Carnet de voyage en Polynésie française

À peine rentrée de ce voyage de rêve que je replonge en Polynésie Française, pour mon plus grand plaisir. Mon gros avantage, c’est de pouvoir travailler d’un peu partout, il me suffit d’une bonne connexion wifi et de mon ordinateur pour me mettre à bosser. Alors quand on a décidé de partir pour des vacances phénoménales, on a opté pour la Polynésie Française. Certes, c’est une destination chère mais préservée et peu courue. Évidemment pour organiser un tel voyage nécessite de la rigueur et une bonne dose de patience tant le décalage horaire peut se faire cruellement ressentir. Mais avouez que l’idée de me retrouver sur ces plages de rêve me requinquait très vite dès que le moral vacillait.

Carnet de voyage en Polynésie française
Carnet de voyage en Polynésie française

Du coup, c’est la raison même d’un tel article, vous aider avec mes conseils pour organiser le voyage de vos rêves, un voyage personnalisé de la tête aux pieds. Le Paradis par définition si vous souhaitez Partir en vacances en Polynésie Française dans ces Grands espaces marins ou les Récifs marins constituent les principaux Trésors à découvrir lors d’un Voyage en famille. Pour ce voyage à la carte, je n’avais envie que de profiter… Nager et me laisser guider par mes envies. Bien évidemment on en a profité également pour visiter les Fonds marins qu’affectionnent tant les Plongeurs. Dépaysement garanti lors d’un voyage à tahiti et dans ces Îles sous le vent.

LA POLYNÉSIE FRANÇAISE

D’abord, la Polynésie Française est une Collectivité d’Outre-Mer (COM). Grosso modo, c’est la France sans l’être réellement. Le Français y est parlé, la loi dépend globalement du même code qu’on a en France. Idéalement située dans l’océan Pacifique Sud, la Polynésie Française se compose de 118 îles regroupées dans 5 archipels répartis sur un territoire aussi étendu que l’Europe…C’est donc un territoire immense ! Ce qui implique dès lors de faire des choix parce que l’étendue du territoire obligera à ne pas pouvoir tout voir.

Pour cela, plusieurs lieux sortent du lot :

Archipel de la Société : C’est le plus touristique avec Tahiti, Bora Bora, Moorea, Huahine… Ici, les paysages sont grandioses avec un relief très marqué jusqu’à 2000m d’altitude et des lagons paradisiaques aux couleurs turquoises. De quoi vous faire rêver avec ces activités sportives entre mer et montagne.

Archipel des Tuamotus : Cet archipel est joignable en à peu près 1h15 de vol depuis Tahiti. Il se compose de plus de 70 îles coralliennes, des atolls dont les plus connues sont Rangiroa et Fakarava. Ici, pas de relief, juste des plages de sable blanc avec des cocotiers ! Idéal pour les paysages de carte postale, vous pourrez vous adonner à des activités nautiques telles que la plongée sous-marine et le farniente…

Archipel des Australes : Là encore, il vous faudra 1h30 de vol depuis Tahiti. Proche du tropique du Capricorne, ici, il fait en général plus frais que sur les autres îles de Polynésie française. Ce qui facilite l’activité agricole locale. Côté paysages, montagnes abruptes et lagons turquoises jouent de rivalité.

Archipel des Marquises : 3h40 de vol depuis Tahiti seront nécessaire pour rejoindre les Marquises. Très surprenantes, ces îles offrent des décors totalement différent à l’image qu’on se fait de la Polynésie Française. Ici, c’est des falaises immenses et des montagnes bruptes allant jusqu’à 1230m d’altitude pour le Mont Oave sur l’île de Ua Pou qui dominent le lieu. Ajoutez-y une richesse culturelle très développée aux Marquises.

Archipel des Gambier ; C’est la région la plus éloignée de Tahiti et la moins peuplée aussi. Elle est située à 4h30 de vol depuis Tahiti. Ce sera une destination de rêve pour ceux qui apprécient les voyages hors des sentiers battus.

