque vous visitez le Los Angeles Science Center.

Voir plus

Attention cependant, soyez méfiants car tous les hôtels n’offrent pas les places de parking. Il faut donc débourser quelques précieux dollars.

Attention également aux places de parking, respecter bien les horaires des tickets d’horodateur si vous ne voulez pas finir chez les flics. En général, les hôtels ont des voituriers qui s’occupent de ranger les voitures au parking. Ne soyez pas donc inquiets de laisser les clefs à cette personne. Pensez également à lui laisser quelques dollars pour son pourboire.

Cover image of video (hq definition)
Las Vegas à Zion national Park

Pour manger à Las Vegas : Vous êtes aux États-Unis donc aucun risque de ne pas trouver un endroit où manger. L’Hamburger est la solution la plus facile. Vous pouvez également opter pour un buffet champagne, un brunch qui sert du champagne dès le matin. C’est assez  drôle, le décor est kitchissime.

Pensez également à demander à votre concierge les bons plans pour manger autour de votre hôtel. Cela vous évitera de devoir repartir en ville et économiser vos jambes sera appréciable dans une ville comme Vegas.

Prêtes à faire des paris pour voyager gratos ? Ou à jouer dans un hôtel casino ?

Comment faire los angeles las vegas ?

Vous aurez le choix : bus, train, avion ou voiture de location.

quelle est la distance entre las vegas et le gran canyon ?

La distance est de 450 kms.

Comment faire pour aller à las vegas ?

Lorsque vous planifiez votre voyage à Las Vegas, vous voudrez vous assurer de budgétiser suffisamment de temps pour visiter toutes les attractions populaires. Que vous souhaitiez voir la bande dans une journée ou rester pendant une semaine, il y a beaucoup à faire. Pour votre première visite, trois à quatre jours sont généralement suffisants et vous permettra de voir les moments forts tout en sortant de la ville pour certaines excursions.

Alors que la plupart des gens choisissent de séjourner sur la bande, il y a de nombreux endroits en dehors de la bande qui méritent d’être visités. Si vous voulez éviter la foule du Strip et les autres attractions touristiques célèbres, il existe de nombreuses options moins chères pour l’hébergement et la restauration. De plus, si vous recherchez des vacances moins mouvementées à Las Vegas, vous pouvez envisager de séjourner dans le Red Rock Canyon. C’est moins bondé et a des musées intéressants que vous pourriez apprécier.

Si vous prévoyez de rester à Las Vegas pendant un ou deux jours, vous pouvez sauter la location d’une voiture. Les taxis peuvent être chers et peuvent s’additionner rapidement. Cependant, si vous restez plus longtemps, vous voudrez louer une voiture. Il y a aussi plusieurs sites intéressants à visiter en dehors de la ville qui vous obligent à conduire. Assurez-vous de vérifier votre accord de location pour vous assurer qu’il vous permet de sortir de l’État.

Lorsque vous volez à Las Vegas, vous vous demandez peut-être comment vous rendre à votre hôtel. Le moyen le plus simple et le moins cher de se rendre de l’aéroport à votre hôtel est d’utiliser un service de transfert partagé. Vous pouvez en réserver un bien à l’avance et obtenir des itinéraires et des instructions à votre hôtel. Vous pouvez également profiter d’un forfait qui comprend des billets, de la nourriture, des coupons de jeu et d’autres avantages.

Comment se rendre à los angeles ?

Lorsque vous prévoyez de visiter Los Angeles, il est essentiel que vous sachiez comment vous déplacer dans la ville. La ville elle-même n’est qu’environ 500 miles carrés, mais ses environs couvrent près de quatre mille milles carrés. Il est facile de se déplacer en voiture, en pied ou en transports en commun. Cependant, il est toujours préférable de planifier votre itinéraire avant votre arrivée.

La meilleure façon de se déplacer à Los Angeles est d’utiliser les transports en commun. Metro a six lignes avec 93 stations. Un seul trajet coûte 7 $, tandis qu’un laissez-passer de sept jours coûte 25 $. Alternativement, vous pouvez embaucher un taxi. Cependant, n’oubliez pas que le trafic à Los Angeles peut être sauvegardé, vous devriez donc prendre le temps de planifier à l’avance.

