Ce quartier de Los Angeles que l’on montre moins

Nous quittons notre motel de fortune qui fut une expérience amusante pour découvrir Los Angeles. Normalement, nous sommes à à peine deux heures de route. La précision a son sens ! Pour découvrir : Ce côté de Los Angeles que l’on montre moins dans le cadre de notre voyage aux États-Unis !

Los angeles centre ville

La Los Angeles cosmopolite incarne à merveille le décalage dans cette Amérique que nous venons de parcourir d’est en ouest au vrai sens du terme. Il y a effectivement 3 semaines nous étions à New York, puis nous avons enchainé avec le centre-ville de Las Vegas avant de partir dans les Grands Parcs américains à l’ouest américain. Une sorte de rêve américain quand on arrive enfin à Los Angeles lors de ce road-trip en Californie.

Downtown los angeles

Un certain paradoxe à l’américaine où le riche côtoie l’ultra pauvre. Mais aussi Los Angeles signifie cinéma, rêve, glamour, villas sublimes, stars de cinéma… Ici, c’est la démesure, dépaysement garanti sur la côte ouest lors de ce séjour États-Unis. Ici les plages du Pacifique s’étalent à perte de vue…. Vous êtes donc à l’ouest des usa, lieux des merveilles mythiques des parcs nationaux qu’il vous faudra visiter : Moab, Yosemite, le parc national mythique de Séquoia, Yellowstone, le Golden Gate, San Francisco, des Canyons et parc national proches des Rocheuses, des Arches, , la Vallée de la mort et de ses indiens, le parc de Bryce Canyon, Antelope Canyon.

Conduire dans Los Angeles

Donc nous roulons pendant deux heures avant de voir enfin la dernière étape de notre road-trip USA en laissant des lumières captivantes sur les montagnes de la Californie. Car aussi paradoxal que cela puisse paraître, jamais on imaginerait que la neige côtoie les sommets des montagnes à même pas une heure de Los Angeles pour ce voyage sur mesure en Californie après avoir côtoyé le désert aride de la route 66 et quitté les grands parcs nationaux comme Bryce Canyon, Death Valley ou le Yosemite Parc pour ces vacances états-unis lorsqu’on est parti en voyage dans l’ouest américain.

Los angeles centre ville

Lorsque nous croyons arriver à Los Angeles, la highway tentaculaire sur laquelle nous venons de rouler se transforme à une gigantesque autoroute avec des voies payantes et d’autres pas.  Attention donc si vous envisagez de conduire là-bas, c’est le risque même si tout est super bien indiqué. Au total, c’est jusqu’à 8 voies de chaque côté de la circulation qui se partagent l’autoroute de la Cité des Anges. C’est grandiose au vrai sens du terme.. On se sentirait presque pousser des ailes à l’autre bout du monde…

Hollywood

C’est à couper le souffle au vrai sens du terme ! Les paysages contrastent forcément avec les paysages que l’on a croisés auparavant lors de ce voyage sur mesure hors des sentiers battus dans le grand ouest américain. Ici, des gratte-ciels collés les uns à côté des autres incarnent une autre démesure. Le dépaysement total sera au rendez-vous alors ! De quoi vous en mettre plein les yeux… Même si les grandes étendues désertiques me manquent déjà…

Quartier d affaire los angeles

Bref, fausse impression puisque nous ne voyons autour de nous que des centres commerciaux, et ce, pendant bien une bonne heure supplémentaire. Les panneaux publicitaires scintillent dans tous les sens. Bizarrement même si on croit que la route est encombrée, en fait, vous avancez très bien. C’est juste le paysage qui change réellement. Dites adieu à la pureté des paysages. Vous êtes bien dans une mégalopole ! Et dites bonjour aux bouchons !

Los angeles securite

On parvient finalement à trouver notre hôtel sans trop de difficulté à Downtown Los Angeles, un quartier qui tente de redorer sa réputation. Nous sommes au cœur du quartier des finances avec tout ce que cela comprend : Gratte-ciel qui tutoie le ciel, chauffeur, limousine, parcs verts, petits shops sympathiques… Nous ne attarderons pas spécialement dans le quartier où nous dormirons uniquement même si on aurait pu rejoindre d’autres palaces à Los Angeles comme l’hôtel Bel Air, l’hôtel Viceroy, l’Oceana, le grand hôtel Thompson ou au Sofitel hôtel à Los Angeles.

