Partir aux USA pour un road-trip

Etats-Unis Idée voyage

Partir aux USA pour un road-trip. Vous rêvez de routes interminables ? Et d’aventures ? Alors nul doute, il va falloir partir aux USA pour un road-trip. Précautions de départ : la validité l’ESTA USA, un passeport valable, une valise pas trop pleine et un appareil photo vide… On vous raconte tout !

Partir aux USA pour faire un road-trip

Partir aux USA pour un road-trip Partir aux USA pour un road-trip

Le plus difficile quand on part pour un roadtrip au USA, c’est qu’on a aucune idée des distances globalement. Parcourir 2200 km en 15 jours semblent beaucoup. Pourtant, une fois sur place, la route devient un tel plaisir que les kilomètres tournent vite sur le compteur kilométrique. Car incontestablement rouler aux États-Unis sur la route 66 notamment est un véritable plaisir. C’est des paysages de dingue à tout bout de champs. Surtout lorsqu’on planifie un voyage grandiose aux États-Unis, difficile de vous dire quelle partie on a préféré tellement il y a des paysages surprenants aux États-Unis. C’est à couper le souffle ! Et pourtant c’est bien la réalité ! Les parcs américains sont dispatchées avec un seul intérêt : Celui de son visiteur. Donc oubliez les pièges à touristes et autres réflexes que l’on peut avoir à tort en France parfois.

D’abord, définissez une stratégie précise en terme de parcours. Rien ne sert de vouloir tout voir parce que vous n’y arriverez pas. C’est immense, 50 états qui représentent au total en superficie 14 fois la France. Un territoire immense à parcourir. Donc autant être honnête et vous concentrez sur une seule zone que vouloir tout faire. Que ce soit l’Arizona, le Colorado, le Texas ou la Californie, à coup sur, vous serez surs d’y trouver des paysages magnifiques, hors des sentiers battus. Tracer la route pour votre ruée vers l’or ou pourquoi ne pas se laisser tenter par une traversée dans le désert… Gravir les Rocheuses, découvrir San Francisco, admirer un coucher de soleil à Big Sur.

Quel climat ?

La plus forte fréquentation a lieu en général entre début mai et fin octobre, avec un pic en juillet-août. Mais soyez sures d’une chose : Les États-Unis offrent tellement de climats différents que  vous pourrez vous geler comme avoir chaud. Mais vérifiez bien les températures de votre futur passage à l’endroit où vous voulez aller parce qu’il se pourrait que le désert ne soit pas synonyme de chaleur. Ce fut notre expérience lors d’un passage au Zion Park en mars 2013. La journée il faisait chaud par contre la nuit, c’était une autre histoire. Comme on campait, autant vous dire qu’on s’en est bien rendus compte. J’ai cru mourir de froid une de ces nuits… Une bouteille d’eau laissée à l’extérieur de la tente était le lendemain matin congelée, preuve que les températures peuvent être glaciales. Mais pour moi, les meilleurs mois sont mai, juin, septembre et octobre.

Un billet d’avion

Forcément, l’argent compte au pays du dollar mais rassurez-vous, un voyage n’est pas insurmontable. Mais là encore, cela dépendra beaucoup de vos envies et de vos destinations lors de ce séjour aux États-Unis. Évidemment, le billet d’avion sera l’un des pôles principaux à prévoir et à anticiper. Une fois, votre billet d’avion acheté, il ne vous restera plus que la location du véhicule, les hôtels, l’alimentation et le shopping. A part d’effectuer une longue veille pour savoir quand  acheter son billet d’avion pour les États-Unis, il n’y a pas beaucoup de solutions. Pensez à regarder les prix des compagnies dites low cost. Wow Air, XL Airways, par exemple, proposent des tarifs parfaitement accessibles pour des vols long-courriers. Malheureusement, ces compagnies ne desservent pas toutes les villes. N’hésitez pas à effectuer des vols internes, beaucoup moins chers qu’en Europe. Par exemple, on était allées passer une semaine à New York, avant de prendre un vol interne pour Las Vegas qui nous avait coûter 60 euros par personne. Un rappel : Vérifiez vos droits de voyageurs  avant de partir, c’est toujours utile et pratique.

Louer un véhicule

Désormais, il va falloir penser au mode de déplacement. Toutes les possibilités existent aux USA. et les loueurs sont nombreux. Vous allez donc pouvoir comparer, n’hésitez surtout pas à négocier. Vous aurez le choix : vans, citadine, 4X4, cabriolets… Un conseil : Ne négligez pas le confort parce que vous allez y passer beaucoup de temps dans votre moyen de déplacement. De plus, les prix peuvent être attractifs et les promotions régulières. Pensez à lire nos conseils pour louer un véhicule aux USA. A moins que vous préfériez réaliser un road-trip itinérant en Van.

Quel hébergement pour un road-trip ?

Dernier point crucial du financement d’un road-trip au USA : L’hébergement. Forcément, vous trouverez des hôtels haut de gamme sans trop de difficultés. On vous recommande de passer avec Booking qui eux ne valide pas la publication de commentaires élogieux. Bien sur, vous pouvez également miser sur des hébergements insolites. On s’est amusés à camper dans un ranch, on a dormi dans un motel, on a également dormi chez des Navajos. Mais dans tous les cas, vous trouverez un stock d’idées dans nos pages.

Quel budget faut il prévoir ?

Alors là, cela dépend clairement de votre niveau de confort et de propreté. Cela ne peut rien coûter comme cela fut le cas pour nous lors de notre arrêt à Page comme cela peut coûter un bras avec des hébergements de luxe comme on en a testé à Los Angeles. A vous d’évaluer et de décider.

Les obligations ?

Quand on demande un visa pour les USA, il est forcément de moins de  3 mois. Il vous faudra par conséquent, un passeport biométrique et l’esta, un document valable deux ans. Voilà pour ce qui concerne les formalités administratives pour entrer aux USA

Prévoir une assurance

Réfléchissez deux fois avant de partir non assurés. Souvent, surtout quand on est jeune, on ne pense pas qu’un pépin ou un accident sur la route notamment est vite arrivé. Résultat : On se retrouve à l’hôpital comme cela m’est récemment arrivé en Thaïlande. En revanche, si en Thaïlande, les tarifs hospitaliers étaient vraiment pas cher (3€ environ), aux États-Unis, ce n’est pas la même histoire. Les frais médicaux peuvent atteindre des records… On espère cependant qu’il ne vous arrivera rien du tout et que vous en profiterez au maximum.

Infos pratiques


Rédigé par Christel Caulet

le 18 décembre 2017

5 commentaires

  • avatar
    j

    ça donne envie de partir à l’aventure tout ça

  • j

    […] de cacahuètes. Tout y était grandiose. Sinon mon plus beau voyage, c’est assurément les Etats-Unis, l’état d’esprit, la facilité pour voyager, le contact avec les gens… Tout […]

  • j

    […] Partir aux USA pour un road-trip 18 décembre 2017 à 15 h 30 min […]

  • j

    […] Partir aux USA pour un road-trip 3 janvier 2018 à 13 h 04 min […]

  • j

    […] 4 semaines. On pense donc à avoir avec son permis de conduire international qui vous permettra de rouler sur les routes américaines lors d’un roadtrip fantastique, hors des sentiers battus pour en prendre plein les yeux. Mais avant de vous imaginer les cheveux […]

Un petit mot à ajouter ?