Pour un premier voyage en Polynésie Française, je vous recommande d’aller dans les îles de la Société. Même si rien n’empêche d’aller voir sur un autre archipel à choisir en fonction de ses envies.

Comment aller en Polynésie Française ?

Partir en voyage en Polynésie Française, c’est aller à l’autre bout du monde », dans l’hémisphère sud. Par conséquent, il va falloir bien préparer vos essentiels de voyage car vous passerez beaucoup de temps dans l’avion, comptez Minimum 26 heures de trajet  pour rejoindre l’aéroport international de Tahiti-Faaa. Je vous recommande de checker avec les meilleures options sur Skyscanner pour vos vols. Vous pouvez également consulter nos conseils pour trouver les billets les moins chers pour vos vols. Vous aurez besoin d’un passeport en cours de validité pour rejoindre la Polynésie française.

Attention, le vol avec Air Tahiti Nui nécessite d’acquérir l’esta car vous ferez une escale sur le territoire américain. Sachez qu’il n’y a pas d’autre choix que d’avoir ce document. Ce sera vérifié lors de votre embarquement par les agents de votre compagnie aérienne. Une demande en ligne coûte 14$ pour être autorisée à débarquer sur le territoire américain.

Ce que l’on vous pouvez faire : Quitte à passer sur le territoire américain, pourquoi pas s’y arrêter un peu pas vrai ? Forcément, vous me connaissez et évidemment j’ai profité de l’occasion pour rester quelques jours à Los Angeles à l’offre multi-destination de Air Tahiti Nui. L’occasion de faire deux voyages en allant redécouvrir la Californie puis de profiter du calme polynésien après l’agitation américaine ! Et ne nous mentons pas, c’est toujours plus pratique pour faciliter la récupération après un tel voyage et s’habituer l’organisme au jet-lag.

Décalage horaire : C’est ce qui est le plus méchant pour le corps comptez -12h par rapport à la France Métropolitaine. Quand il est 7h du matin à Tahiti, il est grosso modo 7h du soir à Paris ! C’est donc rude physiquement.

Monnaie : Ici, c’est le Franc Pacifique (1 € = 119,33 XPF). En revanche aucun frais supplémentaires n’a été ajouté, aucune difficulté particulière pour retirer dans un distributeur automatique, ni pour payer par carte VISA. En revanche, je vous encourage à avoir toujours avec vous un peu de liquide pour pouvoir acheter des bricoles comme des noix de cocos sur la plage ou pour faire le marché. On avait retiré à deux un peu moins de 300€ soit 17000 XPF et on a eu largement de quoi se faire plaisir. Sachez cependant que dans certains magasins, il est même possible de payer en euro directement.

Combien de temps partir en Polynésie française ?

Très sincèrement, ce n’est pas un voyage donné, alors à y aller autant y aller longtemps, manière de faire de vraies vacances. Comptez au moins 3 semaines pour rentabiliser le temps et le coût du voyage. Pour ma part, j’ai eu la chance de partir 4 semaines.

Quand partir en Polynésie Française ?

Le plus pratique sera de programmer un voyage entre juin et septembre car c’est la saison sèche pendant l’hiver austral. Il n’y fait pas trop chaud. En août, c’était absolument parfait avec 25 à 30°C en journée !

Comment se déplacer ?

Pour se déplacer d’îles en îles : Le plus simple est de prendre l’avion. Mais vous ne prendrez pas de gros avions, juste de petits coucous, ce qui facilite l’enregistrement qui se veut rapide, pas de contrôle des sacs cabines (sauf à l’aéroport de Tahiti-Faa), on s’assoie où on veut et le vol est court en général. Pour avoir un ordre d’idées, il vous faudra à peine 7 minutes pour Tahiti-Moorea ! Sachez que si souhaitez visiter plusieurs îles, il existe un pass multi-îles qui est vraiment pratique et permet d’économiser de l’argent. Grosso modo, si vous réservez vos vols à l’unité, cela vous coutera beaucoup plus cher. Une fois que vous aurez ce fameux pass, vous pourrez choisir les îles où vous allez aller. Attention, cela coûte un bras et les vols sont souvent complets, un conseil prévoyez vos réservations longtemps à l’avance. Et pour tout vous dire, j’ai perdu mes nerfs en réservant mon pass pour Bora Bora -Tuamotu. Les vols étaient souvent complets, ou il ne restait qu’une seule place. Bref, un cauchemar. Sans vous parler des tarifs qui doublent avec facilité. Bref, rien n’est vraiment fait pour vous aider car dans ces cas là, tu dois reprendre toute la programmation de ton voyage. J’ai vraiment cru devenir chèvre tant je passais du temps sur leur site qui buguait parfois.

Une fois que vous aurez trouver vos vols il ne restera plus qu’à programmer vos vols. Prévoyez en moyenne au moins 4 jours par île pour pouvoir bien s’en imprégner et profiter sur place.

Un voyage en Polynésie française

Notre voyage s’est composé :

  • 3 jours à Tahiti, 
  • 6 jours à Moorea,
  • 4 jours à Huahine,
  • 6 jours à Bora Bora
  • 6 jours à Fakarava. 

Une fois que vous serez sur les îles, il faudra vous déplacer dans les îles. Mais pas besoin d’avoir une voiture de location sur chacune d’entre elles tant ces îles sont vraiment petites. De plus, les hôteliers ont en général des systèmes de navettes pour faciliter vos transferts de l’aéroport à l’hôtel gratuit. Parfois, l’hôtel met en place des navettes jusqu’aux restaurants ou activités selon les prestataires choisis. Vous pourrez si jamais le fait d’être indépendant vous manque – ce que l’on peut comprendre-, vous pourrez louer une voiture ou un quad ou scooters ou un vélo sur place. Nous avions loué une voiture pour notre séjour à Tahiti chez Eco Car et à Moorea chez Albert Transport. Sur les autres îles, nous avons loué à la journée : un scooter à Huahine et des vélos à Bora Bora et Fakarava.

Une fois sur place en Polynésie Française

Forcément, on y va pour ses plages de rêve, les plus belles au monde probablement mais soyez prudent avec l’océan. Car vous pourriez y croiser quelques dangers (oursins, murènes, méduses, poisson pierre…). Par conséquent, préférez des chaussures pour éviter les oursins. C’est pas très glam’ mais peu importe. Évitez également le cône géographique, un coquillage dont le venin est mortel. Lors de vos séances de snorkeling et plongée, vous risquez de croiser des raies manta, des dauphins, des tortues marines, des requins. Si l’ensemble des ces animaux ne sont pas agressifs, soyez vigilantes néanmoins. Pour vous rassurer, il n’y a aucun serpents dangereux, d’araignées ou de scorpions en forêt tropicale. Ma seule crainte restait les moustiques qui peuvent véhiculer la dengue.

Ne pas surcharger sa valise : votre tenue se résumera très souvent à être habillée d’un maillot de bain et une paire de tongs. Alors rien ne sert de partir chargées à souhait. Qui plus est, vous pourrez ramener plein de produits locaux (du Monoï, de la vanille de Tahaa, des paréos, un panier tressé, les perles de Tahiti). Préférez le matériel indispensable pour votre snorkeling, un masque et un tuba seront vraiment appréciable.

Avoir le nez collé au hublot dans les avions : Difficile de ne pas vous dire de ne pas profiter d’une belle vue aérienne car c’est du ciel qu’on a une vue imprenable sur ces îlots. Par conséquent, n’hésitez pas à demander pour les vols inter-îles où vous positionner dans les cabines. Les hôtesses de l’air vous placeront au meilleure place pour que vous en preniez plein la vue.

