X
popup newsletter

Besoin d'astuces pour voyager stylées ? Inscris-toi et tu recevras nos meilleures infos voyage, hôtels et mode...

Destination > Océanie > [ Australie ]

Sur les routes en Australie

Quand il s’agit de partir en Australie, j’avoue que je n’ai pas hésité très longtemps. J’avais ma meilleure amie qui y avait habité pendant de nombreuses années et qui m’avait exprimée son enthousiasme et ses conseils de voyageurs que j’ai mis à profit. Donc je n’ai pas hésité très longtemps…

Sur les routes en Australie Sur les routes en Australie

Prendre la route en Australie

Aller en Australie, aux antipodes, c’est quand même emprunter des routes mythiques. Il y a forcément la grande barrière de corail, les Aborigènes, les kangourous, la forêt tropicale, la poussière des pistes aussi. C’est un peu ce que signifiait pour moi l’Australie… Alors quand on a décidé de voyager en Australie, j’étais aux anges…

Retrouvez mes aventures seule sur ce blog voyage Australie. S’adapter à la vie australienne, découvrir les villes d’Australie que sont Sidney, Melbourne, Perth avait quelque chose de mythique… Il y a quelque chose qui vous rappelle incontestablement le Grand Ouest américain.  Découvrir la Kangaroo island et son Parc national, partir à la rencontre des Aborigènes dans leur Parcs nationaux, visiter le Centre rouge à l’occasion d’un Circuit en australie est tout simplement jouissif. Ces Voyages en australie ont un quelque chose en plus. L’idée de découvrir de Nombreuses espèces, de visiter l’Australie à la carte, de découvrir les dommages de la Sécheresse en Campervan dans les Grands espaces et les Merveilles du Territoire australien, parcourir l’histoire de la Culture aborigène sans oublier les Grandes villes… Il y a un peu de tout ça alors que je m’apprête à prendre la route.

Visiter l’Australie

Partir en Australie pour des vacances fabuleuses, c’était mon plan. Comme j’habitais à l’époque en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française, j’avais pris un vol rapide pour arriver à Brisbane. Forcément, dormir dans un van et avancer dans le désert file toujours le frisson. J’en avais déjà fait l’expérience en Argentine et en Bolivie en Amérique du Sud dans l’immensité de désert humain. Mais là, parcourir 2500 kilomètres de la côte nord-est de l’Australie et s’enfoncer dans l’Outback australien m’offrait l’expérience de MA vie à l’époque. Les paysages désertiques seraient de fabuleux souvenirs de photos de voyage. Jouer les Backpakers en Australie était mon premier voyage au sens réel du terme de l’aventure. Mon niveau d’anglais était suffisamment bon pour oublier les soucis linguistiques (j’ai une licence d’anglais).

Voyager autrement

Rien que de repenser à ces vacances en Australie me donne la chair de poule encore aujourd’hui. Pour la première fois, j’allais voyager seule. A l’époque, il n’y avait pas beaucoup de fous à oser cette expérience. Cela avait donc été assez compliqué d’acheter un van, d’en trouver un et de partir explorer le Queensland. Si j’avais pu opter pour la location van à l’époque, je l’aurai fait volontiers. Mais finalement, j’avais réussi à trouver un vieux modèle qui roulait encore. Certes, il n’était pas brillant mais je n’allais pas faire la difficile.  Ne connaissant rien à la mécanique, je l’avais pris sans trop me poser de questions.

Départ de Brisbane

Sur les routes en Australie à Brisbane Sur les routes au pays des Wallabies à Brisbane

Quand je suis arrivée à l’aéroport de Brisbane, j’étais déjà ailleurs pour ce séjour en Australie. Littéralement. La chaleur étouffante du climat tropical, l’angoisse de savoir si on sera à la hauteur ou pas m’obligeait à ouvrir grands les yeux et d’en profiter un maximum. Et contempler Brisbane est pour cela un terrain de jeu merveilleux sur la côte est. Apprécier l’instant est capital. C’est une grande ville assez moderne, cosmopolite. Ma première constatation est qu’ici, tout est propre.  Dans mon bus qui me ramenait en ville, je n’avais qu’une hâte : Voir le front de mer et la barrière de corail. J’étais là un peu pour ça au pays des kangourous.

