X
popup newsletter

Besoin d'astuces pour voyager stylées ? Inscris-toi et tu recevras nos meilleures infos voyage, hôtels et mode...

Destination > Océanie > [ Australie ]

Road trip Australie : Voyager vers Alice Springs

Voyager vers Alice Springs en Australie… La route, cela peut être éreintant, épuisant à la longue, la monotonie du paysage y joue beaucoup. De fait, je roule déjà depuis deux bonnes heures quand je me rends compte qu’il est déjà temps de s’arrêter faire une pause. Car oui, j’en ai besoin.

Voyager vers Alice Springs en Australie Voyager vers Alice Springs en Australie

Voyage vers Alice Springs pour un road-trip en Australie

En Australie, même si on est heureux d’être là, on peut vite s’ennuyer sur la route. Je quitte Roma vers Alice Springs pour ce road-trip itinérant australien. La playlist des musiques qui passe dans mon van ne pourra rien faire contre cette solitude que je ressens. Oui, je suis seule lors de circuit en Australie. A l’autre bout du monde mais seule. Désespérément seule sur cette route. Que du sable et du goudron et vu les températures, je n’imagine même pas sortir m’y promener pour prendre une photo. La photo serait la même sur chaque cliché. Et puis, j’aurai trop peur d’y croiser un serpent ou un scarabée ou une mygale sur ce chemin. Va savoir…

En quête d’un parc national

De toute façon, il fait tellement chaud que ce n’est même pas sûr qu’un animal ait pu résister aux rayons qu’envoie le soleil. Pas une voiture croisée, ce matin. Je préfère compter les wagons des trains immenses qui rivalisent avec mon armure jaune sur roue ou alors les immenses camions avec leur remorque de 50 mètres de long minimum qui vous plongent dans une poussière folle à leur passage. D’ailleurs, leurs conducteurs doivent être étonnés de me voir là quand ce n’est pas les kangourous qui me regardent passer, médusés. Certains me klaxonnent et me font un signe de la main, histoire de te rappeler ce que « lien social » veut dire. A moins qu’ils vous narguent pour vous rappeler que vous n’êtes pas grand chose sur ce bitume. Finalement, je préfère arrêter de penser.

Passer dans des villages fantôme

Voyager vers Alice Spring Voyager vers Alice Spring

Par définition, je suis rousse. Donc je crains le soleil. Et c’est même devenue ma hantise. Les gens quand j’en croise dans les villes où je finis par arriver en fin de journée doivent me prendre pour une folle tellement je cours d’ombre en ombre tel un feu-follet. Mais je n’ai pas le choix car sinon j’en mourrai, ma peau ne pourrait pas résister. D’ailleurs, j’ai croisé dans un magasin une dame qui m’en a convaincue : « Les gens ici, ne peuvent pas vivre dehors. On attend que le soleil se couche pour vivre ici.  » Sur le coup, j’ai rigolé. Mais effectivement, j’ai l’impression d’arriver dans des villes fantômes où le soleil triomphe à chaque carrefour. J’ai soif et j’avale sans rire au moins 3 litres d’eau par jour. Je transpire en permanence, l’enfer ! Un peu plus, je bénirai en personne le créateur de la clim’… Non, ça pollue grave.

Kilomètres après kilomètres

Des vestiges de traces humaines sur la route vers Alice Springs Des vestiges de traces humaines sur la route vers Alice Springs

Mais bon, les kilomètres s’avalent ainsi. J’en arrive à me demander s’il y a vraiment des gens qui habitent par ici car jusque là, je n’ai même pas croisé un kangourou pour me tenir compagnie. Si la fin du monde était arrivée, j’en saurai absolument rien. De temps en temps, un arrêt dans une station essence casse la monotonie du van. Je m’arrête, recharge mes bouteilles d’eau, m’achète un hamburger et je repars. Pas vraiment d’autres choix possibles, il n’y a rien par ici. D’ailleurs, il n’est pas rare de croiser sur le bord de la route de vieux ossements, vestiges d’une antilope ou d’un kangourou, peut-être ? En fait, j’en sais rien. Et comme je ne suis pas très rassurée, j’appuie sur l’accélérateur pour quitter cet endroit qui s’étale sur des kilomètres. J’avance vers les parcs nationaux autour de la ville située en plein bush australien : Alice Spring après avoir quitté Brisbane et sa barrière de corail. Le voyage sur mesure, hors des sentiers battus qui se profile m’annonce que du bon même si les panneaux de circulation ne sont guère encourageants. Voyager en Australie, terre d’aborigènes, a quelque chose de fascinant. Ce roadtrip m’en offre tous les ingrédients avec ces magnifiques paysages. Le dépaysement est total avec la sensation de faire un road trip aux États-Unis vers Monument Valley.

Au cœur de l’outback australien

Des panneaux d'apocalypse sur la route vers Alice Springs Des panneaux d’apocalypse sur la route vers Alice Springs

J’ai l’impression de m’enfoncer toujours plus vers l’Outback australien dans le bush. Dehors, pas un bruit. Juste celui d’un vent lourd, épais, chaud, brûlant même, qui a seul réussi à résister au soleil. Le désert est vaste et s’étale à perte de vue. Parfois, on tombe sur des panneaux flippant. Ici, « no gaz station until 200 kilometers »… Histoire de te faire réfléchir et surtout vérifier que tu entres sur un terrain hostile.  Car si tu tombes en panne, tu pourrai y mourir. Mais à force de persévérance et de force, j’arrive finalement après 5 jours de voitures non stop à Alice Springs. Mais qu’il me tardait car Voyager vers Alice Springs pour un road-trip en Australie peut vite être un cauchemar ! Une sorte de cité, véritable oasis dans ce désert de sable. On se réjouit à la vue d’un Mc. Do ou d’une autre enseigne, on jurerait presque que leur coca est le meilleur du monde après un tel trajet en son centre rouge.

Préparer un voyage en Australie vers Alice Springs Voyager vers Alice Springs

Visiter l’Australie

Partir en Australie était un rêve de petite fille. J’y suis et je compte bien en profiter avec un coucher de soleil qui embellit ses paysages grandioses, ses rencontres surprenantes parfois, ses beaux sites incontournables, ses attractions touristiques cosmopolites, sa faune et flore, ses peintures rupestres alors que je poursuis ma route dans cette immensité au coeur de grands espaces désertiques dans l’hémisphère sud à la découverte de son arrière pays. Passer des nuits dans un camping est un choix pour se simplifier la vie. Douche, sanitaire sont alors disponibles même s’ils amputent forcément mon budget. Mais peu importe, camper est un luxe que je ne peux négliger. Pour ces vacances en Australie, au début je pensais dormir dans mon van où bon me semble, mais force est de reconnaître que j’angoisse un peu le fait de me retrouver seule au milieu de nulle part. Là, j’arrive enfin à Alice Spring. J’en suis déjà ravie…

Demain, à moi, je l’espère, une jolie découverte de la culture aborigène dès le lever du soleil avec ces monolythes les plus connus de l’Australie : les Devil’s Marble. Un paysage à couper le souffle soit disant !

Conseils aux voyageurs : Prévoyez des pauses lorsque vous composez votre itinéraire en Australie. La route peut être pénible.

Pour ce séjour en Australie, heureusement j’ai déjà un bon niveau d’anglais ( j’ai une licence d’anglais) ce qui est quand même bien pratique. Mais si vous aussi, vous voulez acquérir des notions d’anglais, n’hésitez pas à booster votre anglais !

A voir aussi :

Préparer un voyage en Australie Sur les routes en Australie

Préparer un voyage en Australie à Ayers Rock, la carte postale de l'Australie Direction Ayers Rock, la carte postale de l’Australie

Préparer un voyage en Australie : Les deux gros rochers de Devil's Marble Les deux gros rochers de Devil’s Marble

Préparer un voyage en Australie : Reprendre la route Road-trip en Australie : Reprendre la route

Préparer un voyage en Australie dans les mines d'opales à Coober Pedy Les mines d’opales à Coober Pedy

Préparer un voyage en Australie avec un vol en compagnie d’Orlando Bloom Prendre un vol vers l’Australie en compagnie d’Orlando Bloom

Préparer un voyage en Australie à Coober Pedy, l’expérience d’une vie sous terre Coober Pedy, l’expérience d’une vie sous terre



Rédigé par Christel Caulet

le 13 juin 2014

4 commentaires

  • […] similairesCoober Pedy, l’expérience d’une vie sous terreVoyager vers Alice Springs pour un…Road-trip Australie : Brisbane-RomaSur la route vers les Devil’s…Road-trip en Australie […]

  • […] 5 (basé sur 2 avis) Articles similairesRoad-trip Australie : Brisbane-RomaCoober Pedy, l’expérience d’une vie sous terreJewels à Côte d’Or en AustralieSur la route vers les Devil’s…Voyager vers Alice Springs pour un… […]

  • […] Pedy est la première ville souterraine au monde. Situé en plein cœur de l’Australie, entre Adélaïde et Alice Springs, c’est la seule ville au milieu d’une terre rouge et inhabitée. Capitale mondiale d’une […]

  • […] Traverser l’Australie en s’arrêtant à Alice Springs […]

Un petit mot à ajouter ?