En Polynésie Française, les plages publiques se comptent sur une main. Par conséquent, votre hébergement bénéficiera en général d’une plage privée. L’occasion d’y passer du bon temps. Vous apprécierez par conséquent dans vos hotels resorts d’avoir un bon service de restauration et des chambres équipées et spacieuses (bouilloire, frigo, balcon…). C’est toujours plus sympa !

Le choix de la chambre sur pilotis

Forcément, c’est l’image la plus populaire quand on parle d’hôtels en Polynésie Française. Il y a quand même quelque chose de passionnant à l’idée de dormir sur l’eau et à son contact. Mais sachez que si l’image semble paradisiaque, il existe aussi quelques désavantages. D’abord, oubliez l’idée du calme et l’instant de relaxation suprême. Car une fois sur place, sachez que ces bungalows sur pilotis sont souvent tellement collés les uns à côté des autres qu’il vous sera probablement difficile de vous isoler. Sans oublier les pirogues qui partent à la pêche tôt le matin… Difficile donc d’avoir la tranquillité tant rêvée. Ensuite, il y a aussi le problème de l’orientation de votre lodge. Vous pourrez assister au coucher du soleil ou au lever du soleil uniquement, sachant que l’horizon reste le même : Les eaux turquoises. Par conséquent, n’hésitez pas à demander un plan des lodges sur pilotis et à demander des précisions sur les l’orientation de votre bungalow. Ce sera la meilleure possibilité pour avoir une meilleure idée de ce qui vous attendra une fois sur place. Sachez ensuite que ce n’est pas donné. Loin de là, même ! Certaines marques profitent allègrement des photos idylliques diffusées dans les médias et sur les blogs voyage. Une fois sur place, vous pourrez constater la différence. Ensuite, autre élément à prendre en compte si vous avez la peau claire : c’est la réverbération du soleil sur l’eau. Méfiez-vous car vous risquez l’insolation et le mauvais coup de soleil. J’en sais quelque chose ayant été cependant ultra prudente avec mon stock de crèmes solaires, j’ai quand même réussi à prendre quelques coups de soleil.

Enfin, je vous donne forcément mes recommandations, vous en faites ce que vous voulez mais sachez que l’hôtel le Royal Huahine est probablement l’un des meilleurs spots des îles. Avec tout juste 10 pilotis tous orientés vers l’ouest face aux îles de Raiatea et Taha’a a l’hôtel est vraiment top. Ici, on arrive et on repart uniquement en bateau. L’hôtel reste authentique avec un personnel adorable. Pour avoir une idée des tarifs, comptez à partir de 250€ la nuit .

C’est cher un voyage en Polynésie française ?

Alors, voyager en Polynésie Française, c’est cher ! C’est à ce jour, l’un des voyages de luxe les plus chers que j’ai fait. Cela coûte un bras.

D’abord, les transports aériens amputeront très nettement votre séjour en vacances en Polynésie française. Cela nous a coûté autour des 2500€ par personne au total pour aller jusqu’à Papetee (vol international France-Tahiti) ainsi que pour se déplacer d’îles en îles (pass inter-îles). Ça fait mal au budget d’entrée de jeu.

Ensuite il y a les hébergements qui là encore seront variés selon vos désirs. Si vous pourrez trouver des chambres chez l’habitant autour des 50€, vous aurez également des hôtels de luxe à plus de 1000€ la nuit. De quoi vous faire réfléchir sur la notion de confort que vous souhaitez. Et soyez réalistes, ce n’est pas parce que vous payez chers votre chambre que vous vous y sentirez bien. Autre point à prendre en compte, les beaux hôtels sont certes magnifiques et offrent de belles prestations mais ce sont aussi des nid à touristes. A réfléchir selon vos envies…

Autre point dont il vous faudra réfléchir à l’importance, vos activités. Sachez que partir en excursion avec des prestataires peut vite vous coûter un bras. Pour ce qui nous concerne, nous avons opté uniquement pour une plongée encadrée en bateau. Sachez que les prix ne sont pas donnés, comptez 80€ en moyenne pour une excursion.

