Share

Le Sud de la France en Van

France Se déplacer

Le Sud de la France en Van. Au réveil, l’impression est bizarre. Quand j’ouvre les yeux, je ne me reconnais pas. Je ne suis pas chez moi. Mais bien dans le van que nous a proposé Campanda pour s’habituer à la vie itinérante. Le site de location de camping-cars et de van propose des promenades en France très intéressantes à l’occasion de ce week-end itinérant en van. Aussi pour se prêter au jeu, on a décidé de filer dans Le Sud de la France en van.

Le Sud de la France en Van

Le Sud de la France en Van Le Sud de la France en Van

J’ai le dos un peu courbaturé, mais rien de bien méchant… Je me réveille doucement quand Julien qui lui a dormi à l’étage supérieur pète la forme. Il me rejoint très vite en bas pour replier le lit. On se retrouve un peu comme des idiots, ne se rappelant plus de ce que nous avait dit le loueur du dit véhicule Van-Away. On tâtonne un bon moment puis on finit par trouver le bon bouton pour replier le lit. Clic-clac. En moins de deux, nous voilà avec un lit plié et prêts à préparer notre petit déjeuner. On découvre alors notre environnement extérieur.

Nous sommes bien dans ce qui ressemble bel et bien à un bois. Avec le van, vous pouvez vous arrêter n’importe où, nous on aime s’arrêter dans un endroit tranquille et dormir avec une vue sympa ! C’est frais, vert et au calme le plus total.  Très agréable. Puis, après le petit déjeuner avalé, on reprend doucement la route en Aveyron. Direction  les Cévennes.

Les paysages grandioses des Cévennes Les paysages grandioses des Cévennes

Un art de vivre au vrai sens du terme

Si le paysage est grandiose, la chaleur, elle se fait ressentir. Mais aucun problème, le van est équipé de la climatisation. Le road-book sur les genoux, j’indique à Julien le trajet tranquillement. On s’arrête quand un paysage nous plait. Sur la route des vacances, les conducteurs sont souvent nombreux et le trafic peut être dense parfois. Le GPS du van nous permet d’emprunter le meilleur itinéraire, évitant un maximum de bouchons et privilégiant les petites routes. Même si toutes les routes ne sont pas forcément accessibles en camping-car.

Avec le van, on ne ressent absolument pas cette gène puisqu’il se manie très facilement. Pensez donc à vérifier les autorisations sur les sites Internet des villes et des départements traversés à l’avance pour ne pas se retrouver comme des idiots. Vous êtes donc prêt à mettre les voiles, la seule chose qui peut vous freiner dans votre parcours, c’est la hauteur de certains parkings de stationnement, les villes les plus fréquentées du bord de mer limitent souvent à 1m80 en pleine saison même si  normalement on est sensé passer. Mais bon, nous ne prendrons pas ce risque. 

Pause déjeuner Pause déjeuner

Direction le Sud de la France en Van

Petit détour vers le Pont du Gard non programmé Petit détour vers le Pont du Gard non programmé

On roule tranquillement. Et comme on a été suffisamment prévoyant en faisant les courses à l’avance, on décide de s’arrêter au bord d’un rivière près d’un moulin magnifique. En quelques minutes, on est installé. On attrape la table de camping et les deux sièges qui nous ont été fournis avec le van, quelques ustensiles de cuisine et nous voilà prêts à manger. C’est quand même hyper pratique de manger frais grâce à ce frigo d’appoint ! Après cette pause tranquille, on repart illico vers le Sud de la France.

Depuis le Pont du Gard Depuis le Pont du Gard

Sur la route, c’est vraiment la liberté la plus totale. Quand on voit les panneaux signalant le Pont du Gard à proximité, on décide rapidement d’y aller. On s’arrête quand on veut, où on veut. Et ça, c’est un vrai luxe. Vous êtes prêt à partir à tout moment, il n’y a qu’à mettre la clé dans le contact. Rien à réserver, rien à prévoir, emportez un peu de nourriture, un paquet de pâtes dans vos placards et hop, en avant. Juste le plaisir de voyager.

Il faut néanmoins s’arrêter faire le plein du réservoir d’eau et il ne vous reste plus qu’à choisir la destination de votre voyage. C’est vraiment un art de vivre au vrai sens du terme car même le meilleur hôtel au monde ne vous offrira pas ce luxe là de pouvoir prendre votre petit déjeuner où vous le voulez.  Mais là encore, on s’adapte parfaitement. On s’est arrêté faire le plein d’eau dans un cimetière dans un bled perdu.

Liberté et organisation en van

 

 

Arrêt à Bonnieux, un très beau village dans le Sud de la France Arrêt à Bonnieux, un très beau village dans le Sud de la France

Bien sûr, le voyage en van assouvit un certain besoin de liberté Néanmoins, voyager en van demande une organisation à chaque instant. N’oubliez pas de fermer un placard ou pire la poubelle car c’est la catastrophe. Chaque chose à sa place et chaque espace- il y a même une penderie pour mettre ses vêtements avec un miroir ! – est compté. Forcément, on voyage léger mais même avec un  enfant, c’est parfaitement jouable. Pour que la vie à bord soit agréable, il est préférable de tout ranger méticuleusement. On n’accumule pas la vaisselle et dès qu’on ouvre quelque chose, il faut penser à le refermer sinon c’est la catastrophe. Et croyez-moi, ça sent le vécu. Mais bon, le van est fait pour vivre dehors. Du moins, c’est comme cela qu’on l’imagine.

Les vignes du Chateau les Eyteins Les vignes du Château les Eydins

L’espace intérieur est restreint. A peine 5 m² sont disponibles mais très vite, on s’aperçoit du luxe qu’à ce van. On peut relever le toit et en quelques minutes, là où on était plié en deux nous offre le luxe d’être debout !  Sans oublier qu’il faut faire attention quand même à ses ressources. On apprend à gérer son autonomie en électricité, en eau. Mais finalement, c’est assez sympa. L’après-midi touche à sa fin quand on arrive au Château Les Eydins à Bonnieux grâce au réseau France Passion. On entre alors sur la propriété viticole et on s’installe après avoir été se présenter chez les propriétaires. Alors qu’on s’installe déjà au cœur des vignes et à côté des cerisiers chargés de fruits, la soirée s’installe en douceur.

Les cerisiers gorgés de cerises Les cerisiers gorgés de cerises

Découvrez l’interview de Fabrice Dedeye, ceo de Campanda.

Notez ce produit
snipet-image
par

Campanda

390

5 une etoileune etoileune etoileune etoileune etoile (basé sur 3 avis)

Rédigé par Christel Caulet

le 15 juin 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment