Share

Tomber sous le charme de New Delhi lors d’un voyage en Inde

Inde

Tomber sous le charme de New Delhi lors d’un voyage en Inde. Dans le cadre d’un circuit à New Delhi durant votre voyage en Inde, on vous emmène découvrir la ville tentaculaire de New Delhi en Inde.

Tomber sous le charme de New Delhi lors d’un voyage en Inde

Tomber sous le charme de New Delhi lors d'un voyage en Inde Tomber sous le charme de New Delhi lors d’un voyage en Inde

Dès atterrissage, sachez que vous allez en prendre plein les yeux lors d’un voyage en Inde. Et les oreilles. D’abord, il y a le choc quand on arrive sur place. De nuit comme de jour, New Delhi bouillonne. Deuxième choc, les klaxons. ça siffle non-stop. C’est un joyeux tintamarre où chacun indique à l’autre sa présence. Des rickshaws partout, on se sent perdus les premières heures dans cette ville même s’il y a plein de choses à découvrir. Vous venez avec moi ?

Dès les premières heures dans New Delhi, on comprend que la mission découverte sera compliquée. Parce que la ville possède une multitude de richesses. Nous avons commencé par le Vieux Delhi, histoire de se plonger dans l’histoire de l’Inde. Et ce n’est pas un saut dans le temps qu’on a fait mais vraiment on a été catapulté dans une autre époque. Pour cela, rien de mieux qu’une balade en rickshaw pour se mettre dans l’ambiance…

Balade en Rickshaw Balade en Rickshaw

Passage obligatoire à Old Delhi

Au milieu de Old Delhi, il y a pourtant autre chose que la poussière et la misère. D’abord, Fort Rouge, ce trésor mérité d’être vu et est quasiment immanquable. Cette forteresse d’architecture moghole de Delhi vaut le coup d’oeil, à l’intérieur, on découvre alors sous nos yeux ébahis  la « cité interdite » d’Old Delhi, ceinte de remparts de grès rouge, qui abrite le gouvernement et les palais impériaux. On y pénètre par la monumentale porte de Lahore.

De là, on décide de fouler Old Delhi, la ruche. C’est une gifle monumentale. On se croirait dans un film à gros budget avec des milliers de figurants. Malheureusement il en est rien pour eux, c’est la misère. Les Indiens sont des gens incroyables, ils vous sourient constamment à tel point que l’on se demandera par la suite de notre voyage si c’était tant que ça « vrai ». On remonte la rue centrale à notre rythme sous un coucher de soleil.

Un New Delhi moderne

Le lendemain, on décide de découvrir un New Delhi plus moderne car je dois bien le reconnaître, la journée précédente m’a marquée et a laissé des traces. La misère vous tord les boyaux, difficile donc de trouver le sommeil. Pour cela, on part découvrir un centre commercial dans un quartier beaucoup plus calme que l’agitation que l’on a découvert la veille. Alors que l’on s’aventure dans un quartier où il y a moins de klaxon, ce qui est reposant, on se rend très vite compte qu’en fait on est dans le quartier des ambassades. Ici, c’est l’opulence. Pause déjeuner dans un centre commerciale où les grandes marques sont affichées en gros. On y croise alors la jeunesse plus chic de New Delhi. Forcément, elle est connectée.

Dans les centres commerciaux de New Delhi Dans les centres commerciaux de New Delhi

C’est aussi ça New Delhi, un décalage excessif et visible entre riches et pauvres. Fort de ce constat, on décide de gagner Swaminarayan Akshardham, un immense temple caché au fond d’un immense jardin, un complexe de temple hindou. Là encore, pas de bruit, ni trop de monde. ça apaise et repose. Puis on découvre la Tombe de Humayun, sculptée comme jamais… Dans cette immense nécropole, peu de monde. On en profite pour en découvrir chaque endroit. Dernière étape : Qûtb Minâr, un site d’observation astronomique. Même si on ne comprend pas grand chose, on imagine un instant ce qu’ont pu voir les premiers amateurs d’astronomie.

La fin de la journée est déjà là, on grimpe alors dans un  bus un peu au hasard. Coup de chance, on arrive finalement pas trop loin de là où se situe notre hôtel. Une petite douche et enfin un bon repas. On se couche tôt, on prépare nos valises car demain matin, direction le Rajasthan ! Une  autre aventure commence !

Coucher de soleil sur New Delhi Coucher de soleil sur New Delhi

Quand aller  à New Delhi ?

Un dernier conseil si vous vous demandez quelle est la meilleure période pour partir à Delhi, pour notre part, nous y sommes allés en mars, il faisait chaud mais c’était encore supportable.


Rédigé par Christel Caulet

le 27 juin 2017

Tags :

Rejoignez le club Jet-Lag-Trips

Leave a comment