Pour ce qui concerne l’alimentation, là encore, nous avons aussi essayé de nous organiser par nous même en faisant nos courses au marché pour l’essentiel. C’est là que vous trouverez les meilleurs prix globalement. Dans les supermarchés, sachez que les produits importés de France coûtent un bras. Bien sur, il y a d’autres moyens, vous pourrez manger dans des gargotes sur la place autour de 15 à 20€ par personne… Mais si vous voulez aller dans un restaurant, c’est de suite beaucoup plus cher. Comptez au moins 40 € par personne pour des prestations qui ne valent pas le Michelin. Loin de là, même…. Bref, vous l’aurez compris, c’est très cher pour manger sur place.

Là encore, on rêve souvent de cocktails sublimes sur la place, comment vous dire ? Il vous faudra revoir vos projets à la baisse car c’est ultra cher. Comptez 4 à 5€ pour la bière locale Hinano et autour des 10€ pour un simple cocktail. Ca fait vite très cher quand on veut s’offrir un instant tranquille en terrasse. En revanche, il existe d’autres options bien moins chères qui feront aussi bien. Pour ma part, j’ai adoré la coco glacé autour de 2€ ! Sachez qu’il n’est pas recommandé de boire l’eau du robinet. Là encore, il vous faudra casser la tirelire pour boire de l’eau. Comptez 0,70€ la bouteille d’1L au supermarché contre 3€ au restaurant et 4€ à l’hôtel. Vous-voyez, la vie est très chère en Polynésie Française !

C’est sur, que c’est un voyage personnalisé selon ses envies (hôtel de luxe, activités payantes, restaurants). Sachez néanmoins que lorsqu’on additionne l’ensemble des frais, il vous faudra compter un minimum de 5000€ par personne pour votre voyage de 4 semaines. Et ce, sans faire d’excès. A mon goût, c’est une destination de rêve qui véhicule une image de rêve et de luxe mais qui abuse un tant soit peu. Tant qu’à faire si vous souhaitez vraiment profiter de plages de sable blanc, il existe des destinations qui sont bien moins chères et qui offrent des prestations de la même qualité si ce n’est plus : Les Bahamas, Bali, L’île Maurice sont aussi paradisiaques.

Ce qu’on trouve en Polynésie française

On y va essentiellement pour cela, la tranquillité et le calme sur les plages de sable fin. La Polynésie Française reçoit autant de touristes en un an que Hawaï en une semaine…. Du coup, vous ne serez pas embêtés par les touristes. Et ce même en haute saison en plein mois d’août. C’est donc une destination de luxe pour un voyage de luxe…

Mais il y a aussi des avantages uniques, c’est l’occasion d’y découvrir une culture très vive et riche. Que ce soit les légendes, les costumes, la danse, les traditions, la musique, l’artisanat, le mana… Ce sera l’occasion de s’imprégner de cette culture lorsque vous serez sur place. Les Polynésiens sont des gens extrêmement sympathiques, souriants, accueillant, chaleureux. On vous offrira probablement dans chaque endroit où vous irez ces fameux colliers de fleurs !

Pour ce qui concerne l’alimentation, si vous aimez le poisson frais, sachez que vos papilles vont se régaler. En céviché avec du poisson cru. Avec du lait de coco ou en plat chaud de toutes les façons, vous en mangerez beaucoup. La plupart des plats sont accompagnés de riz, de taro (une racine) ou de patate douce. C’est topissime. Mon plat préféré pour ma part fut le poulet fafa. C’est un pur régal, un plat en sauce avec une sorte d’épinard local. Côté dessert, on en prend plein les yeux avec des fruits tropicaux. Goûtez le Poe Banane, un pudding cuit au lait de coco dont vous nous direz des nouvelles. Pour ce qui concerne les boissons, cela dépendre de votre budget. Mais impossible de repartir sans avoir testé la bière locale Hinano, le cocktail Maitai ou le vin blanc à l’ananas de Moorea.

