Voyage en Inde : Bus, train ou voiture

Se déplacer

Voyage en Inde : Bus, train ou voiture ! A l’occasion de notre séjour en Inde, découverte du Rajasthan en Inde, nous avons eu l’occasion de tester l’ensemble des moyens de transports. États des lieux pour voyager en Inde.

Voyage en Inde : Bus, train ou voiture Voyage en Inde : Bus, train ou voiture

Choisir en Inde : Bus, train ou voiture ?

La dernière fois que nous avions pris le bus en Inde pour aller à Pushkar, nous avions eu le temps de bouquiner. C’est rien de le dire. Et on avait lu une info comme quoi le train était moins à l’heure que le bus. Sincèrement nous avions été très étonnés par cette information tant le train peut être très agréable en Inde. Même s’il faut avoir du temps ! Partir en Inde, c’est faire des choix en permanence et pas des plus faciles. Et autant être clair d’entrée de jeu : Le hasard prend tout son rôle dans vos aventures en Inde !  Lors de ce voyage en Inde du Nord, jamais nous avions imaginé trouver de telles conditions de circulation. Par définition, imaginez le pire. Et, oui, vous devriez être en Inde ou pas très loin. Car, pour ce premier voyage en Inde, nous avons vécu un véritable périple au Rajasthan, au milieu de sites incontournables.

Le dépaysement sera maximal et la douceur de vivre minimale. Aller en Inde est un véritable choc en soit mais s’y déplacer offre une étendue des lacunes de ce pays.  Par conséquent, créer un voyage sur mesure en Inde relève davantage au hasard qu’à l’organisation car préparer un voyage en Inde vous permettra de prendre conscience de ce qui vous attend une fois sur place. Car entre les conditions météorologie (Mousson, vents violents, inondation) et les conditions des transports, j’aime autant vous le dire, vous aller voir du pays, ce sera un séjour hors des sentiers battus, pour en prendre plein les yeux et ce, malgré toute la splendeur de ce pays. N’hésitez pas également à consulter nos récits de voyage en Inde. Des paysages grandioses se laissent découvrir. Larguez les amarres et partir en Inde sera une expérience fabuleuse. Entre turban, maharadja, divinité, épices et culture indienne à la sauce Bollywood, partez pour un voyage découverte palpitant !

On vous recommandera aussi de contracter une assurance voyage pour ce type de circuit.

Découvrir les moyens de transport en Inde

La voiture en Inde ?

La question mérite d’être posée. Pour ceux qui recherchent un certain confort et une certaine indépendance, sans aucun doute, la voiture sera le mieux ! Comptez environ 500 à 600 euros pour 15 jours pour avoir un chauffeur. Car très sincèrement, c’est carrément impossible de conduire là-bas. Du moins, nous avons été incapable de comprendre les règles de circulation sur place. Donc nous ne vous recommandons pas de louer un véhicule tout seul car sur la route, c’est un peu (beaucoup) l’anarchie pour tout Européen qui se respecte ! Le klaxon sert grosso modo d’indicateur de présence sur la route, d’où la nuisance sonore permanente qui est épuisante. On ne vous parle pas des double-voies séparées par un terre plein qui se transforme en une voie par l’ingénieuse et dangereuse idée du conducteur ou des chameaux, vaches, cochon et même des éléphants qui circulent librement sur les routes.  Très sincèrement il est bon d’avoir le cœur bien accroché ! Mais nous n’avions pas opté pour ce type de services, sauf quand on n’avait pas d’autres choix en l’occurrence pour rejoindre la ville bleue de Jodhpur en Inde depuis l’incontournable Udaipur. Sachez que sur les petites destinations sur le continent indien, les prix grimpent très vite ! 2500 roupies pour Udaipur-Jodhpur par exemple ! Sans parler des deux roues qui circulent surchargés les 3/4 du temps. Le casque étant une option qu’ils oublient bien souvent.

Le plus : Le confort

Le moins : Le manque de lien social

Le train en Inde ?

Nous avons donc opté un savant combiné de trains et de bus. Sachez qu’en Inde, le train de nuit est fréquent d’utilisation et ne coute pas grand chose. C’était pour nous l’occasion de réduire les frais d’hôtel. Mais encore une fois, il faut être prêt à peu dormir dans ces trains de voyage !

Nous avons testé le train de nuit sur la fin de notre parcours, ce qui en soit n’était pas la meilleure idée qu’on ait eu ! Nous étions déjà suffisamment éprouvé par le voyage en Inde sans qu’on s’en rajoute, autrement dit.  Surtout, évitez de prendre la classe la plus populaire, le sleeper wagon. Nous avions opté pour la 2e classe et ce ne fut pas si terrible. Le bruit y est indescriptible, la voisine de notre compartiment n’avait rien trouvé de mieux que de sortir des mini-baffles de son sac pour mettre de la musique. Et soyez sûres d’une chose : vous n’y entendrez pas de la moindre note de musique américaine. On est 100% pur jus local. Sans compter sur les téléphones portables qui sonnent toutes les 10 minutes et les gens qui circulent dans le wagon… Autant dire que fermer l’œil relève pratiquement du miracle grosso modo.