Les meilleurs quartiers de Los angeles

  • Beverly Hills. Beverly Hills est un village où il fait bon se promener avec ses rues bordées de magasins de vêtements chics, ses restaurants réputés et ses célébrités préférées.
  • Hollywood. …
  • Malibu. …
  • Santa Monica. …
  • Venise. …
  • West Hollywood
  • Le quartier gay
  • Les boutiques de luxe à Rodéo Drive
  • Le quartier des affaires de Los angeles
  • Le campus de l »ucla
  • Los angeles county museum
  • Les petits cafés de Santa Monica
  • le quartier résidentiel de Westside
  • le staples center
  • Le walk of fame
  • l’université de Californie
  • le Walt disney concert hall
  • les salles de yoga
  • Silver lake
  • Westwood

La quartier de los angeles le plus populaire

Nous filons illico vers ce qui est présenté comme le Fashion District, un quartier populaire où les touristes ne s’aventurent guère. Ici pas de maisons de milliardaires. Alors là, pour le coup, aucun intérêt pour le shopping ! On aurait mieux fait d’aller directement dans les quartiers comme Rodéo Drive où les grands magasins ont pignon sur rue. Oubliez ce cadre-là si vous aimez les petits créateurs ! On se sent plus au Mexique qu’aux États-Unis. Les goûts vestimentaires avec !

Bas quartier de los angeles

Vous ne trouverez donc que des boutiques où on vend des robes de soirée de princesse qui brillent, des magasins où les copies de sacs chinois de grandes marques pullulent et des tailleurs italiens pour les hommes après avoir traversé le quartier des bijouteries. Sincèrement on ne s’y sent pas très à l’aise, le regard des Mexicanos nous scrutant avec nos énormes appareils photos. Même si on n’a pris aucun risque, difficile de dire qu’on s’y sent vraiment à l’aise.

Banlieue los angeles

Après cette première balade au milieu de ces boutiques mode, nous sommes abattus ! La déconvenue totale dans L.A. On n’est pas à notre place incontestablement. Là, nous en voulons éperdument à l’Office de Tourisme de Los Angeles qui n’a pas été foutu de nous indiquer quoique ce soit. Une journée perdue pour des ambiances tellement éloignées des clichés si chics de Los Angeles sur le sol américain. Entre les sdf en surnombre, les looks ghéttos, l’ambiance peu accueillante font de nos premiers pas pas vraiment ce qu’on avait imaginé en arrivant à Los Angeles.

Quartier california

Et puis finalement, une pause déjeuner dans un marché géantissime, Grand Central Market, qui ressemble plus à un immense restaurant qu’autre chose avec toutes les cuisines du monde réunis, nous apporte un moment de grâce en quelque sorte.

Cover image of video (hq definition)
video los angeles

Je pleure déjà les grands espaces de Monument Valley, je regrette éperdument Bryce Canyon, j’accuse le coup tout simplement déçue ! En marchant, dans une des rues de Fashion District, des hommes dealent sous nos yeux et s’échangent des seringues avec des médicaments. Pas de boutique digne de ce nom… Un quartier de Los Angeles pas si fréquentable que cela !

Guide des quartiers de los angeles

Nous retournons à l’hôtel Hyatt nous reposer  un peu avant d’enchainer avec des étapes plus intéressantes :

Si on m’avait dit lorsque nous sommes parti en voyage à New York que j’allais voir autant de paysages grandioses différents en trois semaines, je ne l’aurai jamais cru. Au final ce voyage ouest américain s’avère exceptionnel, d’une beauté grandiose !

Où vivent les français à los angeles ?

Que vous souhaitiez pratiquer le français avec un local ou que vous cherchez un goût de la culture française, c’est une bonne idée de visiter une communauté française. Ces communautés organisent souvent des parties, des projections et d’autres événements avec des résidents français. Los Angeles est un endroit idéal pour s’impliquer dans une communauté française. Il existe de nombreuses communautés françaises, et beaucoup d’entre elles sont situées dans des zones à la mode. L’une de ces communautés est Cafe Coucou. Vous pouvez pratiquer le français avec un barman français dans ce café.