Autre vecteur pour casser les habitudes métropolitaines, c’est de s’adapter au rythme des îles. Ici, on vit avec le soleil ! Par conséquent on se lève tôt (5 heures du matin) et on se couche tôt. Le soleil se couche tôt vers 18h.

Comment ne pas avoir envie d’y retourner ?

J’ai déjà eu la chance d’y aller deux fois sur ces îles de rêve. Une fois quand je travaillais en tant que journaliste télé sur RFO et ensuite lors de ces vacances avec mon conjoint. Difficile de vous dire ce que j’y préfère… Il y a tellement d’îles qui méritent le détour : Maupiti, Tetiaroa, Tahaa, Raiatea, les TuaMotu, les Marquises… C’est quand même une destination qui offre un choix d’activités nautiques ou de croisières différentes à faire que cela donne envie. Cela vous laisse des souvenirs inoubliables…

Comment rester connectée sans se ruiner ?

Sachez pour celles et ceux qui se servent d’Internet que vous ne pourrez pas vous servir de vos connexions classiques que vous utilisez en France métropolitaine. Par nature, j’évite les wifis communs dans les hôtels notamment car une fois connectés, vous n’êtes jamais à l’abri d’une immersion intempestive. Vous le savez probablement, l’envie d’utiliser les réseaux sociaux se manifeste souvent lors de mes roadtrips, partout dans le monde. Alors optez pour le boîtier magique Tahiti Wifi. J’ai opté pour 10Go pour 1 mois et en faisant attention à ne pas le laisser brancher trop longtemps en excursion, j’ai réussi à ne pas exploser mon offre ! Cependant si vous n’êtes pas un spécialiste des connexions, vous pouvez surveiller votre consommation. Côté prix, les offres commencent à 41,91€ et varient en fonction du nombre de Go et de la durée de la location. J’en ai eu pour ma part autour des 150€.

Pour téléphoner, là encore, optez avec une carte SIM chez VINI, le seul prestataire de la Polynésie. Un peu moins de 8€ pour 27min d’appel + 20 SMS vers un mobile ou fixe polynésien, c’est largement suffisant pour pouvoir téléphoner aux prestataires sur place si jamais vous auriez besoin. Vous pourrez acheter cettecarte SIM au comptoir Tahiti Wifi à l’aéroport ! C’est un indispensable pour éviter le hors forfait.

Que prendre dans sa valise pour la Polynésie française ?

Des maillots de bain à volonté pour votre look seront indispensables pour ces vacances de rêve. On emportera également des tongs et de chaussures aquatiques pour se protéger dans l’eau. Côté tenue, on optera volontiers pour des tenues légères en privilégiant le coton bio.

Côté beauté, on emporte des crèmes solaires indispensables, une casquette contre le soleil… Côté indispensables, on n’oubliera d’embarquer avec son masque et son tuba. Côté technologie, on privilégiera une go-pro pour pouvoir faire des photos sous l’eau.

Découvrir les visuels de la Polynésie française

Un décor de Carte postale
Un décor de Carte postale
Végétation luxuriante à Bora Bora
Végétation luxuriante à Bora Bora
L'hôtel InterContinental à Bora Bora
L’hôtel InterContinental à Bora Bora
Rejoindre un lodge sur pilotis
Rejoindre un lodge sur pilotis
Un cocktail sur la plage
Un cocktail sur la plage
Plongée sous marine pour découvrir la faune locale
Plongée sous marine pour découvrir la faune locale
Contempler l'horizon turquoise
Contempler l’horizon turquoise

A découvrir également…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.