Dans le vieux Brisbane, devanture de maison Dans le vieux Brisbane, devanture de maison

Découvrir Brisbane

Après mon installation rapide à l’hôtel, je partais déjà prendre mes marques dans la ville australienne. Ici, tout me semblait ultra cool pour ce voyage sur mesure que j’avais préparé. Les bars étaient hyper sympas, les surfeurs font partie du paysage local… Tout est propice à cet état d’esprit où coolitude et dynamisme vont de pair. Le temps de rejoindre le vendeur du van que je venais d’acheter pour qu’il me remette les clefs de mon bolide et j’étais au volant de l’engin toute fière d’arpenter les rues de la ville. Mon van ressemblait à une chambre d’hôtel réduite avec un lit avec un espace cuisine où j’avais un frigo et tout juste l’espace de mettre une plaque de cuisson.  Mais peu importe, c’était tellement grisant d’être aux commandes d’un tel engin que je me fichais du reste. Je partais pour une traversée en partie du désert australien. Un roadtrip itinérant qui allait me transformer. Découvrir l’Australie a quelque chose de grisant ! Des très belles plages paradisiaques, un paysage aride dans le désert sont les clichés souvent véhiculés sur ce pays de l’hémisphère sud. Pourtant moi, j’avais envie de découvrir l’arrière pays, le bush, celui que l’on montre moins. C’est ainsi que j’ai entrepris ce voyage aventure, hors des sentiers battus. Une immersion à couper le souffle, littéralement !

Sur les routes en Australie à Brisbane avec mon van Sur les routes en Australie à Brisbane avec mon van

Traverser l’Outback

L’idée de traverser l’Outback australien lors d’un roadtrip itinérant à l’autre bout du monde pendant plus d’un mois est très certainement le genre de voyages  qu’on n’oubliera jamais ! Une expérience inoubliable par définition. Il était temps pour moi de me lancer un nouveau défi, traverser l’Australie du Nord au Sud, plus précisément de Brisbane à Adelaïde en passant par Alice Spring.  Pour cela, direction : L’Outback qui s’annonce aux premiers écrits que j’ai trouvé sur le sujet comme immense, sauvage, incroyable… avec de beaux paysages par définition. Traverser le Bush australien a quelque chose de fascinant à l’idée d’y aller et d’expérimenter ce mode de vie qu’est globe trotter. Autant foncer tête baissée non sans avoir pris quelques précautions au départ quand on a décidé de partir à l’aventure vers cette destination lointaine. Découvrir cet eldorado désertique avait quelque chose d’initiatique : Aller découvrir des peintures rupestres sur les meilleurs endroits de la grande île de l’hémisphère sud.

Sur les routes en Australie et les chemins poussiéreux Sur les routes en Australie et les chemins poussiéreux

Préparer son voyage en Australie

D’abord, il est recommandé de trouver une bonne carte routière en papier du site parce que sur place, c’est pas dit  qu’il y ait internet. Ensuite, pensez à faire le plein d’eau parce que sur la route, il se peut que l’on fasse des kilomètres sans croiser personne. Flippant, non ?

Quand partir en Australie ? J’avais opté pour ce voyage en Australie la période de fin mai début juin. Ce que je peux dire, c’est que j’ai eu très chaud. Tellement chaud que des fois tu te demandes si c’est normal…

Le budget : A l’époque, j’avais un budget réduit et j’avais prévu de camper de temps à autres. Même si ma rencontre avec la faune et flore sauvage australiennes a quelque peu réfréné mes ardeurs.

Les impératifs : J’avais demandé un permis international qui m’avait été validée. Faire une demande de visa touristique. Ensuite, dessiner un itinéraire et s’y tenir le plus possible.

Conseils aux voyageurs : A l’époque, je n’avais pas pris d’assurance, en fait je n’y avais même pas pensé. Ce serait à refaire je prendrai une assurance voyage car on ne sait jamais à l’avance comment peut se passer un voyage. Pensez-y donc, soyez vigilants car si vous avez un imprévu sur place, cela pourrait vous coûter cher.

Partir en voyage

Allez hop, tout quitter faisait parti du plan. C’est parti pour 33 heures de routes en Australie ? Vous nous suivez ? Finalement je suis arrivée à Alicia Springs qui sera mon point de ralliement pour visiter les alentours comme Ayers Rock, le rocher immense ou Tennant Creek et les Devil’s Marbles.

Infos pratiques

Pour en savoir plus :

Voyage en Australie Road-trip : Brisbane-Roma Road-trip Australie : Brisbane-Roma

Voyage en Australie en Road-trip : Reprendre la route Road-trip en Australie : Reprendre la route

Voyage en Australie à Coober Pedy, l’expérience d’une vie sous terre Coober Pedy, l’expérience d’une vie sous terre



Rédigé par Christel Caulet

le 07 juin 2014

4 commentaires

  • […] une grosse journée de route, j’arrive enfin à Cooper Pedy. La capitale mondiale de l’opale fait un peu grise mine […]

  • […] Brisbane-RomaSur la route vers les Devil’s…Road-trip en Australie : Reprendre la routeSur les routes en AustralieAyers Rock, la carte postale d’Australiefunction ahc_getXmlHttp(){var e;try{e=new […]

  • […] similairesRoad-trip Australie : Brisbane-RomaSur les routes en AustralieVoyager vers Alice Springs pour un…Sur la route vers les Devil’s…Road-trip en […]

  • […] similairesRoad-trip Australie : Brisbane-RomaSur la route vers les Devil’s…Sur les routes en AustralieVoyager vers Alice Springs pour un…Ayers Rock, la carte postale d’Australiefunction […]

Un petit mot à ajouter ?