Une carte récente créée par un historien de l’histoire française à Los Angeles montre 30 sites. Certains d’entre eux sont encore visibles aujourd’hui, comme le Garnier Family Estate, qui est maintenant un parc d’État. Une autre communauté française est l’Adobe Museum de Calabasas, un ancien ranch appartenant à Michel Leonis et maintenant un musée.

Une communauté française a été créée pour la première fois vers les années 1850, lorsque Jean-Louis Vignes, originaire de Bordeaux, a déménagé à Los Angeles. Il a planté des vignes pour faire du vin local et a également planté la première orange. Son succès à Los Angeles a incité d’autres immigrants français à déménager dans la région, et il était un propriétaire foncier éminent. La communauté française de Los Angeles a été nommée pour lui et la maison d’origine est située près de l’hôtel de ville.

Bien qu’il existe de nombreuses similitudes entre la culture française et américaine, les plus grandes différences culturelles sont dans les détails. Par exemple, les Californiens tolèrent rarement l’habitude française de fumer, tandis que les Français le considèrent généralement comme acceptable. Une autre différence culturelle qui est souvent négligée par les Américains est l’éthique de travail. Alors que la plupart des Américains travaillent de longues heures, les Français ont cinq semaines de vacances payées par an.

Quel est le quartier le plus connu de los angeles ?

L’un des meilleurs endroits où aller à Los Angeles est Hollywood. Il abrite une grande variété de culture, notamment des galeries d’art, des théâtres et des restaurants. Il abrite également certains des meilleurs achats Las. La région est également connue pour sa nourriture, et il y a beaucoup de bons restaurants ici.

Hollywood abrite plusieurs attractions célèbres, dont le panneau Hollywood. Le panneau a été construit en 1920 et est visible de toute la ville. Le signe est également une attraction touristique populaire, en particulier pour les enfants. De plus, Universal Studios Hollywood est un endroit idéal à visiter pour une journée en famille. Vous pouvez également faire une visite du monde sorcier de Harry Potter. Le Sunset Strip est une autre destination populaire à Hollywood, et il existe de nombreux restaurants haut de gamme et établissements de vente au détail.

En plus d’Hollywood, Beverly Hills est un autre district qui mérite d’être visité. La région est une plaque tournante de divertissement et abrite de nombreuses célébrités. La ville possède de nombreuses boutiques et restaurants exclusifs, et c’est l’un des endroits les plus chers pour vivre à Los Angeles. Il y a aussi de superbes séances de photos ici, et le quartier a une atmosphère distincte.

Un autre quartier intéressant à visiter à Los Angeles est Echo Park. Bien qu’il soit considéré comme un quartier dangereux, il est devenu l’une des zones les plus recherchées de la ville ces dernières années. Le Dodger Stadium est un autre endroit amusant où aller, même si vous n’êtes pas un fan de Dodger. Il y a des foules énormes et des hot-dogs à gogo, donc vous ne pouvez pas vous tromper.

Quel est le quartier le plus riche de los angeles ?

Los Angeles abrite de nombreux quartiers aisés. Beaucoup d’entre eux sont parsemés dans la topographie diversifiée des villes, mais les plus prospères sont concentrées dans les villes de l’ouest. Cette zone comprend les quartiers de Beverly Hills, Culver City, Malibu, Santa Monica, West Hollywood et la vallée de San Fernando.

Le Westside abrite de nombreuses personnes riches et célèbres. Pacific Palisades est un quartier d’un peu moins de 29 000 résidents et a été fondée en 1921 par une organisation méthodiste. Au 20e siècle, il est devenu un paradis pour les intellectuels et les artistes juifs fuyant les nazis. Maintenant, c’est l’un des quartiers les plus chers de L.A. Il se compose principalement de maisons individuelles unifamiliales, mais il y a aussi des condos et des immeubles d’appartements.

En plus d’être une Mecque d’Hollywood, Los Angeles propose de nombreuses autres équipements de luxe. Ses quartiers les plus chers offrent des vues spectaculaires, une intimité exceptionnelle et des propriétés bien entretenues. Certains offrent même un accès facile au centre-ville de Los Angeles et à la côte de Malibu. Chacun de ces quartiers offre ses propres avantages.

En plus du quartier financier, Los Angeles possède également le quartier des arts. Cette région est connue pour sa scène d’art, de nourriture et de shopping. Il possède également un marché de producteurs dynamiques et des événements mensuels.

Quel quartier eviter a los angeles ?

Si vous cherchez un endroit où vivre à Los Angeles, il est important de considérer la réputation des quartiers. Alors que la ville abrite certains des plus beaux quartiers du pays, c’est aussi l’un des pires. Les taux de criminalité à Los Angeles sont plus élevés que la moyenne nationale et le taux de crimes violents des villes est beaucoup plus élevé que dans la plupart des autres villes américaines. Le taux de criminalité élevé à Los Angeles est en grande partie dû à quelques mauvais quartiers. La plupart de ces zones se trouvent dans le sud de la ville, mais quelques-unes sont dans le centre-ville.

Certains quartiers de Los Angeles sont en sécurité. Mais il y a aussi des quartiers dangereux. Si vous voyagez seul ou avec un groupe d’amis, vous voudrez éviter ces zones. Le taux de crimes violents à Los Angeles est de 243% plus élevé que la moyenne nationale. En 2019, 1 306 crimes violents ont été signalés à Los Angeles. En outre, il y a eu 4 152 délits contre les biens, selon le service de police de Los Angeles.

Los Angeles est une grande ville et, comme n’importe quelle ville, il y a des endroits qui ont une mauvaise réputation. Tant que vous êtes prudent, vous devriez être en sécurité. Cependant, les taux de criminalité à Los Angeles varient considérablement, et il est important de considérer le taux de criminalité dans le quartier que vous envisagez avant de déménager.

Quelle est le quartier le plus dangereux de los angeles ?

Si vous vous demandez quel est le quartier le plus dangereux de Los Angeles, je suis venu au bon endroit. Compton était autrefois la capitale américaine du meurtre, mais c’est beaucoup plus sûr maintenant. Le centre-ville de Los Angeles, en revanche, est populaire auprès des touristes et n’est pas aussi dangereux.

Le volume de la criminalité est mesuré par le nombre d’incidents se produit chaque mois. À la mi-juillet 2014, la ville a connu 106 crimes violents, avec une moyenne de 58,5 pour 100 000 habitants. Ces statistiques sont alarmantes, d’autant plus qu’il existe de nombreux types de crimes différents qui peuvent survenir dans n’importe quel quartier.

Le sud de LA est l’une des zones les plus dangereuses de LA, principalement en raison de son activité de gangs et de son trafic de drogue. West Adams, le plus ancien district de Los Angeles, est un autre domaine avec des taux de criminalité élevés. Le quartier abritait autrefois des Californiens riches, mais a maintenant l’un des taux de criminalité de gangs les plus élevés de la ville.

Le quartier de la mode est un petit quartier, mais il a un taux de criminalité élevé par rapport à d’autres parties de la ville. Les taux de criminalité dans le quartier de la mode sont 63% plus élevés que la moyenne nationale, et les résidents courent un risque plus élevé de pickpockets que dans d’autres parties de la ville. La région compte également de nombreuses entreprises attirant de grandes foules.

Compton est un quartier notoire, mais ce n’est pas le quartier le plus dangereux de Los Angeles. D’autres districts, comme Skid Row, sont plus sûrs que l’industrie, bien que ce dernier soit considéré comme plus dangereux que le premier. L’industrie, en revanche, est un quartier relativement sûr et a de nombreux sites intéressants – notamment le Musée Workman and Temple Family Homestead, qui est un logement conservé et est répertorié sur le registre national des lieux historiques. Il abrite également plusieurs emplacements de tournage populaires.

A Grand central market à Los Angeles
A Grand central market à Los Angeles aux États-Unis
Ce côté de Los Angeles que l'on montre moins
Ce côté de Los Angeles que l’on montre moins
Ambiance dans Fashion District à Los Angeles
Ambiance dans Fashion District à Los Angeles
Les buildings du Fashion District - Los Angeles
Les buildings du Fashion District – Los Angeles
récompense de 1500$ pour un chien
récompense de 1500$ pour un chien
Ce côté de Los Angeles que l'on montre moins !
Les rues de Fashion district
Dans Fashion District - Los Angeles
Dans Fashion District – Los Angeles
Évitez le Fashion District - Los Angeles - roadtrip USA
Évitez le Fashion District – Los Angeles – roadtrip USA
Graffiti dans Los Angeles- Downtown
A moins que vous aimiez le street-art
Grand central market - Los Angeles
Un des restaurants du food market


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

×

La dernière édition de Jet-Lag magazine est disponible !

popup magazine