Ah, on oubliait : Les vendeurs à la volette qui passent sans arrêt dans le wagon en hurlant des « Water, Tea » ! Voilà grosso modo ce à quoi ressemble le train de nuit. les Indiens sont habitués à voyager ainsi, nos voisins, eux, avaient 29 heures de train pour rejoindre Rishikech à Mumbaï !  Par conséquent les gens acceptent les retards avec une sagesse rare. Il n’est pas rare de très bien rouler sur les grands axes et de faire du 6 kms en heure difficilement sur des zones plus difficiles d’accès. Cependant, globalement sur l’ensemble des trains que nous avons pris, nous avons eu en général 1 heure de retard, ce qui n’est pas la mort en soit ! Cela fait partie de l’apprentissage de l’Inde. Au début, on peut être agacé puis avec le temps, on en rigole. On faisait même des paris sur l’heure d’arrivée de nos trains, c’est dire… Mais il existe aussi de véritables liaisons qui offrent un standing de luxe total ! Pour preuve : Dans le train qui relie Agra à Jaipur vers 17h en Inde, c’est un petit paradis qui devrait inspirer la SNCF ! On nous a servi une nourriture fraiche, chaude, excellente non stop. De quoi vous remettre sur jambe !

Enfin sachez-le, quand on arrive dans n’importe quelle ville, c’est un nombre illimité de mendiants insistants qui viennent vous demander de l’aide ou du travail. Malgré nos efforts pour cacher nos richesses, il n’empêche que tous vous feront toujours les meilleures offres qu’il soit. N’hésitez pas à dire non, à vous frayer un chemin dans cette foule compacte et aller un peu plus loin pour ne pas vous faire exploiter.

Le plus : le temps

Le moins : le bruit

Le bus en Inde ?

Alors c’est le moyen le plus économique qu’il soit. Vous pouvez faire à peu près 400 kilomètres pour même pas 30 roupies indiennes (équivalent en euros à environ 30 centimes)… Autant être honnête pour le prix, vous ne trouverez pas mieux ! Mais alors soyez prêts à vous offrir des massages à votre arrivée avec les économies que vous aurez fait. Parce que les bus n’ont ni suspension, ni des sièges molletonnés. Sans parler de l’état des routes… Sincèrement c’est roots ! Mais les Indiens vous le rendront. Vous voyagez avec des gens qui n’ont pas les moyens de se payer le train. Par conséquent, ils savent très bien que vous avez eu le choix et ils sauront par conséquent être très agréables avec vous ! Le trajet est sportif, il n’est pas rare de faire de véritables vols planés, ce qui les fera beaucoup rire. Alors la plus grosse difficulté, c’est pour acheter les billets. Quand on arrive dans une gare routière, tout est écrit en hindous, ce qui rend la chose un peu plus compliquée, n’est ce pas ? Mais vous trouverez toujours quelqu’un qui vous guidera à l’endroit où il faut pour prendre le bon bus. Ne soyez pas inquiets parce que le chauffeur avant de quitter la gare routière crie, hurle le nom de la destination. Nous avons compris sur le tard, que les passagers attendaient tous le bus à la sortie de la gare routière… Là, encore un exemple de l’anarchie organisée de l’Inde 🙂

Le plus : Le lien social

Le moins : Le confort

Au final, difficile de vous dire ce qu’on a préféré car lors de ce séjour en Inde, à chaque fois nous avons eu l’occasion de vivre des expériences de voyage très différentes. Dans tous les cas, cela vous laissera des souvenirs inoubliables. Entre les forteresses, les rickshaws, la splendeur de certains sites historiques, le choc culturel sera colossal. Ne le perdez pas de vue. Ce pays fascine, on comprend mieux pourquoi une fois qu’on en revient. La destination Inde vous permettra d’en savoir plus sur la cuisine indienne, les massages ayurvédiques. ce sera l’occasion de vous immerger à coup sur dans un voyage aventure original riche en découvertes. Malgré tous les pépins qui nous sont arrivés (on a failli mourir d’une intoxication alimentaire), on garde un souvenir impérissable de ce séjour au Rajasthan. Un conseil : Faites le plein de Smecta et une trousse à médicaments pleine avant de partir là-bas car vous en aurez besoin.

Infos pratiques

Pour un voyage d’exception en Inde, pensez à regarder nos bonnes adresses en Inde

Pour découvrir des visuels

On a fêté Holi en Inde On a fêté Holi en Inde

Dans le train en Inde Dans le train en Inde

Notre road-trip en Inde :

Notez ce produit
snipet-image

Voyage en Inde : Bus, train ou voiture

par

Jet-lag-trips


Rédigé par Christel Caulet

le 31 mars 2015

15 commentaires

Un petit mot à ajouter ?