Si vous volez dans LAX, vous pouvez également prendre le bus Flyaway pour 9,75 $ ou prendre une combinaison de métro-train (vous devez transférer à la gare de Willowbrook). Ou, vous pouvez prendre un Uber pour 21 $. Une fois que vous arrivez dans la ville, assurez-vous de planifier votre voyage dans les attractions de la ville.

Si vous venez d’une ville voisine, vous devriez consulter Amtrak pour des options. Ils ont plusieurs itinéraires quotidiens vers Los Angeles, y compris la côte du Pacifique. De plus, Amtrak offre des réductions pour les tarifs d’économies, qui vous permettent d’économiser jusqu’à 20%. Cependant, vous devez réserver votre voyage 14 jours à l’avance.

Pourquoi le nom de la route 66 ?

John Steinbeck, qui a écrit le roman The Grapes of Wrath, a appelé Route 66 The Mother Road. Aujourd’hui, beaucoup de gens l’appellent la rue principale de l’Amérique. L’histoire de la Route 66 a inspiré un certain nombre de films et d’émissions de télévision, dont Route 66: The Movie (1965) et la populaire série télévisée Route 66 (1960).

La route a été l’une des premières autoroutes américaines et a couru de Santa Monica à Chicago. C’était l’une des routes les plus populaires des États-Unis. Malheureusement, après quelques décennies, la Route 66 a été supprimée du système routier américain et remplacé par le système routier interétatique.

Après la Seconde Guerre mondiale, la Route 66 est devenue populaire et plus de gens ont commencé à le parcourir. Cependant, il n’a jamais été conçu pour accueillir autant de véhicules. En 1946, Nat King Cole a écrit la chanson Get Your Kicks sur la Route 66 et c’est devenu un succès. Il a été enregistré par de nombreux musiciens, dont les Rolling Stones.

US 66 a ouvert une nouvelle ère pour les voyages et le développement pour les petites villes. Il a également stimulé la croissance des attractions routières. De nombreuses attractions et restaurants en bordure de route ont surgi le long de la route, offrant aux visiteurs un avant-goût de l’Ouest américain. Pendant la Grande Dépression, la Route 66 était une autoroute populaire pour les familles à la recherche d’emplois en Occident. De plus, c’était un moyen populaire de voyager sur la côte, en particulier la Californie.

Las Vegas photos

Las Vegas et son stock de paradoxes
Las Vegas et son stock de paradoxes
Promotions des grandes marques internationales
Promotions des grandes marques internationales
Sur le strip à Las Vegas
Sur le strip à Las Vegas
Centres commerciaux à Las Vegas
Les centres commerciaux à Las Vegas
Dans les casinos, on vous attend pour jouer
Dans les casinos, on vous attend pour jouer
Les marques de haute couture
Les marques de haute couture sont bien présentes
Le Mirage à Las Vegas
Les fontaines d’eau du Mirage à Las Vegas
Les fontaines d'eau du Mirage à Las Vegas
Les fontaines d’eau du Mirage à Las Vegas
Au Luxor à Las Vegas
Au Luxor à Las Vegas
Décor incroyable - Luxor à Las Vegas
Décor incroyable au Luxor à Las Vegas
Les statues égyptiennes du Luxor - Las Vegas -
Les statues égyptiennes du Luxor
Les casinos à Las Vegas
Les casinos à Las Vegas
Le Luxor à Las Vegas
Au Luxor à Las Vegas
Une Audi très Las Vegas à gagner
Une Audi très Las Vegas à gagner
Quartier New York - Strip de Las Vegas
Dans le Quartier New York sur Le Strip de Las Vegas
Statues égyptiennes au Luxor - démesure totale
Statues égyptiennes au Luxor ! La démesure totale !
Quartier New York - Strip de Las Vegas
Quartier New York

Commentaires


[relative_post post1= »173113″ title1= »Flamber à Las Vegas » post2= »239594″ title2= »Carnet de voyage à Ischgl » post3= »110309″ title3= »Les lieux pour se marier à Las Vegas » post4= »103560″ title4= »Quitter la France pour les États-Unis pendant 3 semaines » post5= »104023″ title5= »Direction Beverly Hills à Los Angeles »/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine